Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2008

VIDEO Carla Bruni aime les hommes

http://www.dailymotion.com/video/x3v123_les-conquetes-con...

08/03/2008

Carla (re)pose nue pour la Grande-Bretagne!

1533235159.jpg633485643.jpg
253976600.jpg
Nouvelles photos pour le magazine GQ déjà disponible en Grande-Bretagne (édition d'avril 2008)
Le magazine britannique GQ publie des photos dénudées de Carla Sarközy, quelques jours avant la visite du couple présidentiel à la reine Elizabeth.

Parmi ceux-ci, le cliché de Carla Bruni, posant nue avec des cuissardes, déjà vu dans le magazine espagnol DT, en février 2008.

A la veille de la visite officielle de Nicolas Sarközy et de Carla Bruni à la reine Elizabeth d'Angleterre, du 26 au 28 mars, l'édition britannique du magazine masculin GQ (Gentlemen's Quaterly) publie trois photos suggestives de la Première dame de France dans son édition d'avril.
 
Disponible dès aujourd'hui au Royaumme-Uni
, ce magazine permet aux Britanniques de retrouver
Carla Bruni, alanguie sur des coussins de cuir, parée de sa seule beauté, si ce n'est ces fameuses cuissardes qui ont défrayé la chronique, lors de la parution du dit cliché dans l'édition de février dernier du magazine espagnol DT.

Sur deux autres clichés, (également pris avant que Carla Bruni n'épouse Nicolas Sarközy et n'accède au rang de "Première dame de France" ?), le mannequin pose le buste nu, un bras recouvrant pudiquement ses courbes. Sur l'autre photo, une veste Chanel et de longs colliers rhabillent le haut de sa silhouette, tandis que le bas se dévoile, de manière suggestive.
 
Contactée par LCI.fr, la rédaction de l'édition britannique du magazine GQ confirme que les clichés ont été pris l'année dernière et sont signés par Inez Van Lamsweerde et Vinoodh Matadin, couple de photographes néerlandais ayant prêté son talent aux plus grandes marques internationales.

(LCI.fr - 7 mars 08)

Carla Bruni-Sarközy avait défrayé la chronique à la fin du mois de janvier quand des photos d’elle, nue, avaient été publiées par le magazine
espagnol DT.

Si la jeune femme s’était défendue en affirmant que les photos avaient été réalisées avant l’officialisation de sa relation avec le Président de la République française Nicolas Sarközy, il n’en va pas de même pour les nouveaux clichés qui font scandale.

C’est dans l’édition anglo-américaine du magazine GQ que seront publiés les photos en question au mois d’avril. Sur l’une d’elles, on y voit Carla Bruni topless, cachant ses seins avec une main.

Sur une autre photo, la première dame de France pose de manière très sexy. Et le magazine de légender : «La preuve, s’il fallait le prouver, que le pouvoir est l'aphrodisiaque ultime: "Regardez Carla Bruni-Sarkozy, la phénoménale amoureuse du président français. Fais de même, Laura Bush!".

D’autres médias américains sont cependant choqués par ces photos. Ainsi le site de news du showbiz, Egotastic écrit à ce sujet: «Pouvez-vous imaginer comment cela aurait été si Hillary Clinton avait posé nue alors qu’elle était la première dame des États-Unis? Ou, pire encore, si elle posait nue maintenant? D'un autre côté, il ne vaut mieux pas essayer de s’imaginer Hillary Clinton nue! Évidemment Carla Bruni est super ‘hot’ et en ce qui me concerne elle peut à tout moment se montrer nue, mais l'épouse du Président de la France n’est-elle pas supposée faire preuve de retenue sur ce genre de pratiques?»
(L'essentiel -7 mars 08)
Photos prises avant ou après son mariage avec le Nain, qu'est-ce que ça change?



29/02/2008

Carla veut faire de l'humanitaire...

1979449128.jpg

Carla Bruni-Sarközy, la 2ème "première dame française", a visité jeudi une coopérative de commerce équitable dans un township du Cap.

"C'est ma première visite. Pour l'instant, j'écoute ce qu'on me dit.

Voilà comment je conçois mon rôle", a-t-elle déclaré à des journalistes.

L'épouse du président Sarkozy effectue cette semaine son premier déplacement à l'étranger. Elle a accompagné mercredi son époux au Tchad et est arrivée jeudi matin au Cap, la capitale parlementaire d'Afrique du Sud.

Tandis que Nicolas Sarkozy rencontrait son homologue Thabo Mbeki, Carla Bruni-Sarkozy a visité l'une des cinq coopératives de l'ONG Township Patterns, située à Khayelitsha.

Cette ONG, qui travaille avec la grande distribution et exporte des produits aux Etats-Unis, au Japon et en Europe, créé des produits originaux à partir de matériaux de récupération.

Fondée en 1998 par une Française, Nicole Andrée Marie Iresh, elle emploie 50 femmes des townships, qui gagnent 250 euros par mois.

Les employées de Khayelitsha ont offert un sac en jute "design" à l'ancien modèle et chanteuse à succès, qui prépare son troisième album.

La veille, Carla Bruni-Sarközy avait fait ses débuts diplomatiques en rencontrant en tête-à-tête l'épouse d'Ibni Oumar Mahamat Saleh, l'un des deux opposants tchadiens disparus depuis le 3 février.

....................

Priée de dire comment elle voyait son rôle à l'avenir, elle a répondu : "J'envisage d'accompagner mon mari. J'espère pouvoir m'engager dans l'humanitaire. Il m'aide beaucoup pour cela."

Au Cap, elle a visité dans un bidonville le siège d'une organisation non gouvernementale qui fait du commerce équitable dans le domaine des produits textiles biodégradables.

Elle a également accompagné Nicolas Sarközy lors de la visite d'un centre de traitement de personnes infectées par le virus du sida dans un autre "township".

Vendredi, elle a visité avec le chef de l'Etat la prison de Robben Island, où furent emprisonnés pendant des années les principaux dirigeants du mouvement anti-apartheid, dont Nelson Mandela, qui sera le premier président noir élu d'Afrique du Sud en 1994.

"BIEN FIER" DE CARLA

Selon des journalistes présents, c'est Carla Bruni-Sarközy qui "a ouvert la cellule" de Nelson Mandela avec une réplique de la clef, lors de la visite du couple présidentiel.

"Vous comprendrez bien que j'ai une attention particulière pour celle qui m'accompagne pour la première fois dans un déplacement officiel", a déclaré Nicolas Sarközy à la fin d'un discours devant la communauté française de Johannesburg, qui a vivement applaudi la "première dame", sagement en retrait derrière le pupitre du chef de l'Etat.

"Elle a été formidable parce que j'ai l'impression qu'il y a une certaine attention sur elle", a ajouté le président avant de s'adresser directement à son épouse : "J'étais bien fier d'être avec toi, merci."

Carla Bruni-Sarközy, qui a été d'une grande discrétion pendant les trois jours de ce voyage en Afrique, a alors pudiquement baissé les yeux.

Jeudi soir, lors d'un dîner offert au couple présidentiel français, le président sud-africain Thabo Mbeki avait aussi salué la présence de l'ancien top-model.

"Je voudrais remercier la ravissante Mme Carla Sarközy de nous avoir donné la chance de faire sa connaissance", avait-il dit en conclusion d'un toast. "Ce n'est pas la peine d'attendre la prochaine visite de Nicolas pour revenir nous voir."

Au début de la semaine, les autorités sud-africaines affirmaient que le couple présidentiel français poursuivrait sa visite d'Etat par un séjour privé, mais l'Elysée n'a pas confirmé cette information.