Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2008

Opérations israéliennes sous "fausse bannière" ?

1610668996.jpg
L'étoile de David en or est visible dans l'échancrure du col du présumé "terroriste palestinien"...

Le Président palestinien Mahmoud Abbas exhorte à la modération, disant qu'il n'est pas dans l'intérêt du peuple palestinien de « donner à Israël un prétexte pour continuer son agression. »


Mais, comme ce site Internet l'a fait remarquer ailleurs, de nombreux observateurs soupçonnent qu'Israël lance secrètement certaines de ces attaques pour justifier les punitions collectives infligées aux Palestiniens.


Israël a une histoire d'opérations sous « fausse bannière » lancées à ses propres fins, la plus notable étant son attaque aérienne soutenue contre l'USS Liberty en 1967, qui laissa plus de 30 marins étasuniens morts


Plus récemment, des agents secrets israéliens se sont fréquemment fait passer pour des Palestiniens. Comme le présumé « terroriste » sur la photo, qui en l'examinant de plus près, peut être vu portant une « étoile de David. » [Dans l'échancrure au bout de la flèche rouge, il faut grossir la photo, NDT]


En effet, des commandants militaires israéliens ont ouvertement admis que des unités se faisant passer pour des terroristes sont des éléments clefs de leur campagne en Cisjordanie.


Il est donc tout à fait possible que des agents secrets israéliens aient mis en scène quelques-unes des plus récentes attaques à la roquette, qu'Israël prétend faites par des « militants palestiniens. »


Comme nous l'avons fait remarquer ailleurs, le compte des morts est révélateur.


La plus récente incursion israélienne a commencé après un prétendu attentat à la roquette palestinien, qui a tué un homme mercredi à Sderot. C'était le premier israélien tué par une roquette « palestinienne » depuis mai 2007...


Depuis, les Israéliens ont lancé des incursions dans la bande de Gaza qui ont laissé jusqu'ici plus de soixante morts palestiniens.


En réponse aux critiques sur le nombre de morts palestiniens, Israël affirme que ses incursions sont des « opérations défensives » montées pour faire cesser les attaques terroristes. Mais, compte tenu de la tradition d'opérations sous fausse bannière d'Israël et de ses antécédents de duplicité, nous ne pouvons que conclure qu'Israël a mis lui-même en scène au moins quelques-unes des attaques à la roquette. Cela sert ensuite à justifier la punition collective actuellement réservée aux Palestiniens.


Et tous ces massacres sont effectués sous le prétexte spécieux de « combattre le terrorisme, » alors qu'Israël a peut-être lui-même mis en scène ces actes terroristes.



Original : http://www.thetruthseeker.co.uk/article.asp?ID=8140
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info