Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2018

Nouvel An: 1031 véhicules brûlés, 510 interpellations: chiffres en hausse sur 2017

 

Au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, 1031 véhicules ont été incendiés et 510 personnes ont été interpellées en France, des chiffres en hausse par rapport à l'an dernier, a indiqué lundi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié sur Twitter.

La nuit de dimanche a notamment été marquée par la violente agression dont ont été victimes deux policiers à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Au total, le ministère de l'Intérieur a comptabilisé huit policiers et trois militaires de l'opération Sentinelle blessés.

 

» LIRE AUSSI - Nouvel an : deux policiers violemment molestés près de Paris

Le nombre de véhicules incendiés, soit directement, soit par propagation, est pourtant passé de 935 l'année dernière à 1031, précise le communiqué, soit une "légère hausse", selon la place Beauvau. "L'augmentation de cette année résulte principalement de la hausse constatée dans quelques départements", ajoute l'Intérieur, sans plus de précisions.

Selon le décompte du ministère, 510 personnes ont été interpellées, soit une "augmentation sensible" par rapport à aux 456 interpellations de 2016. Même constat pour le nombre de personnes placées en garde à vue passé de 301 en 2016 à 349 en 2017.

140.000 policiers, gendarmes, militaires, sapeurs-pompiers et personnels de secours avaient été mobilisés durant la nuit de la Saint-Sylvestre.

00:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

140.000 policiers , gendarmes . . .mobilisés et malgré tout plus de mille véhicules partis en flammes , dans certains pays , un dispositif moindre et pas une voiture même légèrement rayée , cherchez l,erreur . . .quel beau pays nous avons là . . .un vrai petit paradis . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 02/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.