Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2008

Ignoble: à interdire immédiatement

michelito torero.jpg
POUR DE L'ARGENT, BEAUCOUP D'ARGENT, CET ENFANT RISQUE SA VIE  DANS UN SPECTACLE DEGRADANT
10 ans et déjà dans l'arène. Le jeune apprenti torero franco-mexicain Michelito, 10 ans et demi, véritable vedette depuis quelques mois en Amérique latine, est depuis son arrivée en France la cible des critiques de l'alliance anticorrida, qui a saisi la justice pour infraction au code du travail.

Le père de l'enfant, Michel Lagravère, un ancien torero qui a connu son heure de gloire dans les années 90, réfute toute la polémique qui grossit depuis quelques jours autour de son jeune prodige.
«Tout cela me choque», affirme celui-ci. Pour lui, son fils, lorsqu'il se produit en France, ne fait rien de plus que des «becerradas» (corrida pour débutants avec de jeunes veaux sans mise à mort ni banderilles). «Il joue simplement (à l'aide d'une cape et d'une muleta) avec des veaux adaptés à sa taille, comme 300 autres enfants de son âge qui appartiennent aux écoles taurines françaises», affirme son père, originaire du Gers. Sauf que... il reconnaît cependant que lorsqu'il se produit en Amérique latine, son jeune fils participe à des spectacles avec mise à mort. Et Michelito aurait déjà tué 60 bêtes.


Pour Claire Starozinski, fondatrice de l'alliance anticorrida, «c'est un jeu dangereux». «Le comportement de ses parents est abusif et indigne, même s'il ne tue pas, il torée», s'insurge-t-elle.

«L'alliance anti-corrida, en mal de publicité, lui est tombée dessus compte-tenu de sa renommée quasi-mondiale», rétorque Louis Lagravère, le grand-père du garçon.


L'alliance anti-corrida a fait des signalements «en demandant pour l'enfant l'interdiction de toréer au regard du code pénal et du code civil» auprès des procureurs de Auch, Mont-de-Marsan, Dax, et Tarascon, Michelito s'étant produit ou devant se produire, en juillet et en août, dans ces différentes régions.  Une enquête a été confiée aux gendarmeries des Baux-de-Provence et de Dax.

 

En début de soirée, le maire de Fontvieille (Bouches-du-Rhône), Guy Frustié, a annoncé dans un communiqué qu'il annulait le spectacle. Ceci à la demande de la préfecture qui lui a demandé «d'exercer à titre préventif ses pouvoirs de police pour garantir la sécurité» de l'enfant.

Leparisien.fr avec AFP -1er août 2008

Encore plus "bas" qu'au Colisée! Les gladiateurs étaient des adultes!