Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2017

Seine-Saint-Denis : agression sauvage d’un Chinois à Aubervilliers

7385883_59e89944-bb4a-11e7-8e20-794436d65b34-1.jpg

 

>Île-de-France & Oise>Seine-Saint-Denis|N.R.|10 novembre 2017, 21h10|6

Aubervilliers. Le crâne suturé de la victime agressée mardi 24 octobre près du Millénaire. Il souffre d'un grave traumatisme cranien. DR
 
 

La victime de 29 ans a été violemment frappée par plusieurs individus qui voulait le voler.

Une nouvelle agression sauvage s’est produite fin octobre à Aubervillliers (Seine-Saint-Denis). La victime, un modeste employé chinois de 29 ans, a été frappé par plusieurs individus qui voulait le voler. Il a été très grièvement blessé à la tête et a du être conduit dans un état sérieux à l’hôpital. Ses jours ne sont plus en danger.

Mardi 24 octobre, à 20 heures, à Aubervilliers, non loin du Millénaire, cet homme est assailli par des inconnus qui en veulent à son téléphone portable. Il rentrait de son travail dans le «sentier» asiatique d’Aubervilliers lorsqu’il a reçu un coup derrière la tête. Un ami qui marchait avec lui a eu le temps de voir s’enfuir cinq hommes. Grièvement blessé à la tête, la victime s’effondre sur le sol et s’évanouit. Il est transporté à l’hôpital de la Pitié Salpétrière (Paris XIIIe) la tête en sang. Ses proches indiquent qu’il était en proie à de violents vomissements. Il souffre d’un traumatisme crânien sérieux et à dû subir fin octobre une intervention chirurgicale.

Cette agression sauvage n’est pas sans rappeller celle de Chaolin Zhang, 49 ans. Ce couturier chinois d’Aubervilliers était mort des suites d’une agression à la tête commise le 7 août 2016. Le scénario ressemble en tous points à celui de Chaolin : trois jeunes l’avaient frappé pour lui voler sa sacoche. A l’intérieur il n’y avait presque rien. Comme pour la victime du Millénaire. Celle-ci n’était en possession que de son portable et une somme d’argent dérisoire. Les agresseurs de Chaolin Zhang, âgés de 15, 17 et 19 ans sont poursuivis pour vol avec violence ayant entrainé la mort sans intention de la donner, aggravé par le caractère raciste de l’agression. Le plus jeune a été condamné à deux ans de prison ce vendredi 10 novembre par le tribunal pour enfants. Les deux autres passeront devant la cour d’assises des mineurs.

 Le Parisien

NdB: En Chine, ces trois ordures auraient déjà reçu une balle dans la nuque. 

03:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Gaelle : Absolument , et les familles des auteurs de l,agression aurait payé les 3 cartouches , mais en France , nos chers bisounours se rouleraient sur le sol en émettant des sons plaintifs de petites taffioles .
salutations.

Écrit par : parvus | 11/11/2017

Répondre à ce commentaire

La famille du condamné doit payer les frais de son exécution ( et de son procès .
Ajoutez que la situation actuelle en France et dans les pays voisins est voulue par les princes qui nous gouvernent .

Écrit par : albert | 11/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.