Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Tunisie va expulser les 40 migrants musulmans clandestins qu’elle vient d’accueillir

 

 

0
3951
Share on Facebook
 
Tweet on Twitter
  
 

BREIZATAO – ETREBROADEL (04/08/2018) Loin de l’antiracisme hexagonal, la Tunisie va déporter la quarantaine de migrants musulmans clandestins qui sont arrivés sur son territoire récemment.

Valeurs Actuelles (source) :

La Tunisie serait-elle plus efficace que la France en matière d’expulsion ? Le 1er août dernier, la Tunisie acceptait que le navire Sarost 5 accoste à Zarzis, avec 40 migrants à bord, pour des « raisons humanitaires ». « La situation humanitaire des migrants était difficile. La décision de leur venir en aide a été motivée par le refus des amis européens de les accueillir et de faire le nécessaire », avait déclaré le ministre des Affaires étrangères tunisien, Khemaies Jhinaoui.
Mais la Tunisie ne perd pas de temps. Dès le lendemain, jeudi 2 août, Khemaies Jhinaoui indiquait dans une conférence de presse que la Tunisie allait contacter les pays d’origine des migrants – l’Égypte, le Bangladesh, des pays d’Afrique subsaharienne…– qui ont été secourus, en vue de les rapatrier.
« Nous sommes en contact avec les différentes ambassades en Tunisie pour procéder au rapatriement des rescapés », a-t-il assuré rapporte le Huffington Post Maghreb. Les migrants devraient donc quitter le territoire tunisien dans les jours à venir, d’autant plus que le pays n’a pas de loi sur l’asile. Actuellement, les quarante migrants transitent au centre d’accueil du Croissant Rouge tunisien, situé à Médenine.

Commentaires

  • les Tunisiens ne sont ni des imbéciles , ni des admirateurs béats des drh et autres fadaises pour européens décérébrés , ils ne veulent pas avoir sur leur territoire des masses de clandos faisant la manche , mendiant, essayant de voler les locaux et touristes .
    d,ailleurs un clando violant ou tentant de violer une Tunisienne se ferait lyncher sur place , on est loin de Cologne , et les Tunisiens se comportent comme des Hommes , pas de mouvement féministe pour les transformer en petites tafioles fragiles comme en europe de l,ouest.
    dans ce cas précis , les ong ferment leur grande G . . .!!
    salutations.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel