Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chute dramatique d’un migrant mineur isolé à Marseille : suicide ou crime déguisé ?

 

0h55

Adama, un mineur isolé de 15 ans, a chuté hier du 4e étage d’un hôtel dont des chambres sont occupées par des mineurs isolés. Il est entre la vie et la mort. Son ami, en garde à vue, parle d’un suicide

Les riverains, les passants et autres touristes qui se désaltéraient à la terrasse du café en ont eu le souffle coupé. Un corps, tombé de nulle part, qui percute le pavé à pleine vitesse, alors qu’aucun signe précurseur ne laissait présager qu’une scène d’horreur allait extirper les badauds de la torpeur caniculaire.

Pas de trace de lutte dans la chambre

Le jeune garçon, un mineur non accompagné (MNA) sans doute originaire d’Afrique subsaharienne, vivait depuis quelque temps dans cette chambre de l’hôtel Sainte-Marie, au 50 cours Belsunce (1e). Il partageait ces quelques mètres carrés de fortune – alloués par la Direction des maisons de l’enfance et de la famille, dépendant du Conseil départemental – avec un autre adolescent, mineur isolé aussi. Juste après le drame, une touriste a vu sa silhouette se pencher à la fenêtre et c’est notamment ce témoignage qui laisse planer un doute quant aux causes de cette terrible chute.

Le jeune homme et un troisième mineur arrivé dans l’immeuble juste après le choc ont été placés en garde à vue (…).

 

www.laprovence.com

Commentaires

  • A-t-il voulu faire comme Mamadou, le nouveau copain de Macron, en espérant avoir des papiers et un emploi à vie chez les pompiers ?

  • un faits divers sensé faire chialer dans les chaumières du petit peuple de souche .
    salutations.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel