Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2017

Marseille (13) : une femme de 78 ans passée à tabac pour 100€ par une bande de cinq délinquants

 

13h06

La septuagénaire avait laissé la porte entrouverte pour laisser passer un peu d’air en raison de la forte chaleur qui l’accablait.

C’est un acte dont la violence et la lâcheté glacent le sang. Une femme de 78 ans, a été passée à tabac, lundi soir à Marseille (Bouches-du-Rhône) par une bande de cinq malfaiteurs qui se sont introduits chez elle avant de lui voler 100 €.

 

Vers 22 heures, cinq hommes aux visages masqués entrent dans son appartement. «La septuagénaire avait laissé la porte entre-ouverte pour laisser passer un peu d’air en raison de la forte chaleur qui l’accablait», précise une source proche de l’affaire. Les malfaiteurs sont armés d’un pistolet. Ils maîtrisent la vieille dame sans difficulté et la forcent à leur montrer où elle cache son argent. «Ils lui ont donné un coup de crosse sur la tête et l’ont rouée de coups de pied sur tout le corps. Sans résultat car il n’y avait aucun de trésor ou objet de valeur chez elle», ajoute la même source.

Ils ont finalement fouillé l’appartement de fond en comble avant de prendre la fuite avec 100 €, un téléphone portable, et des petits objets sans grande valeur. La victime a prévenu la police. Les fonctionnaires ont découvert l’appartement sans dessus dessous. «La dame avait le visage tuméfié, précise une autre source. Elle a été conduite à l’hôpital et les médecins ont découvert qu’elle souffrait d’un traumatisme crânien. A cet âge, un tel déchaînement de violence aurait pu la tuer». Les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire de Marseille mènent l’enquête.

Le Parisien

03:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

ces salopards ne passaient pas par hasard devant la porte de cette dame , elle devait être ciblée , les agresseurs devaient croire qu,elle cachait ses économies ou un trésor chez elle .
tant que des mesures radicales ne seront pas mises en oeuvre
le crime continuera dans de grandes proportions , et ce n,est pas sous le mandat du sieur Macron, que cette situation de terreur va se finir.
salutations.

Écrit par : PARVUS | 23/07/2017

« La police mène l’enquête » : c’est la seule réponse à ces actes de violence de la part des autorités chargées d’assurer notre sécurité ! Si les agresseurs sont bien ceux que l’on pense, ils ne sont pas près d’être arrêtés : pas de vagues, pas d’histoires ! Avec Macron, l’état de la France ne fait qu’empirer, comme on pouvait s’y attendre !

Écrit par : abad | 23/07/2017

Les commentaires sont fermés.