Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2012

Allemagne: le criminel nazi Klaas Faber est décédé à l'âge de 90 ans - 27/05/2012


 

 
 

klaas-carel-faber.jpgLe criminel de guerre nazi d'origine néerlandaise Klaas Faber est décédé jeudi 24 mai. Il était deuxième sur la liste des criminels les plus recherchés par le centre Simon Wiesenthal. Il avait été gardien dans le camp par lequel avait transité la jeune Anne Frank. Klaas Faber est décédé à l'âge de 90 ans dans un hôpital du sud de l'Allemagne.


Klaas Carel Faber s'était engagé avec son frère dans les rangs des SS néerlandais au tout début de l'occupation nazie. Il a notamment été gardien dans le camp de prisonniers de Westerbork, lieu de transit vers les camps de la mort pour des dizaines de milliers de juifs néerlandais, dont Anne Frank.

A la fin de la guerre, les frères Faber sont sur la liste des criminels recherchés par la justice néerlandaise. Klaas Faber est condamné aux Pays-Bas en juin 1947 pour la mort de 22 prisonniers. Il parvient à prendre la fuite et rejoint l'Allemagne. Considéré comme Allemand par les nazis, privé de la citoyenneté néerlandaise à la fin de la guerre, Faber profitera jusqu'à sa mort jeudi 24 mai de bizarreries et vides juridiques. Et peut-être aussi de protection.

La justice allemande a systématiquement refusé de livrer Klaas Faber aux Pays-Bas malgré les demandes répétées d'Israël et d'organisations internationales. L'ancien SS a travaillé jusqu'à sa retraite chez Audi et est décédé à l'âge de 90 ans dans un hôpital d'Ingolstadt, en Bavière.

source RFI

19:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

C'est drôle, à cette émouvante évocation, je ne peux pas m'empêcher de penser aux criminels de guerre contre les palestiniens, qui leur ont volé leur Terre, et qui ne seront jamais poursuivis.

Écrit par : raul | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

Encore un que la taubira n’aura pas !

Écrit par : abad | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

On lui reproche surtout d'avoir offert un stylo Bic à une petite fille ;o)

Écrit par : téléphobe | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

vu l,agé trés avancé des survivants de cette histoire , le centre Wiesenthal sera bientot au chomage!!

salutations.

Écrit par : parvus | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

C'est vite dit "criminel de guerre nazi" ! Nous pleurerons "leurs" morts lorsqu'ils pleureront les nôtres !
Que le Walhalla l'accueille parmi les siens !

Écrit par : dirk | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.