Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2017

Disparition de Maëlys: les chiens intoxiquée en fouillant l'Audi du suspect

7294080_illustration-chien_1000x625.jpg

Peu de temps après leur intervention, les bergers malinois, empoisonnés, ont été pris de vomissements. Le puissant détergent utilisé par Nordahl Lelandais pour récurer son coffre les avait rendu malades. 

Les deux bergers malinois du service d’odorologie de la police nationale intervenus au début de l’affaire Maëlys ont été intoxiqués. L’odorologie, utilisée depuis 2003 en France, permet de faire ressortir et identifier les odeurs détectables, d’une victime ou d’un auteur.


LIRE AUSSI.
>Les parents de Maëlys appellent le suspect à «révéler ce qu'il sait»


Les deux chiens appartenant au service central d’identité judiciaire d’Ecully (Rhône) avaient été utilisés par les gendarmes pour détecter les odeurs dans la voiture du suspect afin de déterminer si la fillette y était montée ou non. Peu de temps après leur intervention, les bergers malinois, empoisonnés, sont tombés malades et ont été pris de vomissements.


La cause : le détergent puissant utilisé par Nordahl Lelandais pour notamment récurer le coffre de son Audi A3. Comme nous le révélions hier, le suspect a été filmé en train de nettoyer sa voiture dans une station-service durant deux heures et quart le lendemain de la soirée au cours de laquelle la fillette a disparu à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Un lavage réalisé en vue de la vente de son véhicule le mardi, dixit le suspect.

Le Parisien

01:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

j,espère que ces braves auxiliaires de la police se remettront bien vite de leurs émotions.
salutations.

Écrit par : parvus | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il est évident que le suspect ment énormément. Alors pourquoi la police hésite-t-elle autant à l'interroger et à l'inculper? Elle a mis bien moins de gants avec la malheureuse Murielle Bolle dans l'affaire Grégory!

Écrit par : abad | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

Selon la loi on ne peut pas l'inculper tant qu'on n'a pas retrouvé le corps de la fillette.

Écrit par : Gaëlle Mann | 01/10/2017

Oui, Gaëlle, vous avez raison; mais ce que je voulais dire, c'est que si la police avait mis la même énergie et la même détermination pour interroger le suspect que celles qu'elle a employées pour interroger Murielle Bolle, celui-ci aurait déjà avouer.

Écrit par : abad | 01/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.