Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2018

Téléphone dans les cellules de prison : Dupont-Aignan se demande s'il vit «dans un pays de fous»

5a4f97d2488c7b626e8b4567.jpg

 

 
 

Le 2 janvier, Le Monde annonçait que le ministère de la Justice prévoyait d'installer des téléphones fixes dans les cellules des détenus. Une action qui a fait vivement réagir certains politiques, dont le président de Debout la France.

L'information du Monde, daté du 2 janvier, a scandalisé un certain nombre de responsables politiques. Selon le quotidien, le ministère de la Justice a lancé un appel d'offres pour installer des téléphones fixes dans plus de 50 000 cellules de 178 établissements pénitentiaires. «Je suis indigné», s'est offusqué le président de Debout La France (DLF), Nicolas Dupont-Aignan, invité sur le plateau des 4 Vérités sur France 2, le 5 janvier.

Vous trouvez normal que quand on a violé, quand on a tué, on ait le téléphone ? Vous trouvez normal qu'en prison, cela soit comme un hôtel ? 

«Vous savez qu’il y a des zones rurales en France où il n’y a pas le téléphone. Et les voyous en prison vont avoir le téléphone. Mais quand j’ai su ça, je me suis demandé si j’étais dans un pays de fous et je me suis demandé si au ministère de la Justice, il y avait des fous !», s'étrangle le souverainiste.

 

<img class="Emoji Emoji--forText" title="Left speech bubble" draggable="false" src="https://abs.twimg.com/emoji/v2/72x72/1f5e8.png" alt="

21:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

NDA pose la bonne question : "la France est-elle devenue un pays de fous ?". Nous en voyons la réponse chaque jour !

Écrit par : dirk | 05/01/2018

Répondre à ce commentaire

Non, ceux qui pensent au confort des taulards, soient ils , violeurs , assassins, terros , mais sont de bonnes âmes , pour qui les victimes doivent avoir leur photo sur le mur des cons .
salutations.

Écrit par : parvus | 06/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.