Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2018

La photo de cette femme brandissant son voile devient l’un des symboles des manifestations contre le gouvernement en Iran

960x614_photo-jeune-femme-iranienne-brandissant-voile-pleine-rue-devient-symbole-manifestations.jpg

 

IMAGE Le pays est agité depuis jeudi par des manifestations contre le gouvernement du président Hassan Rohani. Pour protester contre le régime, des femmes ôtent leur voile en public…

Marie De Fournas

 

 — 

51 COMMENTAIRES 6,4kPARTAGES 


 La photo de cette jeune femme iranienne brandissant son voile en pleine rue devient un symbole des manifestations.

La photo de cette jeune femme iranienne brandissant son voile en pleine rue devient un symbole des manifestations. — Twitter

Un symbole. Depuis le 28 décembre en Iran, les protestations antigouvernementales se multiplient à travers tout le pays. Les manifestants dénoncent le gouvernement du président Hassan Rohani jugé incapable de répondre aux difficultés économiques. Le régime est également largement remis en cause et notamment par des femmes, dont certaines veulent être libres de porter le voile ou non. Malgré les sanctions encourues, quelques-unes osent ôter leur hijab en public.

>> A lire aussi : VIDEO. Iran : «Les régimes oppresseurs ne peuvent perdurer à jamais» selon Trump

L’une d’entre elle a été photographiée en pleine rue, immobile, avec son foulard blanc au bout d’un bâton en signe de protestation contre le régime mollahs. L’image très forte a été largement relayée sur les réseaux. Il se pourrait qu’elle devienne l’un des symboles forts de ces manifestations qui ont déjà fait deux morts par balles  dans la ville de Doroud.

 
 
Une seconde photo de femme iranienne retirant son voile a été largement partagée, provocant également l’admiration des internautes pour son courage.
 

Elle est belle, elle savoure sa liberté, elle savoure de ne plus porter ce voile obligatoire, elle savoure d'être une femme libre. Merci les guerrières, le combat continue et on va le gagner ensemble  

 

La loi sur le port du voile en Iran, pourrait cependant légèrement s'assouplir. Mercredi dernier le chef de la police de Téhéran Hossein Rahimi a déclaré que « ceux qui ne respectent pas les codes islamiques  ne seront plus placés en centres de détention et n'auront pas de casier judiciaire ».  La police iranienne dit vouloir privilégier l’éducation au châtiment. Cependant, M. Rahimi n'a pas spécifié à quels codes islamiques il faisait référence ni quand ses nouvelles règles ont été introduites. Le port du voile reste obligatoire en Iran pour les femmes, qu'elles soient iraniennes ou étrangères et quelle que soit leur confession, depuis la révolution islamique de 1979.

20minutes

02:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Faut il se réjouir?
Ou faut il voir la main des soros et cie dans une tentative de déstabilisation de l'Iran?
Tout cela a des airs de déjà vu

Écrit par : jean | 01/01/2018

Répondre à ce commentaire

Les Iraniens ne sont pas des Arabes, rappelons-le. En eux coule le sang indo-européen épris de liberté. C'est peut-être le début de la fin pour cette théocratie musulmane ne convenant pas à ce grand peuple !
Bravo à ces femmes courageuses et insoumises ! Elles portent les espoirs de tout leur peuple, et ceux de centaines de millions d'autres femmes dans le monde.
Le jour viendra où les dernières femmes voilées seront chez nous !

Écrit par : dirk | 01/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ce ne sont pas des Iraniennes fières d'une grande et ancienne civilisation , ce sont des colonisées . L'Occident en fin de course agit encore , il a tourneboulé quelques faibles têtes . Il libère . De quoi ?
Ceux qui prétendent émanciper les peuples en rejetant leur passé produisent infailliblement un chaos social dont je n'ai nul besoin de vous indiquer les seuls bénéficiaires .
Comme par hasard l'Iran est l'un des rares pays qui échappent encore à l'emprise de la Sainte Famille ( les Rothschild )
Vous en conviendrez avec moi , j'en suis sûr . Pareille anomalie ne saurait durer . Il faut y mettre bon ordre et vite , svp

Écrit par : albert | 01/01/2018

Répondre à ce commentaire

Non, on n'en convient pas avec vous.
Surtout lorsqu 'on sait qui est à l'origine de l'islam et du communisme.

Écrit par : anonyme | 02/01/2018

cette charmante jeune femme Iranienne a bien du courage .
aux antipodes des femen et autres féministes hystériques européennes .
salutations.

Écrit par : parvus | 01/01/2018

Répondre à ce commentaire

Des imbéciles occidentaux accréditent la thèse selon laquelle les manifestants seraient manipulés par Soros, au bénéfice d'Israël. Si Soros est bien la pire ordure qui soit sur terre, il n'en demeure pas moins que le peuple iranien a le droit de se libérer de ses dirigeants monstrueux qui justement par leur politique absurde en tous domaines rendent l'Iran fragile en l'appauvrissant. Le meilleur moyen pour l'Iran de se protéger de la haine israélienne est de devenir un pays libre et riche. Ceux qui ont permis aux islamistes de prendre le pouvoir en Iran avaient l'objectif d'affaiblir l'Iran, exactement comme ceux qui ont permis aux bolcheviques de prendre le pouvoir en Russie et en Chine.

Écrit par : anonyme | 02/01/2018

Répondre à ce commentaire

Que viennent faire l'infect Soros dans cette affaire ou la "sainte famille" des Rottschild ? Il faut cesser de faire du complotisme à tout crin sous peine de ne plus rien comprendre à la marche du monde.
Les femmes sous dictature islamique sont-elles condamnées à vie à porter le voile et à se taire, sous peine d'être accusées d'être des agents des mondialistes ? L'Iran n'est pas condamné à vivre éternellement sous le pouvoir du bolchevisme vert et doit s'en libérer. Il doit davantage compter sur ses femmes que sur les donneurs de leçons occidentaux.

Écrit par : dirk | 02/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.