Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2017

Violente, sexiste, populiste... La dernière affiche de Ménard à Béziers scandalise l'Etat !

16239268-violente-sexiste-populiste-la-derniere-affiche-de-menard-a-beziers-scandalise-l-etat.jpg

 

21:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

VIDEO - Le discours de Donald Trump à l'ONU

http://www.bfmtv.com/international/trump-a-l-onu-je-place...

Le président américain a pris la parole pour la première fois de son mandat devant l'Assemblée générale des Nations unies réunie à New York, ce mardi. Un discours dur, au cours duquel il a épinglé les "Etats voyous" et proféré des menaces à l'encontre de Pyongyang.

BFM TV 

21:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Journal TVL du 19 septembre 2017

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les Musulmans Disent à l'Europe : « Un Jour, Tout Ca Sera à Nous » par Giulio Meotti

https://fr.gatestoneinstitute.org/10939/europe-musulmans-...

2709.jpg

(merci à Dirk)

20:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Antilles françaises: Maria est devenu un ouragan extrêmement dangereux de catégorie 4

La Martinique est passée lundi en alerte maximale obligeant la population au confinement et les Guadeloupéens ont du évacuer les zones à risques. L'ouragan Maria, qui s'est renforcé lundi soir, doit toucher terre ces prochaines heures.

 

EN COURS : Mis à jour 

Le préfet de Guadeloupe ordonne l'évacuation des zones à risques

 
Le préfet de la région Guadeloupe, Éric Maire, a ordonné lundi l'évacuation des zones à risque de la région "à compter de ce lundi 18 septembre à 16H00", a annoncé un communiqué. "Le préfet a pris un arrêté qui interdit à toute personne d'entrer et de séjourner dans des zones identifiées à risque pour chaque commune de l'archipel. Ces risques portent sur les inondations, les submersions et les glissements de terrain."

Maria devient un ouragan «extrêmement dangereux» de catégorie 4

Selon les météorologues américains, l'ouragan Maria vient de passer en catégorie 4. Il est désormais "extrêmement dangereux". Avec des vents soufflant jusqu'à 215 km/h, l'ouragan, qui n'était plus qu'à 55 kilomètres au nord-est de l'île française de la Martinique à 21H00 GMT, s'est rapidement renforcé.

Le point à 23 heures

o La Martinique en alerte violette. La Martinique est passée lundi vers 11 heures (heure locale) en alerte "violette" cyclonique, le plus haut niveau d'alerte qui entraîne le confinement de la population, a annoncé la préfecture. La Guadeloupe, quant à elle, est passée en alerte rouge, le cran en dessous, en début d'après-midi (heure métropolitaine). Saint-Martin et Saint-Barthélemy, qui devraient voir passer Maria entre 100 et 150 km au sud de leurs côtes «dans la nuit de mardi à mercredi», selon Météo France, ont été placées en vigilance orange.

o Maria passe en catégorie 3. L'ouragan Maria s'est renforcé en catégorie 3, ce qui en fait maintenant un «ouragan majeur», a annoncé le centre américain des ouragans (NHC). Avec des vents soufflant jusqu'à 200 km/h, Maria, qui n'était plus lundi soir qu'à 70 kilomètres à l'est de la Martinique, s'est rapidement renforcé. Le NHC l'avait classé en catégorie 2 à 14 heures en France, trois heures avant qu'il ne devienne un ouragan majeur.

o Des vols reportés. Air France a annulé ses vols entre Orly et Pointe-à-Pitre, ainsi qu'entre Orly et Fort-de-France, dans les deux sens. Air Caraïbes a reporté à mardi ses vols au départ d'Orly et de Pointe-à-Pitre ainsi que ses liaisons entre Orly et Fort-de-France, dans les deux sens. La compagnie Corsair a également reporté de 24 heures son vol de lundi à destination de Pointe-à-Pitre. L'aéroport de Pointe-à-Pitre va fermer lundi après-midi et les vols seront suspendus jusqu'à mardi 14 heures, heure locale, en prévision de l'arrivée de l'ouragan Maria, a-t-on appris auprès de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

o Des renforts envoyés sur zone. "Nous aurons des difficultés importantes", a reconnu le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, rappelant que "la Guadeloupe était le centre logistique à partir duquel nous pouvions alimenter l'île de Saint-Martin et organiser l'ensemble des rotations aériennes et des approvisionnements". Il a précisé que dimanche soir, "110 militaires de la protection civile" sont partis sur zone, et que "dans les prochaines heures nous projetons de pouvoir envoyer jusqu'à 400 à 500 personnes pour venir encore en renfort" si besoin.

L'île de Saint-Martin passera en alerte rouge lundi à 19h (1h mardi en métropole) en prévision du passage de l'ouragan Maria, ont annoncé les autorités, qui se préparent pour "l'hypothèse la plus pessimiste". L'arrivée de l'ouragan, actuellement classé en catégorie 3, est prévue pour mardi aux large des îles du Nord et la préfecture s'attend à ce qu'il se renforce en catégorie 4 après son passage en Guadeloupe. "Nous serons très attentifs à sa trajectoire, nous nous préparons sur l'hypothèse la plus pessimiste", a indiqué la préfète déléguée de Saint-Martin et Saint-Barthélemy Anne Laubiès lors d'un point presse.

03:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Vaucluse : Le tunisien agresse sexuellement une jeune fille de 13 ans, il repart libre en raison de différences « culturelles »

 
POSTED BY LA RÉDACTION ON 13TH SEPTEMBRE 2017 
361 VIEWS

 

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (13/09/2017) Faits particulièrement révélateurs de l’état de déréliction dans lequel se trouve l’État Français, un tunisien musulman ayant agressé sexuellement une jeune fille de 13 ans a été laissé libre par le gouvernement.

Le Dauphiné Libéré relate des faits particulièrement graves s’étant déroulés dans la commune de Monteux, dans le département du Vaucluse (source) :

 

Ce jour-là, avant midi, la victime est abordée par un homme qui lui propose une cigarette, qu’elle refuse, puis la suit. Il la plaque contre une voiture, tente de l’embrasser, lui caresse un sein et pointe un doigt entre ses fesses. Une plainte est déposée le même jour. Les caméras de vidéo-surveillance permettent aux policiers d’avoir le signalement d’un suspect.

Des faits identiques ont permis de retrouver l’auteur :

 

Les policiers font le lien avec une agression du même type dont une jeune fille de 17 ans a été victime le 30 juin à Monteux, sans dépôt de plainte. Les enquêteurs identifient le suspect quand son employeur reconnaît son vélo. Hier à l’audience, par l’intermédiaire d’un interprète, le prévenu reconnaît seulement “avoir pris un bisou”. Il dit que dans son pays on ne voit pas les choses comme ça du tout.

L’avocate du tunisien s’étant livré à cette agression sexuelle sur une mineure a justifié le comportement du migrant musulman par le contexte « culturel » des faits:

 

Le substitut François Arlaud, juge “détestable” ce qu’il qualifie « d’alibi culturel”. Il requiert quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt à l’audience. Pour la défense, Me Léa Marguet, après avoir rappelé que le casier judiciaire du prévenu est vierge, insiste au contraire sur la dimension “culturelle” du dossier : “Il vient d’un village reculé de Tunisie, Il n’a jamais vécu au côté de jeunes files vivant avec nos codes à nous. Je suis convaincue qu’il a compris et qu’il ne recommencera jamais ».

S’il a été condamné, le tribunal s’est visiblement rallié aux théories de l’avocate du tunisien puisqu’il s’est assuré que l’auteur ne passe pas une seule journée en prison. S’il a en effet été condamné à 30 mois de détention, 24 le sont avec sursis et mise à l’épreuve. Les six mois ferme restants n’ont pas été suivis d’un mandat de dépôt. Le migrant tunisien est donc ressorti libre.

Les afro-musulmans bénéficient donc désormais d’un droit particulier, adapté à leurs origines ethnoculturelles. Une mauvaise nouvelle pour les femmes occidentales qui devront subir la prédation allogène sans être défendues.

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

VIDEO - Deux girafes blanches, la mère et son petit, découvertes au Kenya

Les images rarissimes d'une girafe blanche et son petit repérés au Kenya

Elles semblent tout droit sorties d'un conte de fées. Deux girafes blanches ont été aperçus et filmés dans une réserve au Kenya.

Un moment rarissime capté dans la région de Garissa par l'ONG Hirola Conservation Programme. Un villageois a alerté ces défenseurs de la nature, afin qu'ils puissent filmer pour la première fois ces animaux, comme le révèle le New-York Times.

Les experts affirment que ces girafes blanches présentent les caractéristiques d'une condition génétique appelée leucisme que l'on trouve normalement chez les tigres du Bengale.

"Nous avons passé près de 20 minutes avec ces beaux animaux qu'on a eu le plaisir de pouvoir approcher pour prendre des vidéos et des photos, raconte un rangers au quotidien new-yorkais.

01:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)