Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2017

22 blessés dans un attentat dans le métro de Londres, le pire a été évité

 

Terrorisme

 
C'est un sac contenant un seau qui aurait explosé dans une rame de métro, blessant plusieurs personnes.

L'attentat, le cinquième en six mois en Grande-Bretagne, s'est produit vers 8 heures 20 heures locales, dans la station de Parsons Green, située dans un quartier aisé du sud-ouest de la capitale. 

"Il y a eu une explosion", a dit lors d'une déclaration à la presse le commandant de l'unité antiterroriste de la police londonienne, Mark Rowley. "Nous considérons qu'il s'agit de la détonation d'un engin explosif artisanal improvisé", a-t-il ajouté, après qu'un autre responsable de l'anti-terrorisme, Neil Basu, a évoqué un acte "terroriste".  

Des photos diffusées sur Twitter montraient ce qui pourrait être l'engin explosif artisanal: un seau blanc en train de brûler dans un sac en plastique de supermarché à l'intérieur d'une rame de métro, à proximité des portes automatiques, et dont sortaient des fils électriques. 

Les services de santé ont indiqué que 22 blessés, dont aucun grièvement, étaient traités à l'hôpital, "la plupart" pour des brûlures. 

L'attentat, non revendiqué à ce stade, intervient dans un contexte de menace terroriste au Royaume-Uni après une vague d'attaques revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique ces derniers mois dans le pays. 

L'attaque intervient après une série d'attentats au Royaume-Uni, la plupart revendiqués par le groupe Etat islamique. 

En mars à Londres, un assaillant avait utilisé un véhicule pour percuter des passants sur le pont de Westminster avant de poignarder un policier, faisant 5 morts. 

En mai, un kamikaze s'était fait exploser avec une bombe artisanale à la sortie d'un concert d'Ariana Grande à Manchester (nord), faisant 22 morts. 

En juin, des assaillants à bord d'une camionnette avaient foncé contre des passants sur le London Bridge avant d'en poignarder plusieurs, faisant 8 morts.  

Un autre attentat avait visé des fidèles près de la mosquée londonienne de Finsbury Park en juin, perpétré par un homme qui avait foncé contre la foule, faisant une dizaine de blessés et un mort. 

19:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

la GB , puissance nucléaire , des services secrets à la réputation mondiale , etc , et pourtant les attentats se suivent .
salutations.

Écrit par : parvus | 15/09/2017

Un attentat pas mois…et les Anglais n'ont toujours rien compris ! Qu'ils assument leurs choix politiques qui les ont mis dans cette situation !

Écrit par : dirk | 15/09/2017

Les commentaires sont fermés.