04/07/2012

Allemagne : l’état distribue des tracts aux restaurateurs pour griller les militants nationaux

 

C’est ce que rapporte Le Figaro :

L’État de Brandebourg met à la disposition des hôteliers une brochure pour détecter les réservations masquant des réunions, de plus en plus discrètes, de nostalgiques du IIIe Reich (NDLR : comprenez n’importe quel patriote). Comment reconnaître et éviter les clients néonazis? L’État régional du Brandebourg a décidé de publier une brochure répondant à ces questions à l’adresse des hôteliers et restaurateurs. L’initiative s’inscrit dans le combat de ce Land d’ex-RDA, voisin de Berlin, contre l’extrême droite. Cette mouvance utilise en effet des moyens de plus en plus détournés pour s’infiltrer dans les nouveaux Länder de l’Est et y étendre son influence.
Quelque 1200 professionnels vont recevoir le fascicule de 20 pages les appelant à ouvrir l’œil pour refuser l’entrée de leur établissement aux militants d’extrême droite, affirme la Fédération des hôtels et restaurants (Dehoga). L’État de Brandebourg veut ainsi leur mettre «à portée de main» un outil pour les aider à décrypter des réservations qui pourraient cacher des rassemblements d’extrême droite. «Les nazis jouent de plus en plus à cache-cache», explique Martina Münch, ministre de l’Éducation du Brandebourg. Le document détaille les signes ostensibles de reconnaissance (croix, dessins, marques d’habillement) arborés par les néonazis.

 

Contre-info.com

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

N’est-ce pas de la discrimination ? Mais que font la licra, le crif, sos-racisme, le mrap, la halde,…. ?

Écrit par : abad | 04/07/2012

Répondre à ce commentaire

Où commence et où finit le soi-disant "néo-nazi" ? Ici on appelle cela la "chasse au faciès". Quels sont ces "signes ostensibles de reconnaissance" ? Un marteau de Thor ? Une chemise Lonsdale ? Un tatouage ? Je leur souhaite du plaisir aux Autorités et aux Hôteliers !
Il serait temps de finir de désoviétiser ce Land du Brandebourg !

Écrit par : dirk | 04/07/2012

Répondre à ce commentaire

Les partis nazis étant interdits en Allemagne , cette action a peut-être pour but d'éviter des ennuis aux hôteliers avec les autorités.
En tout état de cause, la suite des évènements en Europe va remettre les faux dangers et les vrais dangers à leur place.

Écrit par : Non | 05/07/2012

Répondre à ce commentaire

il ne reste plus qu, aux adhérents de la soi disant extréme-droite Allemande de se cotiser pour acheter leurs propres gasthaus!!
salutations.

Écrit par : parvus | 05/07/2012

Répondre à ce commentaire

Et les néo-stasi, à quoi sont-ils reconnaissables ?
Sans doute à la dose de connerie humaine qui siège dans leurs cerveaux circoncis ;o)

Écrit par : téléphobe | 06/07/2012

Répondre à ce commentaire

@ téléphobe: en somme, Merkel est une néo-stasi !

Écrit par : Gaëlle Mann | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.