Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2017

Daesh revendique l'attaque au couteau de Marseille qui a fait deux morts

59d156ae09fac260028b4567.jpg

 

 
Un policier en civil met en joue l'auteur présumé de l'attaque au couteau de Marseille, revendiquée par Daesh
 

Via son agence de propagande Amaq, l'organisation terroriste a revendiqué l'attaque de la gare Saint-Charles à Marseille, qui a fait deux victimes. L'assaillant avait été abattu.

Dans un communiqué de l'agence de propagande djihadiste Amaq, cité par le groupe américain spécialisé dans l'étude du terrorisme SITE, Daesh revendique l'attaque au couteau de Marseille. L'information a été confirmée dans la foulée par les agences de presse AFP et Reuters.

BREAKING:  reported through 'Amaq its responsibility for the  in  and that executor is one of its "soldiers"

  •  

Le 1er octobre, un individu a attaqué deux femmes au couteau à la gare Saint-Charles de Marseille. Les deux victimes ont perdu la vie, alors que l'assaillant a été abattu. Selon une source proche de l'enquête, il a crié «Allah Akbar» au moment des faits.

Si le profil du terroriste reste pour l'heure flou, on sait d'ores et déjà qu'il était connu des services de police pour des faits de droit commun. Il utilisait par ailleurs plusieurs identités, qui ne seraient pas connues des services de renseignement. Il ne portait pas de papiers d'identité  sur lui au moment des faits.

Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête.

Lire aussi : Attaque à Marseille : l'assaillant est connu pour des faits de droit commun

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Daesh revendique tout ce qui lui parait servir sa cause .
salutations.

Écrit par : parvus | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

Daesh lave plus rouge ;o)

Écrit par : téléphobe | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.