26/06/2012

Marion et la muflerie des députés !

le 26 juin 2012 à 19h43 , mis à jour le 26 juin 2012 à 19h49

La nièce de Marine Le Pen, benjamine de l'Assemblée, a surveillé les opérations de vote au perchoir, à côté de l'urne, mais la plupart des députés lui ont battu froid en s'abstenant de lui serrer la main.

    
 
Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée

Comme la semaine dernière, la jeune députée Marion Maréchal- Le Pen a été sous la loupe des 200 journalistes présents lors de la première réunion de la session à l'Assemblée nationale. La jeune femme de 22 ans et Gilbert Collard sont les deux députés FN élus le 17 juin dernier. Leur rentrée a été très médiatisée et s'est passée normalement. Même les deux députés ont sacrifié à la "standing ovation" après l'allocution où Claude Bartolone a chanté la grandeur de la République et son "refus des discriminations".



La séance a été ouverte à 15H00 par le député UMP François Scellier, 76 ans, qui a salué sa "maman de 100 ans". En tant que benjamine de l'Assemblée, Marion Maréchal Le Pen a surveillé les opérations de vote, à côté de l'urne, mais la plupart des députés lui ont battu froid en s'abstenant de lui serrer la main. Pendant de longues minutes, la jeune femme a plusieurs fois tenté de croiser les regards mais les députés ont préféré l'ignorer.

TF1 News

23:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

quelle bassesse, c'est de la démocrassie

Écrit par : VLAAMS | 26/06/2012

Répondre à ce commentaire

C'est à ce genre d'attitude que l'on mesure, s'il en était besoin, le degré d'abjection de la classe politique française, si on peut encore lui accoler la qualité de "française".
Est-il dans la tradition française de manquer ne serait-ce que d'un semblant de galanterie à l'égard d'une toute jeune femme ....
Ce ne sont pas des hommes, ils ne sont pas d'ici.

Écrit par : Non | 26/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ Non: cela ne se fait pas en France. Où ont-ils été élevés? D'où sortent-ils, ces goujats? Ils n'ont pas la moindre éducation!

Écrit par : Gaëlle Mann | 27/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bah, cela lui a évité de se salir les mains...

Écrit par : jewdocha | 27/06/2012

Répondre à ce commentaire

Une bande de salopards formatés. Rien à attendre de ces parasites.

Écrit par : babotchka | 27/06/2012

Répondre à ce commentaire

« son "refus des discriminations" » : sauf quand il s’agit de Marion et de Collard : là on discrimine ! Ce ne sont que des hypocrites, des menteurs, des affabulateurs, etc. et n’ont d’yeux que pour les ennemis de la France !
On les retrouve tels qu’ils ont toujours été : TOUS POURRIS !

Écrit par : abad | 27/06/2012

Répondre à ce commentaire

Des larbins!

Écrit par : tania | 27/06/2012

Répondre à ce commentaire

ils ont sûrement été éduqués par des parents, des instituteurs, des prêtres, qui leur ont inculqué des valeurs humaines, des bonnes manières, le respect d'autrui, la galanterie, la vie en société le goût des belles choses (littérature, peinture, musique, etc... (bref l'ancien monde), mais le temps a passé et la perte des valeurs, la cupidité, la soumission au système leur impose de montrer (de préférence devant les caméras) "au minimum" de la froideur envers ceux qui défendent la France et son identité, mais surtout, ceux qui mettent en péril leurs places, leurs prébendes, le népotisme, et leur participation au pillage et au sac de la France. Je fais partie de ceux qui ont un certain âge et qui ont connu ce temps où on pouvait se promener partout sans craindre de se faire trucider à chaque coin de rue (de jour comme de nuit) ou chacun était fier de son pays et respectait ses institutions, Ou est-il ce temps là ? Le pire pour la France n'est pas apparu le 8 Mai 81 mais lorsque les 2 châtelains gorgés d'or et d'honneur ont pris le pouvoir.

Écrit par : un vulgaire quidam payeur | 27/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.