06/06/2008

Gaël Monfils avait mal aux yeux

Tennis Monfils à terre.jpg
Gaël Monfils 6 juin 08
tennis Roger Federe.jpg
Roger Federer - 6 juin 08
tennis Gaël Monfils.jpg
Gaël Monfils - 6 juin 08
AFP. 06.06.08. Il en rêvait, mais il ne sera pas sur le Central dimanche pour disputer la finale. Battu par le Suisse Roger Federer vendredi (6-2, 5-7, 6-3, 7-5), Gaël Monfils regrettait quelques occasions manquées. Le jeune Français s'estimait toutefois heureux d'avoir su gérer l'événement. "J'ai pris un grand plaisir", a-t-il reconnu en pensant à prendre très vite sa revanche.

 Gaël, quel sentiment prédomine, la frustration d'être passé très près ou la satisfaction de votre parcours réalisé ici ?
C'est frustrant. Je ne suis pas passé très loin, peut-être pas du match, mais du cinquième set. Et sur un cinquième, on ne sait jamais ce qui se arrive.

Que s'est-il passé en début de match, vous avez eu un problème à l'oeil ?
Ce matin, j'avais mal aux yeux. J'ai dû casser ma lentille et ça me gênait. Je ne voyais pas la balle d'un côté. J'ai essayé de mettre du produit avant le match, cela ne marchait pas. Je ne voyais pas du tout. J'ai appelé le médecin. Je pense qu'un morceau de ma lentille était resté. J'en avais mis une deuxième, je n'arrivais pas à l'enlever. C'est parti et ça a été mieux ensuite. Je ne trouve pas d'excuse, mais cela m'a un peu gêné en début de match. J'ai dû partir. Je reviens, je dois servir, ça me défonce l'oeil...

Au deuxième set, vous changez de tactique. Vous êtes plus agressif, vous enchaînez service-volée...
Au début, j'étais passif. Je perds. Je me suis moins focalisé sur son revers. Finalement, je trouve que Roger a plus de mal plein coup droit. Cela ne me gênait pas tant que ça. J'ai plus opté sur cette option.

Avez-vous des regrets, notamment sur les balles de break au début du quatrième ?
Il y en a une, je fais le connard sur une amortie. Je dois lâcher en revers croisé. Même derrière, il fait une montée pourrie. J'ai le passing-shot. Celle-là m'a fait mal mentalement.

Penses-vous avoir été à la hauteur de l'événement ?
Mentalement, oui. Je ne me suis pas fait dépasser, au contraire. J'ai pris un grand plaisir. Cela me motive encore plus. Je n'ai pas lâché. Je n'ai pas fait un faux kif, du genre t'arrives, tu mouilles et tu prends 2, 2 et 2. Je suis arrivé sur le terrain pour gagner. Je savais que j'allais courir, quoi qu'il arrive. Pas une seule fois je n'ai eu une pensée négative.

Sur la fin, vous chauffez un peu le public. Il y a la ola au dernier jeu. Tu n'aurais pas aimé qu'il soit là plus fort plus tôt ?
J'étais chaud aussi. Je pensais que cela allait tendre Roger, cela ne l'a pas trop tendu. Le public a été présent tout le temps. Il était parfait aujourd'hui. Et c'est quand même Roger, le public français l'adore. Ce n'est pas facile...


Que vous dit Roger à la fin, sur la poignée de main ?
Il me dit: "Bravo pour la quinzaine ! Bonne chance pour le reste de la saison." Il me dit qu'il espère que je vais continuer à bien jouer.

Commentaires

Ho là ! Chère Gaëlle, vous nous parlez de gens qui ne savent que taper dans un ballon ! Vous ne nous aviez pas habitués à cela. Ca nous change ! Ah, si, je comprends ce Monfils a le même prénom que le vôtre (enfin, en garçon) !

Écrit par : abad | 06/06/2008

Répondre à ce commentaire

Cher abad, le sport, c'est important aussi! Gaël Monfils, d'origine antillaise, est une arme de propagande mondialiste! ON se sert de lui sans vergogne... Il ne comprend pas, évidemment, le rôle qu'on lui fait jouer... qu'il gagne ou qu'il perde... La question n'est pas là!

Écrit par : Gaëlle Mann | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

D'aprés une info télé, Monfils habiterai à Nyon en Suisse,oseille oblige,Federer à Bâle....

Écrit par : JLA | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

S'il pouvait aller jouer et faire le singe sur la planète Mars !
Heureusement que nous avons une finale dame russo-serbe, ça nous change !!!

Écrit par : Emanuelle | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

pourquoi irait-il sur Mars ? Alors qu'ici, il n'a qu'à se baisser pour avoir, sous les jupettes blanches, tous les monts de Vénus qu'il veut...

Écrit par : l'abbé tymon de quimonte | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

Il faut à votre tour écrire les vertus de Diane de Poitiers, monsieur l'abbé.

Gaël Monfils est évidemment et à son corps défendant une arme de propagande massive à lui tout seul comme tu le dis, Gaëlle, comme en son temps Yannick Noah. Ils sont doués à leur corps défendant d'une qualité qu'on finirait presque par leur envier. Le plus pénible est la veulerie et la flatterie obligées des journalistes qui savent très bien ce qu'ils font.
Monfils comme Noah en d'autres temps. L'un a mal à l'oeil, pour l'autre ce fut le genou. Souhaitons lui une aussi bonne suite de carrière qu'à Yannick, qui fait taire les professeurs de pharmacie sur les plateaux télé en sa qualité de "fumeur de joint", abuse visiblement de la plante magique avant de monter sur les scènes belges et donne un exemple aux jeunes, en vertu de son rôle proclamé il y a un quart de siècle, en encourageant son fils tout aussi exemplaire à persévérer dans ses bonnes habitudes mais à se montrer malin comme un singe lors de ses prochaines prestations.

On a les héros qu'on mérite.

Écrit par : Voyageur | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce qu'il fait, là, sur la photo ? Il cherche sa lentille?

Écrit par : Stéphane D | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

Ha! ha ! Ha ! Oui Stéphane, et il se désole de ne pas la retrouver. Sur la troisième photo, il doit faire la publicité de son sponsor, une célèbre marque de dentifrice. Pour ceux qui le connaissent, est-il réellement sympathique ce Gaël-là ou se contente-t-il de jouer ?

Écrit par : Voyageur | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

C'est la première fois que je vois la tête de ces individus. Oui, je n'ai pas la télévision, la télé qui donne des visions. Merci Gaëlle!
Sinon, qu'est-ce qu'il est vulgaire! Enfin, très djeune's. Il nous représente, il faudra s'y faire. Propagande, quand tu nous tiens.

Écrit par : Arauris | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

Hélas, chère Gaëlle, vous avez raison : taper dans un ballon c’est important. Ca empêche de voir la réalité et d’y réfléchir : rien dans la tête, tout dans les jambes. C’est ça les Français, comme ils les aiment, de parfaits abrutis !

Écrit par : abad | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

http://petitimmonde.blogspot.com/

J'ai évoqué pour ma modeste part la défaite de Monfils

Écrit par : l'abbé tymon de quimonte | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

Cher Arauris, moi non plus, je ne regarde pas la TV, mais sur Internet, impossible de ne oas croiser Monfils! Il était répandu, ou plutôt "saupoudré" partout! Il a beau avoir "gagné", il a tout de même perdu...
Je croyais (pour en avoir vu récemment de près chez un opthalmo) que les lentilles de contact étaient en matière souple, INCASSABLE, en "plastique"? Les lentilles de contact ne se cassent pas en petits morceaux, ce n'est pas une escarbille dans l'oeil, ou on les perd complètement, ou elles restent intactes à la surface de l'oeil. Il raconte n'importe quoi...

Écrit par : Gaëlle Mann | 07/06/2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.