Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2006

Marges ...

Marges du soir

la rue comme un cahier où l'écriture s'avance

à petits pas

s'arrête

respire près d'une pêche roulée d'un panier

tentation de l'invisible

du mot seul

égaré hors des lignes

loin des regards derrière les carreaux gris

 

Gaëlle Mann  (La nuit fuyait comme une amante... LA BARTAVELLE)

Les commentaires sont fermés.