Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Marion Maréchal Académie est lancée !, par Caroline Parmentier

9116-p2-marion.jpg

 

 
 
 
 

Pendant que la Sorbonne se voile, Marion Maréchal ouvre son école supérieure : Ce sera l’Institut des sciences sociales économiques et politiques : l’ISSEP. Les premiers étudiants seront accueillis dès le mois de septembre.

Le site de l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques a été mis en ligne mardi. En quelques heures il était pris d’assaut et saturé, victime de son succès. On y découvre le contenu pédagogique de l’académie politique imaginée par l’ancienne députée Front national et inaugurée le 22 juin prochain.

« Excellence, éthique, enracinement et engagement » sont les quatre valeurs fondatrices revendiquées sans ambiguïté dès le mot d’accueil de la direction, signé de Marion Maréchal, « directrice et ancien député » et de Patrick Libbrecht « président honoraire, ancien DG de sociétés alimentaires françaises » :

« L’exigence de performance est centrale dans les attentes des citoyens envers les élus. C’est la singularité et la richesse de notre projet que de faire émerger des décideurs économiques qui placeront leurs ambitions au service de projets utiles à la société et ne s’enfermeront pas dans une simple logique comptable ou financière, ainsi que des décideurs publics qui insuffleront une nouvelle vitalité à la vie politique de notre pays. »

Situé à Lyon dans le quartier de la Confluence, l’ISSEP propose deux types de formations : un magistère sur deux ans, où l’on entre à Bac+3 pour 5 500 euros par an. Et une formation continue le week-end pour les actifs et les étudiants.

Au programme, des cours de gestion de projet, de direction des hommes, de communication, de droit constitutionnel, de politique internationale, de campagne et d’analyse électorale, de science politique, d’économie, de religion et société, des « stages d’aguerrissement » ainsi que plusieurs activités « afin de transmettre aux étudiants les richesses du savoir-vivre et du savoir-être à la française. » L’école a prévu plusieurs journées portes ouvertes, le 26 juin, le 5 juillet et le 28 août.

Les enseignements seront assurés par des universitaires et des acteurs de la société civile. Dans le conseil scientifique, on retrouve plusieurs noms amis, comme l’universitaire et écrivain royaliste Yves-Marie Adeline, le directeur de la revue L’Incorrect, Jacques de Guillebon, le secrétaire général du Mouvement pour la France Patrick Louis, ou encore Pascal Gauchon, directeur de la revue de géopolitique Conflits, le constitutionnaliste Guillaume Drago (professeur en droit public à l’université Panthéon Assas). Autre présence notable, le britannique Raheem Kassam, rédacteur en chef de Breitbart à Londres.

Dans Valeurs actuelles en février dernier, Marion Maréchal expliquait l’importance de la bataille culturelle à côté de l’action politique et sa volonté « métapolitique » de créer une académie susceptible de « détecter, instruire et former les dirigeants de demain ».

Caroline Parmentier

Article paru dans Présent daté du 23 mai 2018

Commentaires

  • Marion a compris l'importance de la formation de cadres et celle de la métapolitique. Il faut arracher le pouvoir culturel à la gauche, sans quoi, toute victoire politique sera impossible ou non durable !
    Souhaitons le plus grand succès à l'ISSEP !

  • bonne chance pour ce nouvel élan , et Bravo à Marion.
    salutations.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel