Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Espagne : émergence d’une droite anti-immigration, le parti « Vox » admire Isabelle la Catholique et s’inspire de Viktor Orbán

 

J-3

La formation Vox, créée en 2013 par d’anciens militants du Parti populaire et jusqu’ici très confidentielle, a réuni 10 000 personnes à Madrid.

L’image a fait l’effet d’un électrochoc dans un pays qui semblait vacciné contre l’extrême droite. Dimanche 7 octobre, près de 10 000 personnes se sont entassées dans les gradins du palais de Vistalegre, à Madrid, pour acclamer les leaders de la petite formation Vox, Santiago Abascal et José Antonio Ortega, venus égrener leurs « cent mesures urgentes pour l’Espagne ».

Au programme : recentralisation de l’Etat, dissolution des régions autonomes, interdiction des partis indépendantistes, (…) expulsion des immigrés en situation irrégulière, construction de murs à Ceuta et Melilla, retrait de l’espace Schengen, alignement sur le groupe de Visegrad (groupe informel réunissant la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie).

La foule était si nombreuse que des centaines de personnes sont restées derrière les portes de ces anciennes arènes symboliques, qui ont vu naître en 2014 la formation de la gauche radicale Podemos. A l’intérieur, Vox s’en prenait à « la petite droite lâche », en référence au Parti populaire (PP), et à la « girouette orange », c’est-à-dire le parti libéral Ciudadanos, et promettait « la grande Espagne, de nouveau ».

View image on TwitterView image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter
Santiago Abascal
 
@Santi_ABASCAL
 
 

Y al fin la conquistó VISTALEGRE (Madrid) 7 de octubre de 2018. Multitudinario acto de VOX. Miles abarrotaron el coso y miles se quedaron a las puertas. <img class="Emoji Emoji--forText" title="Flag of Spain" draggable="false" src="https://abs.twimg.com/emoji/v2/72x72/1f1ea-1f1f8.png" alt="

Commentaires

  • Très bien sur l'immigration, le ralliement au groupe de Visegrad, etc...mais si j'étais Basque, Catalan ou Andalou, je regarderais à deux fois cette priorité donnée à la lutte contre les autonomies régionales. Ce sont les excès des partis régionalistes gauchistes qui entraînent ce type de réaction jacobine. C’est particulièrement vrai en Espagne où les souvenirs de la guerre civile ont laissé des traces.
    Un véritable identitaire est forcément "racialiste", et partisan de la défense de ses racines les plus profondes, plongeant dans sa région charnelle. Cette dernière est une réserve de défense identitaire irremplaçable, ce que tous les pouvoirs jacobins combattent au nom d'une identités globale, unique, abstraite et uniformisatrice (le piédestal rêvé pour le métissage). VOX est de gauche sous cet aspect. et gagnerait au contraire à stimuler et à fédérer toutes les racines identitaires EUROPEENNES de l’Espagne au lieu de vouloir imposer l'identité castillane à tout le pays.

    « Au nationalisme, idéologie de la Nation, nous préférons le patriotisme, attachement charnel à notre terre. Un patriotisme que nous osons affirmer triple : régional (patrie charnelle), français (patrie historique), européen (patrie civilisationnelle) » Définition des Identitaires
    « A la région : l’enracinement et l’attachement – l’amour du pays - ; à la nation : le patriotisme ; à l’Europe : le nationalisme. » Guillaume FAYE

  • je souhaite un excellent avenir politique aux patriotes Espagnols du mouvement Vox.
    salutations.

  • Bravo, c'est bien : l'Espagne aussi se réveille! Je pense que les leaders des partis de la "vraie droite" de chaque pays européen devraient tous s'entendre pour former un bloc à l'échelle de l'Europe. Cela n'empêche pas que chacun de ces partis ait une orientation spécifique à son pays. Mais l'union me parait indispensable: nos ennemis sont si forts et si riches (toute la finance internationale est avec eux). C'est je crois ce que souhaite mettre sur pied Steve Bannon !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel