Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

Immobilier à Grenoble : « Les prix baissent mais personne ne veut acheter. L’insécurité a fait fuir les gens »

225079_grenoble_vue_sur_la_ville_de_grenoble.jpg

 

23h15

Alors que le marché est reparti à la hausse, 20 Minutes s’est penché sur l’immobilier dans les plus grandes villes de France. A Grenoble, les prix baissent mais paradoxalement, les biens ne se vendent plus…

 

(…) Autre raison : la délinquance et la criminalité. « Avoir une ville qui n’est plus très sécurisée a fait fuir les gens », avance Martine Manhes. « En 2010, avant les émeutes de la Villeneuve, on vendait en moyenne 24 logements par an dans ce quartier. En 2011, deux seulement ont été vendus et aucun en 2012 », confirme Fabien Caminotti. Et de citer un autre exemple : « Après l’incendie volontaire de la gendarmerie, on a constaté que des transactions de 220.000 euros qui étaient en attente, avaient tout simplement disparu. Elles ont été retirées…»

20minutes.fr

Merci à yabonlaseku

02:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

J'ignore les raisons qui ont fait depuis longtemps de cette ville un territoire de crétins " plus à gauche que moi, tu meurs ".

Écrit par : anonyme | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Les toubabs fuient les kebabs ;o)

Écrit par : téléphobe | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

le maire est un écolo/mondialiste/pro immigration, donc rien d,étonnant au niveau de l,insécurité .
salutations.

Écrit par : parvus | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Voilà un bel exemple du désastre auquel conduit l'incurie de la gauche quand elle reste au pouvoir pendant des décennies! Quel dommage: Grenoble était une si belle ville il y a encore une trentaine d'années!

Écrit par : abad | 08/11/2017

Répondre à ce commentaire

j ai tres bien connu Grenoble il y a cinquante ans , un havre de paix et de beauté , c est l époque où Fernand raynaut disait " NE ME PARLE PAS DE GRENOBLE..." , en opposition à notre cours Belsunce.... (!) , , et maintenant à ce que nous voyons à la tv , c est devenu un lieu nauséabond....GAUTHIER MICHEL ps : j ai bien peur que GAP soit en train de "suivre" sa voisine...

Écrit par : gauthier michel | 08/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.