Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2017

Ouragan Irma : « C’est la guerre civile à Saint-Martin. « Dehors les Blancs » crient des gangs de pilleurs » Par Koba le 09/09/2017

11h41

Isabelle, Toulousaine de naissance, vit sur l’île antillaise de Saint-Martin depuis 25 ans. Cette médecin, qui séjourne actuellement en vacances à Toulouse, a habituellement, du fait de son métier, les nerfs solides. Mais depuis hier, elle est en panique totale et lance un appel au secours car elle craint pour la vie de son mari et de son fils qui sont, eux, sur l’ïle antillaise ravagée par l’ouragan Irma.

 

Ses dires sont corroborés par les témoignages d’autres résidents de l’île, qui, sur les réseaux sociaux, racontent que ces gangs défoncent les portes des maisons et disent « dehors les Blancs ».

« Mon mari et mon fils sont en danger de mort, comme une grande partie de la population. C’est la guerre civile là-bas. On commence à entendre parler dans les médias des pilleurs qui ont dévalisé les magasins après le passage de l’ouragan, mais on est bien loin de la réalité. Des bandes de voyous ont en effet dévalisé le bâtiment des douanes, qui a été très abîmé et ont volé le stock d’armes qui s’y trouvait. Depuis jeudi soir, ils sillonnent l’île masqués et cagoulés et s’attaquent aux maisons encore debout dans lesquelles les habitants se sont réfugiés« , raconte-t-elle, au bord des larmes.

« Je les ai eu hier soir au téléphone, ils sont tétanisés de peur. Ca tire autour de notre maison dans laquelle ils sont barricadés avec six amis qui sont chez nous parce leur villa a été détruite, poursuit-elle. Ils ne peuvent pas sortir. Ils disent que les agresseurs circulent par bande de dix, sont sans foi ni loi et sont prêts à tirer pour récupérer de la nourriture ou de l’argent. »

La Dépêche

Merci à Repp et perubu

03:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

"Dehors les Blancs"…le cri spontané des voyous "ethniques" (pour rester politiquement correct) ! Celui qu'on entendra de plus en plus également en Europe !

Écrit par : dirk | 10/09/2017

Répondre à ce commentaire

dehors les blancs , d,accord les blancs partent , ensuite ceux qui ont hurlés après les blancs se retrouvent dans la merde , et crient au secours les blancs , ou veulent rejoindre le rivage des blancs .
mais ce n,est quand même pas tous les non blancs qui veulent bouter les blancs hors de ce territoire .
salutations.

Écrit par : parvus | 10/09/2017

Répondre à ce commentaire

Honte à Macron, sa macrotte et à tout son gouvernement : une bande d’incapables et de lâches ! En outre, par idéologie, ils ne se soucient absolument pas de protéger les blancs : ceux-là n’ont qu’à tomber sous les coups des noirs et des arabes ! Voilà où en est la France !

Écrit par : abad | 11/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.