Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2017

«Virez moi ces fils de p*te» : Trump s'en prend aux sportifs refusant de saluer l'hymne américain

59c61ad4488c7b4b218b4567.png

 

© Aaron Bernstein Source: Reuters
Donald Trump lors de son meeting à Huntsville, en Alabama, le 22 septembre 2017
 

En meeting, Donald Trump a fustigé les joueurs de football afro-américains refusant de se lever pour l'hymne national avant les matches, en signe de protestation. Le président américain a invité ses partisans à quitter le stade, le cas échéant.

«N'aimeriez vous pas qu'un des propriétaires d'une équipe de football renvoie tout simplement un joueur qui ne respecte pas notre drapeau ? Qu'il lui dise "Virez moi ce fils de p*te du terrain. Il est viré !" N'aimeriez vous pas que cela se passe ainsi ?», a lancé Donald Trump le 22 septembre à Huntsville, en Alabama, dans un meeting politique de soutien au Républicain Luther Strange, en lice pour les élections sénatoriales.

Le président américain, dont les propos ont été accueillis aux cris de «USA, USA !», s'exprimait sur le comportement de certains joueurs afro-américains de la ligue nationale de football (NFL) qui, en signe de protestation, restent assis ou posent le genou au sol durant le traditionnel hymne national d'avant-match.

Sous les applaudissements du public, Donald Trump a appelé ses partisans à quitter le stade si cette situation devait se produire : «La meilleure chose que vous pourriez faire, si vous voyez ce genre de comportement de la part d'un joueur est de quitter le stade. Levez vous et partez. Et ils finiront par arrêter. Je vous le garantis [...] C'est un manque de respect total de notre patrimoine et de tout ce que nous défendons.»

RT

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Il faut les virer en Afrique puisqu'ils ne se sentent manifestement pas américains. Ne pas oublier leur chef Soros qu'il faut virer vers son habitat naturel.

Écrit par : anonyme | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

Sacré Donald ! Il ne mâche pas ses mots avec les "fils de putes" ! On imagine mal un président français en faire autant !

Écrit par : dirk | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

je vois mal un politique Français tenir ce viril langage concernant certains sportifs se conduisant comme des c. . .!!
j,apprécie beaucoup ce genre de commentaires qui doivent déplaire fortement à nombre d, européens .
salutations.

Écrit par : parvus | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.