Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2017

La perruche dans le platane

IMG_2662.JPG

Des perruches vertes ont sans doute été abandonnées, il y a une dizaine d'années, dans mon quartier à Marseille. Allaient-elles s'adapter au froid de l'hiver et aussi aux autres oiseaux? Mouettes, pigeons, pies, moineaux, etc, qui nichent dans ce grand platane et dans les arbres alentour? Vu leur petite colonie discrète, il  semble qu'elles aient parfaitement survécu! Mais jamais on n'en a vu une posée à terre, elles ne vivent que dans les arbres...

(Photo EB- 26.09.17)

 

04:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Bonjour
Dans le vaucluse, un cacatoès a survécu a un hiver avant qu'on parvienne a le capturer
De quoi s'est il nourri tout l'hiver? mystère!
Mais il était en bonne santé

Écrit par : jean | 28/09/2017

Je suis heureux de cette information, ayant déjà observé - non sans surprise - des perruches en liberté dans ma région pourtant très septentrionale. Je crois en effet qu'il s'agit d'oiseaux s'étant échappés et acclimatés. J'ignorais par contre si elles nichaient et si elles survivaient à l'hiver. J'ai la réponse (enfin pour Marseille !). Mais pourquoi pas ?

Écrit par : dirk | 28/09/2017

J'i appris que les perruches nichent dans les trous des arbres (comme les écureuils) où elles mettent de la paille, ou dans des nids abandonnés. Sous l'écorce des arbres, en hiver, il y a des larves, de petites bestioles, de l'aubier tendre dont elles se nourrissent. Il paraît qu'il y en a des millions dans toute la France!
Elles n'ont pas de prédateur, et savent se protéger et se cacher. Leur bec est redoutable! Elles peuvent vivre très longtemps, 40 ans.

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/09/2017

excellent camouflage que le feuillage du platane pour ce petit oiseau.
salutations.

Écrit par : parvus | 29/09/2017

Les commentaires sont fermés.