Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Italie : Matteo Salvini veut recenser les Roms avant d’éventuelles expulsions

 

21h46

 

Nouvelle polémique en Italie. Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur, a annoncé le prochain recensement des Roms vivant en Italie, lundi 18 juin. Son objectif est d’éventuellement expulser ceux de nationalité étrangère, et, « malheureusement » de garder les Italiens – ce sont ses termes.

Egalement patron de la Ligue, Matteo Salvini était interrogé sur une télévision régionale de Lombardie, sa région d’origine. Il a expliqué qu’il souhait « voir qui, comment et combien ils sont ». Cela permettra, selon lui, d’évaluer la possibilité d’expulser ceux de nationalité étrangère qui se trouveraient en situation irrégulière. Quant aux « Roms italiens, malheureusement, tu dois te les garder à la maison ».

Une élue dénonce « une trouvaille au parfum vaguement fasciste »

Ce projet de recensement a déclenché un tollé dans les rangs de l’opposition et une réaction prudente de la communauté Rom. Dans un communiqué, l’Association Nation Rom a répondu que le point sur cette communauté avait déjà été fait l’an dernier par l’Institut national italien de la statistique (Istat). L’organisation a également réclamé une rencontre au plus vite avec le nouveau ministre.

« [Matteo] Salvini continue sa campagne électorale avec des mots toujours plus aberrants », a jugé de son côté une sénatrice du Parti démocrate (PD, centre-gauche), Simona Malpezzi, pour qui ce recensement est « seulement la dernière trouvaille au parfum vaguement fasciste » de la part du nouveau ministre de l’Intérieur. Matteo Salvini a déjà fait la une de l’actualité la semaine dernière en s’opposant à l’entrée dans un port italien de l’Aquarius, navire humanitaire chargé de 630 migrants.

« D’abord les attaques contre les migrants (…) et maintenant celles contre les Roms », a critiqué de son côté le chef de groupe du parti de gauche Libres et Egaux (LeU) à la Chambre des députés, Federico Fornaro. « L’important est de fomenter la haine et de créer un ennemi »« Certains parlent de ‘choc’, pourquoi ? Je pense seulement à ces pauvres enfants à qui on apprend à voler et l’illégalité », a réagi de son côté Matteo Salvini sur Twitter.

Commentaires

  • Salvini avait annoncé la couleur durant la campagne électorale sur les "migrants", les roms et les francs-maçons en politique. Et aujourd'hui, les biens pensants font les étonnés ? Ca ne marche plus, le peuple italien a voté et pas pour eux !

  • Face à un homme déterminé, le politiquement correct n'est qu'un tigre de papier, comme Trump, Orban, etc., et Salvini aujourd'hui, le démontrent. Plus de 80% des Italiens le soutiennent sur ses positions anti migrants !

  • ces gauchos tous les mêmes , préférence pour l,étranger , et servage pour le national .
    bravo à Salvini pour ses mesures de bon sens , enfin un élu couillu . . .!!
    salutations.

  • Qu'il ne lâche rien ! Tous les patriotes et identitaires européens sont derrière lui ! Les Roms sont comme des rats partout où ils passent, une véritable pollution !

  • On n'en peut plus de voir quotidiennement tous ces mendiants organisés et tous ces voleurs ;o)

  • quelle horreur à PARIS , au Champ de Mars , à Marseille , sur le Port , ..., ils éventrent les sacs de poubelles , les rats pullulent..., , , attention aux vols , je n en dis pas plus , because..... GAUTHIER MICHEL

  • Désirer l'ordre et la sécurité pour son pays est donc un crime pour ceux pour lesquels le chaos est la condition de leur propre prospérité.
    " l'important est de fomenter la haine et de créer un ennemi " osent clamer ces profiteurs du chaos. Les Roms volent, c'est dans leur culture, c'est une réalité incontestable. Oui, ils sont un ennemi, un obstacle à la cohésion de la société.
    Alors deux solutions se présentent: les laisser continuer de perpétrer leurs forfaits ou tenter de les amender. Les vrais humanistes choisissent la seconde solution pour les Roms qui ont la nationalité italienne. Pour les roms étrangers, l'expulsion relève de la Justice. Rien de scandaleux, sauf pour les profiteurs du chaos.

  • J espére que mr SALVINI sait qu en FRANCE nous sommes nombreux à l approuver...GAUTHIER MICHEL

  • Gauthier : je l,espère aussi , hormis les Français au coeur tendre et aux couilles molles , nous sommes sûrement nombreux à le soutenir sans réserve .
    salutations.

  • Que se passera - t- il lorsque les maghrébins, subsahariens et moyen orientaux seront majoritaires en France et en Europe ?
    Eh bien, ce qui se passe en Afrique du Sud: les Blancs seront massacrés et les pays européens deviendront des pays à l'image des pays " en voie de développement ".
    Mais qui peut vouloir autant de mal aux Européens ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel