Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2017

Communiqué du Front National sur le verdict du procès Merah

 

 
Communiqués / 2 novembre 2017 / Étiquettes :  /
 

La cour d’assises de Paris a rendu ce jeudi 2 novembre son verdict dans le procès d’Abdelkader Merah et de Fettah Malki, accusés de complicité dans l’organisation des attentats islamistes de Toulouse et Montauban commis par Mohamed Merah en mars 2012.

Abdelkader Merah a été reconnu coupable d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, mais non coupable de complicité d’assassinat… Il écope d’une peine de 20 ans avec une période de sûreté aux deux tiers de la peine. Dans les faits, il passera vraisemblablement 13 ans derrière les barreaux au regard de la faiblesse dont fait preuve la justice depuis plusieurs années.

Dérisoire et incroyablement laxiste eu égard à la gravité du contexte, ce verdict est une injure à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme islamiste qui frappe la France depuis 2012. Il a pourtant été très clairement admis par le président de la cour qu’ « il n’est pas contestable qu’Abdelkader Merah a adhéré aux thèses islamistes radicales ».

Cette affaire réouvre le débat sur le traitement judiciaire de cette idéologie meurtrière. La perpétuité réelle et incompressible doit pouvoir être prononcée pour mettre hors d’état de nuire définitivement les individus liés au terrorisme islamiste.

21:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Il va être très rapidement libéré: il faut à tout prix éviter de mette les banlieues en feu! Nos gouvernants ont dans leurs frocs tant l'Islam leur fait peur!

Écrit par : abad | 02/11/2017

Répondre à ce commentaire

Attention !
Le fait d'adhérer aux thèses islamistes radicales n'emporte pas la preuve qu'il a été complice des crimes ( même s'il est très probable qu'il l'a été). La peine maximale prévue à la date de la commission des faits pour association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste est de 20 ans.
On peut reprocher à la Cour de n'avoir pas retenu la complicité d'assassinat mais pas de déclarer " dérisoire " une peine qui ne pouvait être supérieure à celle prévue par la loi !
En outre il ne suffit pas d'adhérer à des thèses radicales pour que l'infraction soit constituée, il faut démontrer que cette adhésion ait eu pour but de commettre effectivement des crimes. Il faut se méfier d'une plus qu 'eventuelle volonté du pouvoir mondialiste de se servir d'une notion trop extensive de la notion " d'association de malfaiteurs en vue d 'une entreprise terroriste " pour persécuter encore plus les partis anti mondialistes.
Il serait utile de ne pas pondre des communiqués à l'emporte - pièce.

Écrit par : anonyme | 03/11/2017

Répondre à ce commentaire

Et cet étranger va être révéré comme un "guide" pour tous les muzz dans toutes les taules où il passera. Bon courage aux gardiens !

Écrit par : Anton | 03/11/2017

Répondre à ce commentaire

Les juges rouges savent faire la différence entre une 'chonce' de la diversité et un mâle blanc 'facho' par essence ;o)

Écrit par : téléphobe | 03/11/2017

Répondre à ce commentaire

enfin de compte c,était une entreprise terroriste mais qui ne tuait personne, il pouvait le relaxer , vu qu,il ne faisait que lire le coran.
salutations.

Écrit par : parvus | 03/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.