Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2017

Palmanova (Italie) : trois Marocains dévalisent le prêtre qui les avait accueillis

905483.jpg

 

16h01
 

Le prêtre qui ne pardonne pas.

Un prêtre a été volé par trois jeunes marocains auxquels il avait offert son aide en échange de leur engagement à effectuer quelques menus travaux utiles à la petite paroisse de Palmanova, province de Udine. Deux d’entre eux, comme on peut le lire dans un article du Libero, ont été arrêtés par les carabiniers. Les nord-africains, qui ont fini à la barre du tribunal, ont négocié un accord sur une peine d’un an et quatre mois avec obligation d’effectuer du volontariat dans la paroisse qu’ils avaient dévalisée. Le ministère public accepta mais Don Angelo Del Zotto s’y opposa, demandant à ce que les immigrés restituassent la totalité des sommes dérobées, à savoir 10000 euros et d’autres objets précieux. Ainsi, les deux jeunes retourneront au tribunal lundi pour connaître leur condamnation.

Don Angelo leur avait ouvert les portes de la paroisse

Le prêtre connaissait seulement un des trois hommes, dont il s’occupait souvent, mais il voulut faire également confiance aux deux autres. Ils lui semblaient en effet corrects. Ils avaient frapper à sa porte pendant plusieurs semaines d’affilée pour lui demander une main charitable. Et ils le remercièrent en lui dévalisant son appartement alors qu’il célébrait la messe. Ils dérobèrent six mille euros, des images sacrées, des bijoux en or, et même les souvenirs de famille du prêtre précédent.

[…]

Ils remplirent un sac entier et fuirent. Les investigations des carabiniers se concentrèrent rapidement sur eux et furent démasqués. Khalifa Bagrar, 19 ans, habitant à San Daniele del Friuli, et El Mehdi Zinaoui, 22 ans, habitant à Trivignano Udinese, qui avec leur complice avait été accueillis par le prêtre comme des fils.

Secoloditalia

Merci à anonimo

03:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Conclusion : apartheid systématique ! Rejet de ce "vivre ensemble" qu'on nous impose avec des peuples sous développés, voleurs, menteurs, violents et bons à rien !
Don Angelo a compris son erreur, mais combien de bisounours seront encore victimes de cette engeance ? Tant pis pour eux.

Écrit par : dirk | 13/11/2017

Répondre à ce commentaire

la bonté de ce prête a été mal récompensé , encore une chance qu,il ne pardonne pas , d,autres l,auraient fait pour l,amour de JC , en disant nous sommes tous frères , même quand ces derniers me la mette profond . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 13/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.