Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

Le soutien scolaire gratuit dans les collèges, c'est maintenant

16299754-le-soutien-scolaire-gratuit-dans-les-colleges-c-est-maintenant.jpg


Des élèves de collèges dans une cour de récréation.

Les collégiens pourront se voir proposer ce soutien scolaire "une heure par jour, c'est-à-dire quatre heures par semaine", explique Jean-Michel Blanquer.

Partager ce contenu
 

Les collégiens qui le souhaitent pourront bénéficier, à partir de lundi, de quatre heures hebdomadaires de soutien scolaire gratuit, une aide aux devoirs qui sera étendue l'an prochain au primaire, indique le ministre de l'Education dans un entretien publié dimanche 5 novembre par "20 minutes".

"Avec la mesure 'devoirs faits', nous offrons un soutien scolaire gratuit à tous les collégiens pour lutter contre les inégalités", déclare Jean-Michel Blanquer, détaillant le fonctionnement de ce dispositif annoncé il y a plusieurs mois.

Les collégiens pourront se voir proposer ce soutien scolaire "une heure par jour, c'est-à-dire quatre heures par semaine":

"En fin de journée dans 35% des collèges et lors de la pause méridienne ou des heures de permanence dans 65% des établissements (notamment en zone rurale en raison des contraintes de transport)".

"Environ 25% des collégiens" pourront en bénéficier, "mais cela pourrait monter à 35% des élèves, lorsque le dispositif sera mieux connu des collégiens et de leurs familles", estime Jean-Michel Blanquer. L'idée est d'"inciter" les élèves qui en ont le plus besoin à s'y inscrire.

 

Au total, "220 millions d'euros sont destinés à financer ce dispositif pour les collégiens en 2018", précise-t-il, soulignant que la mesure "sera étendue à l'école primaire à la rentrée 2018".

Professeurs volontaires, assistants d'éducation et associations seront mobilisés.

S'y ajoutent 7.000 jeunes en service civique.

"Mais notre objectif est d'atteindre 10.000. Nous allons donc encore en recruter."

NdB: Une mesure pour favoriser en douce l'immigration... 

02:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

220000000 d'euros! la gratuité est hors de prix de nos jours...

Écrit par : Jules Zélio | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

"...pour lutter contre les inégalités." : Lesquelles ?

Écrit par : téléphobe | 07/11/2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi leur faire faire les devoirs par des enseignants payés pour cela? Ce serait plus simple de supprimer les devoirs: tout le monde y gagnerait!

Écrit par : abad | 08/11/2017

Répondre à ce commentaire

Blanquer est un pur élève du macronisme : tout dans la communication ! Il n'a qu'une obsession, les zones prioritaires : tout pour les REP ! L' "école d'excellence" et les classes de CP de 12 élèves c'est pour elles !. Le reste du pays et les zones rurales, où on ferme des classes, continueront à n'être que des "lieux de vie" pour nos enfants et des laboratoires pour les pédagogistes du Ministère. Ses belles phrases sur l'enseignement des maths (la soi-disant "méthode de Singapour" - en fait, nos méthodes classiques d'enseignement d'il y a quelques décennies !) relèvent de la pure communication et du mensonge comme on le constatera rapidement.
Le "100% de réussite au CP » promis par Blanquer est réservé aux R.E.P. et particulièrement aux REP+ où sont scolarisés les enfants de clandestins.

Écrit par : dirk | 08/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.