Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2017

Louis XVII, 10 ans, martyr de la Révolution

02:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Louis XVII est il vraiment décédé au temple ??
salutations.

Écrit par : parvus | 15/07/2017

J’abhorre cette république virtuelle et sacrificielle ayant pour maître Lucifer et baignant dans le sang de ses innombrables victimes innocentes.
Elle prône un homme nouveau hors sol et amnésique, un parfait esclave inculte d'un progrès illusoire et destructeur - un golem en quelque sorte.
Cette saloperie démoniaque a pour devise "Liberté, égalité, fraternité ou la mort" - les trois derniers mots sont tus aujourd'hui mais étaient là dès l'origine. Ils ont immolé des millions d'êtres humains pour plaire à leurs démons ténébreux.
Leur liberté est illusoire comme leur égalité ou leur fraternité - il suffit de contempler l’œuvre qui est la leur, nous l'avons sous les yeux aujourd'hui.
Je vous remercie, Gaëlle, d’honorer la mémoire de ce petit garçon.

Écrit par : téléphobe | 15/07/2017

Moi aussi, cher téléphobe. Je partage totalement votre pensée.

Écrit par : Gaëlle Mann | 16/07/2017

Comment peut-on encore feter le 14 juillet, en pensant a toutes les horreurs de cette epoque?
Les larmes montent aux yeux en pensant a ce pauvre petit dauphin, qui aurait pu etre roi de France?
Il faut etre mere pour comprendre le dechirement, quand il a fallu le separer de ses parents..
La prise de la Bastille, avec 7 prisonniers.. De quoi se rejouir, en effet!
Non! Je ne feterai jamais le 14 Juillet!
Mais je feterai le 13 juillet , en souvenir de Charlotte Corday..

Écrit par : Nelly | 15/07/2017

Chère Nelly, je ne fête JAMAIS le 14 juillet, moi non plus.
Une fête ne peut pas s'accompagner de crimes ignobles. Avoir séparé cet enfant de sa maman qui était son seul refuge est d'une
cruauté révoltante: il en est mort. C'est un des crimes les plus atroces de la révolution.

Amitiés

Écrit par : Gaëlle Mann | 16/07/2017

Et le grotesque imposteur Macron qui dans son allocution du 14 juillet a reconnu , sur un ton contraint et dégouté, que la France existait avant 1789 mais que ce n' est qu' en 1789 qu' elle est devenue vraiment la France avec ses " valeurs " .
Inversion totale de la réalité.

Écrit par : anonyme | 16/07/2017

Je n'ai jamais fêté le 14 juillet non plus pour les mêmes raisons, mais pas seulement en tant que Flamand (mais c'est une autre histoire!) . Tout dans les origines de cette fête me répugne profondément, ses boucheries, ses symboles, ses sans-culottes bestiaux, son idéologie qui inspirera les bolcheviques, ses "Lumières" (!), sa destruction des valeurs anciennes, ses prétentions universalistes, sa peste jacobine…
C'est physique ! Je partage la haine de bien des Européens contre cet évènement historique qui marque le début de l'Histoire de France pour les "républicains" !

Écrit par : dirk | 16/07/2017

Les commentaires sont fermés.