12/12/2012

VIDEO - Ils jettent une bouteille d'acide dans une classe: "J'aurais pu être défigurée"

Permalien vidéo: http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/ils-jettent-une-bom...

Deux jeunes gens, de 16 et 19 ans, ont été placés en garde à vue mardi après l'explosion d'une bouteille remplie d'acide chlorhydrique et d'aluminium dans leur classe d'un lycée professionnel Latécoère d'Istres. L'enseignante témoigne.

La déflagration a incommodé un élève, qui souffre de troubles auditifs causés par le bruit. L'explosion a également fait quelques dégâts matériels. La procureur de la République d'Aix-en-Provence, Dominique Moyal, a précisé mardi soir que l'instigateur présumé de cette "opération, destinée à intimider la professeur" de cette classe, était le mineur, placé en garde à vue dans l'après-midi.

Selon les premiers éléments, l'adolescent "voulait régler des comptes avec cette enseignante", a ajouté Mme Moyal, précisant que la classe en question était réputée comme "difficile". Le jeune homme de 19 ans avait quant à lui été placé en garde à vue dans la matinée. Il est soupçonné d'avoir jeté la bouteille. "Ce matin (mardi, NDLR), un jeune majeur, né en 1993, est entré dans une classe du lycée professionnel Latécoère et a lancé une bouteille qui a explosé", avait indiqué un peu plus tôt mardi après-midi la procureur à l'AFP. L'auteur présumé de cette attaque a été placé en garde à vue aux alentours de 10 heures, a ajouté la magistrate.

"Ca a explosé dans mon dos"

L'enseignante explique avoir reçu la bouteille à ses pieds et avoir juste eu le temps de sortir de la classe avant l'explosion. "Au moment où j'ai ouvert la porte, ça a explosé dans mon dos. Si un élève n'avait pas crié, à l'heure actuelle, je serais défigurée et aveugle", a-t-elle déclaré. Elle affirme également avoir reçu plusieurs menaces et en avoir averti le chef de l'établissement.  Thierry Perlot, le proviseur du lycée, a précisé que la bouteille avait été lancée par un élève de seconde, technicien outilleur, en classe d'Arts plastiques, en présence d'une vingtaine d'élèves et de leur enseignante.

"Aux alentours de 8h30, une bouteille en plastique, remplie d'un liquide en cours d'analyse, probablement de l'acide et de l'aluminium, a provoqué une réaction et comme la bouteille était fermée, ça a fini par exploser", a-t-il expliqué. "La police a été prévenue, une enquête en interne a été menée et l'élève de 19 ans est rapidement passé aux aveux", a-t-il ajouté. "Tous les élèves de la classe ont repris les cours cet après-midi (mardi, NDLR)", a conclu le proviseur.

TF1 News - 11.12.12 

NdB: Que faut-il en faire de ces débiles ?

23:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

une question à poser à maitre Peillon , grand humaniste devant l,éternel , il trouvera surement une solution miracle , à défaut , adaptée!!!
salutations.

Écrit par : parvus | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.