31/10/2012

Pour Brigitte Bardot la France est devenue "le plus grand abattoir de l'Europe"

sans-titre.png agneau brebis.png

sans-titre.png cité bassens.png

 

 

PARIS (Sipa) -- La France est devenu le "plus grand abattoir de l'Europe", "l'annexe sanglante de l'Europe", lance Brigitte Bardot dans une lettre ouverte envoyée vendredi à la presse alors que débute l'Aid-el-Kébir, la plus grande fête de l'islam pour laquelle de nombreux moutons sont sacrifiés.

 

"A 78 ans, je me retrouve dans un pays que je ne reconnais plus, qui est devenu 'l'hexagone du plus grand abattoir d'Europe'. On y abat sans discontinuer tous les animaux sauvages ou domestiques sans aucun discernement et de manière épouvantable, à croire que la France est devenue à son corps défendant l'annexe sanglante de l'Europe", écrit l'ancienne actrice. Et d'ajouter : "j'en ai ras le bol d'être le témoin des rituels primitifs d'égorgements d'animaux qui d'année en année se multiplient jusqu'à abreuver nos terres du sang d'innocentes victimes au nom d'une tradition abominable".

Par ailleurs, selon un communiqué de la fondation Bardot, Christophe Marie, son porte-parole aurait "interpellé" vendredi matin à la Courneuve, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée Nationale et ancien élu de Saine-Saint-Denis, sur un site d'abattage temporaire pour "dénoncer l'égorgement des moutons sans étourdissement préalable".

"Le préfet de la Seine-Saint-Denis et le président du Conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, étaient présents lors de cet échange au cours duquel Claude Bartolone s'est dit ouvert à un débat, à l'Assemblée Nationale, sur l'étourdissement des animaux avant tout type d'abattage", indique le communiqué.

En France et dans l'Union européenne la dérogation concernant l'abattage rituel (juif et musulman) reste une exception. Mais selon les défenseurs de la cause animale, elle tend à devenir une règle, pour des motifs économiques. C'est ce que dénonce depuis longtemps Brigitte Bardot, auprès des autorités publiques, sous l'égide de sa fondation.

En 2008, l'ancienne actrice avait été condamnée pour "provocation et incitation à la haine raciale" pour des propos tenus en 2006 dans une lettre envoyée à Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur de l'époque faisant référence à la pratique musulmane de l'Aid-el-Kébir et aux pratiques d'abattage des moutons.

Le Nouvel Observateur - 26/10/12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

03:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Bravo Brigitte ! Vous êtes une femme courageuse, sachant vous battre pour vos idées ! Cette cause finira par triompher malgré les multiples lobbies islamophiles et judéophiles qui règnent en maîtres dans ce pays. J'avais noté un jour une de vos répliques : "La France est devenue la fille aînée de l'Eglise...musulmane". Nous y sommes !

Écrit par : dirk | 31/10/2012

Répondre à ce commentaire

Les services vétérinaires sont absents,la santé publique est absente,aucune intervention de députés à l'assemblée nationale,l'islam leur fait peur.

Écrit par : JLA | 31/10/2012

Répondre à ce commentaire

Pas cons ces Italiens !!

Comme il n’y a pas de mosquée à Venise,
le gouvernement italien a autorisé les musulmans à prier dans les rues.


http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/513520/gd/133931215255/Pas-cons-ces-Italiens-LOL.jpg

> > > > > > > > > Déjà 543 noyés…!

Écrit par : turigol | 31/10/2012

Répondre à ce commentaire

Si ce n’était qu’un abattoir : c’est aussi un des plus grands pays musulmans de la Planète, et d'où les chrétiens et les souchiens vont disparaitre !
Merci à notre courageuse Brigitte qui va encore subir une condamnation de la part des lâches qui, par leur porpagande, se sont emparés du pouvoir !

Écrit par : abad | 31/10/2012

Répondre à ce commentaire

dirk , rectificatif : pas la fille ainée , mais la servante soumise !!
salutations.

Écrit par : parvus | 01/11/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai récemment vu à la télé un documentaire très récent sur BB (elle partait au canada pour interpeller un nouveau ministre sur les bébé phoques).
Quelle femme.
A l'écouter aujourd'hui, et à voir des images de son passé, associées au documentaire, on découvre une femme totalement exceptionnelle, comme on n'en fait plus.
Une femme qui est le témoin vivant de la décadence de la France, de la transformation de notre pays.
Elle témoigne et qualifie cette transformation de notre pays, ethniquement parlant, dans son intensité et sa rapidité, à tous ceux qui ne vivent que relativement à la marée, comme des bouchons déracinés. Et contre tous ceux qui font tout pour supprimer les repères : journalistes et hommes politiques.

Bardot, est un rocher. Un phare dans la tempête.
Une référence parfaite pour tous les naufragés des temps modernes.
Et c'est une femme magnifique.
Celle qu'elle a toujours été.
Merci BB.

Écrit par : raul | 01/11/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.