Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pacte de l’ONU sur les migrations : les nationalistes flamands refusent de signer, le gouvernement belge au bord de l’implosion

 

22h33

La crise au sein du gouvernement belge autour du Pacte de l’ONU sur les migrations s’est aggravée mardi, le Premier ministre décidant d’en appeler au Parlement pour contourner le « blocage » des nationalistes flamands de la N-VA, seuls partenaires de sa coalition opposés à ce texte.

« En ce moment il y a un blocage au gouvernement (…) puisqu’il y a un parti sur les quatre qui composent la majorité qui s’est opposé, cela m’a encore été confirmé cet après-midi », a déclaré Charles Michel au cours d’une conférence de presse en fin de journée.

Ce libéral francophone a expliqué que les ministres de la N-VA, dont le bouillant secrétaire d’Etat à la Migration Theo Francken, refusaient d’adjoindre au texte de l’ONU -qui ne peut plus être modifié- « une déclaration interprétative » exprimant certaines réticences des Etats. « J’ai donc pris la décision de demander au Parlement de s’exprimer sur ce sujet, je souhaite qu'(il) puisse donner son point de vue », a ajouté Charles Michel.

Le Premier ministre a annoncé qu’il se rendrait au sommet de Marrakech (Maroc) la semaine prochaine pour défendre la position qui aura été exprimée par les députés, quitte à faire chuter la coalition au pouvoir depuis octobre 2014.

Lundi, Bart De Wever, président de l’Alliance néo-flamande (Nieuw-Vlaamse Alliantie, N-VA), avait menacé de retirer son soutien au gouvernement Michel en cas de déplacement au sommet de l’ONU prévu les 10 et 11 décembre. « Nous ne soutenons pas un gouvernement qui irait à Marrakech« , avait-il averti. A l’approche des élections législatives de mai, qui coïncideront avec les européennes en Belgique, la N-VA entend faire de l’immigration son principal sujet de campagne.

L’OrientLeJour

Commentaires

  • Les Flamands se réveillent enfin! La NVA et le VB sont d'accord pour ne pas céder, et selon mes contacts du VB, ils sont prêts à risquer l'implosion du gouvernement, et peut-être de l'Etat belge. Ce dont je me réjouis tout particulièrement ! Ils ne veulent pas se suicider avec le sud du pays et Bxl, traditionnellement de gauche et infectés par l'idéologie marxiste venue de Paris.

  • les libéraux collabos Mondialistes contre les Patriotes , un scénario qui se répète dans plusieurs pays européen.
    le sieur macron ,lui signera ce texte avec les deux mains et le sourire en prime .
    salutations.

  • Au lieu de s'adresser au parlement dont les députés ne sont pas plus représentatifs que nos députés français, il ferait mieux d'organiser un référendum : mais il ne le fera pas car on connait bien le résultat, l'immense majorité du peuple étant contre cette immigration-invasion !
    Au fait puisque ce Charles Michel est pour l'immigration, qu'attend-il pour immigrer en Somalie ou en Arabie saoudite ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel