Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2018

Australie : une bande de jeunes africains s’est livrée à un « horrible carnage » dans les rues de Melbourne, d’après la police

 

17h53

Plus d’une dizaine de jeunes d’apparence africaine ont commis ce que la police a décrit comme un « horrible carnage » dans l’ouest de Melbourne pendant la nuit.

La police a publié une déclaration vendredi, détaillant une série terrifiante d’incidents qu’ils croient tous liés.

Un garçon de 17 ans marchait le long de la rue Argyle, Taylors Hills, à 21 h 30, jeudi, alors qu’une voiture passait et s’arrêtait.

Un homme est sorti du véhicule et a essayé de le dépouiller.

L’adolescent a ensuite été frappé à l’arrière des jambes avec ce qu’on croit être une batte de baseball.

Il a de nouveau couru, mais a été poursuivi par le délinquant.

Un deuxième assaillant est alors sorti de la voiture. Ils ont poussé la victime au sol, l’ont agressée puis l’ont traînée par terre avant de s’enfuir.

Dans un autre incident, une femme de 59 ans a été claquée au visage et forcée de s’asseoir dans une pièce de sa maison pendant que plus d’une douzaine de jeunes fouillaient sa maison.

La police croit que quatre hommes ont brisé la porte vitrée de sa maison Hillside juste avant 23h30 et sont entrés.

  

Dix autres hommes sont alors entrés dans la maison, volant un certain nombre d’objets électriques et d’objets de valeur.

Peu de temps après, un garçon de 16 ans marchant dans la rue a été approché par des hommes dans une voiture à Cairnlea.

Trois ou quatre hommes ont renversé l’adolescent et ont commencé à lui donner des coups de pied et à le frapper.

Juste après 12h30, trois hommes ont percuté une maison à Delahey.
Les quatre occupants de la maison se sont armés, faisant fuir les délinquants volant juste un téléphone portable.

Vers 1 h 30, la police a détecté une voiture volée sur St Albans Road qui aurait été impliquée dans les incidents antérieurs.

La police a tenté d’intercepter le véhicule sur Ballarat Road, Sunshine, mais le véhicule n’a pas daigné s’arrêter.
Une poursuite a été initiée.

Le véhicule a été retrouvé peu de temps après, détruite près d’une clôture et d’un poteau électrique sur la rue Edna.
Les occupants ont été poursuivis à pied avant de disparaître.
Ils ont été vus pour la dernière fois sur Suffolk Road.

Les enquêteurs croient que tous les incidents sont liés et que tous les délinquants sont perçus comme étant d’apparence africaine.

Aucune arrestation n’a été faite à ce stade et l’enquête est en cours.

3aw.com

Merci à Andy

21:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Le "vivre ensemble" ne marche nulle part ! Et c'est tant mieux !

Écrit par : dirk | 08/01/2018

Répondre à ce commentaire

la gauche bien pensante Australienne , trouvera des excuses à ces chenapans, juste de braves petits gars qui sont rejetés par une société blanche raciste , homophobe etc . .etc . ., nous avons la même engeance en europe .
salutations.

Écrit par : parvus | 09/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.