Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2018

Succession de Johnny : Laeticia Hallyday « écœurée » par la contestation de Laura Smet...

6b8d2c3_5915777-01-06.jpg

Laetitia Hallyday,  Laura et David Smet

 

L’actrice a découvert les dispositions testamentaires de son père, qui confieraient « l’ensemble de son patrimoine et de ses droits d’artiste » à sa seule dernière épouse.

Le Monde.fr  • Mis à jour le 


image: http://img.lemde.fr/2018/02/12/0/0/2995/2000/534/0/60/0/6b8d2c3_5915777-01-06.jpg

L’actrice Laura Smet et son demi-frère, David Hallyday, ont fait savoir, lundi 12 février, qu’ils contestaient le testament de leur père, Johnny Hallyday, qui laisse la totalité du patrimoine et des droits du rocker mort le 6 décembre 2017 à sa dernière épouse. Selon un communiqué des avocats de l’actrice, Emmanuel Ravanas, Pierre-Olivier Sur et Hervé Temime :

« Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père, Johnny Hallyday, aux termes duquel l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l’effet de la loi californienne. »

La veuve de Johnny Hallyday, Laeticia Hallyday, a exprimé, lundi, son « écœurement de l’irruption médiatique autour de la succession de son époux », selon un communiqué transmis à l’Agence France-Presse (AFP). Elle se dit, par ailleurs, « sereine » et déterminée à « faire respecter le travail et la mémoire de son mari ».

Selon les avocats de Mme Laura Smet, les dispositions testamentaires « contreviennent manifestement aux exigences du droit français ». Si le testament n’est pas contesté, Laura Smet n’aura rien, « ni bien matériel, ni prérogative sur son œuvre artistique, ni souvenir, pas une guitare, pas une moto et pas même la pochette signée de la chanson “Laura” qui lui est dédiée », précisent-ils.

Ce testament prévoit aussi qu’en cas de mort de Laeticia Hallyday, l’ensemble des biens et des droits du rocker, né Jean-Philippe Smet, seront exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy à parts égales. Pour les avocats, « ces dispositions extravagantes contreviennent manifestement aux exigences du droit français ».

 Lire :   En s’expatriant, on peut déshériter ses enfants

Laura Smet leur a demandé de défendre ses intérêts et de « mener toutes les actions de droit permettant la sauvegarde de l’œuvre de son père », conclut le communiqué. « Elle veut tout simplement que ses droits soient garantis. Ça s’appelle aussi des droits naturels », a dit Me Sur. « Le droit naturel est un droit au-dessus du droit. Quand on est un enfant, on a le droit de recevoir quelque chose de son père, et je ne parle pas que d’argent mais aussi de droits moraux. » Personne n’était dans l’immédiat joignable dans l’entourage de Laeticia Hallyday pour réagir à ces informations.

« Je t’entends, papa, et moi, j’ai choisi de me battre »

« J’ai appris, il y a quelques jours, que tu aurais rédigé un testament nous déshéritant totalement David et moi », écrit Laura Smet dans une lettre adressée post mortem à son père et que ses avocats ont transmise à l’Agence France-Presse. « Il y a encore quelques semaines, tu me disais à table : Alors, quand est-ce que vous faites un enfant ?” Mais que vais-je pouvoir lui transmettre de toi, toi que j’admire tant ? », poursuit-elle.

« Je t’entends, papa, et moi, j’ai choisi de me battre. J’aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c’est comme ça... », ajoute Laura Smet, en concluant sa lettre sur ces mots : « Je suis si fière d’être ta fille. Je t’aime, papa. »

Johnny Hallyday est mort à 74 ans le 6 décembre 2017 des suites d’un cancer. Marié pendant vingt et un ans à Laeticia Hallyday (née Laetitia Boudou), il a eu quatre enfants : David, l’aîné, qu’il a eu avec Sylvie Vartan ; Laura Smet, née de son union avec Nathalie Baye ; et Jade et Joy, adoptées pendant son dernier mariage.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/02/12/laura-smet-veut-contester-le-testament-de-son-pere-johnny-hallyday-devant-la-justice_5255514_3224.html#FmoqiIDHri5YPAG8.99

02:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Incroyable décision de Johnny!
Il semblait pourtant aimé ses enfants!
Mais, on ne sait pas ce qui se passe dans les famille

Écrit par : jean | 13/02/2018

Répondre à ce commentaire

les histoires d, héritages sont souvent sources de problèmes familiaux , la famille Smet n,y fait pas exception .
salutations.

Écrit par : parvus | 13/02/2018

Répondre à ce commentaire

Laura n'a plus rien à smet ?

Écrit par : téléphobe | 14/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.