Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2016

Cérémonie du 19 mars : Hollande veut «honorer toutes les souffrances»

 

| MAJ :

réagir
29
 

Face à la vive polémique, François Hollande s'est justifié ce samedi de commémorer le cessez-le-feu du 19 mars 1962 en Algérie pour rendre hommage aux victimes de ce conflit.

 
 



«Le 19 mars 1962 ce n'était pas encore la paix, c'était le début de la sortie de la guerre, dont l'histoire nous apprend qu'elle est bien souvent la source de violence, ce qui fut tragiquement le cas en Algérie avec des représailles, des vengeances, des attentats, des massacres», a déclaré le président de la République, lors d'un discours prononcé devant le mémorial érigé quai Branly (Paris VIIe) pour les victimes de la guerre d'Algérie mais aussi celles des combats en Tunisie et au Maroc.

«Le 19 mars, ce sont les mémoires de toutes les victimes qui sont reconnues», a martelé François Hollande, ajoutant que «le sens de la journée nationale du 19 mars, c'est d'honorer toutes les souffrances». A son initiative de François Hollande, une loi avait été votée au Parlement le 6 décembre 2012 pour faire de ce jour celui «du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie» mais aussi «des combats en Tunisie et au Maroc».

Les harkis y voient une «insulte»

Pour François Hollande, même «s'il y a une plaie qui ne s'est jamais vraiment refermée», il s'agit aujourd'hui de «convoquer l'histoire, non pas pour nous diviser mais pour nous réunir». «Alimenter la guerre des mémoires, c'est rester prisonnier du passé, faire la paix des mémoires c'est regarder vers l'avenir. C'est ce message d'unité et de paix, de rassemblement aussi que j'entendais aujourd'hui en ce 19 mars délivrer devant vous», a lancé le chef de l'Etat en réponse aux critiques venues également de la droite et du Front national contre son initiative. Choisir le 19 mars, «c'est considérer qu'il y a désormais un bon et un mauvais côté de l'Histoire et que la France était du mauvais côté», a ainsi dénoncé vendredi l'ex-président Nicolas Sarkozy, patron du parti Les Républicains.

Pour de nombreuses associations d'anciens combattants et de pieds noirs, le 19 mars marque non pas la fin du conflit algérien, mais le début de l'exil et du massacre de civils et des harkis. Brandissant une pancarte «19 mars» barrée d'un bandeau de deuil, entre 150 et 200 harkis se sont réunis ce samedi, devant le mémorial du camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), pour dénoncer leur «abandon» par la France. «Le 19 mars, c'est la date de notre massacre, a lancé Hocine Louanchi, coordinateur du Rassemblement militant de la cause harkie. François Hollande a voulu nous insulter.»

LE PARISIEN

22:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Ne parlons pas de ces traîtres à la patrie,ils n'ont pas encore compris qu'ils auront le moment venu à rendre des comptes,la coupe est pleine.
Un défilé plus intéressant a eu lieu comme chaque année à Riga le 16 mars,Lettonie,des anciens de la Waffen SS pour commémorer leur héroïque combat contre la dictature stalinienne!
Chez nous,le président célèbre l'égorgement et le viol des Françaises notamment à Oran par les terroristes FLN avant et après le 19 mars,ces Françaises qui ont subi le déshonneur suprême avant la mort dans les mains d'animaux,pas d'êtres humains!

Écrit par : pierre | 19/03/2016

Paris a peur ,Paris tremble déjà .Un petit groupe a tiré sur la Foule . A Alger ,c'est tous les jours que les bombes explosaient dans les bars ,dans les rues ,dans les bus ;Paris a eu peur . Paris avec son général a négocié .Il a remis la ville au FLN .Et les massacres ont repris ,la troupe française restant dans ses casernes .Maintenant c'est au tour de Paris de subir les attentats .Un nouveau Général Degaulle viendra pour signer d'autres accords d'Evian . Hollande es tu là ?

Écrit par : tramoni | 20/03/2016

Socialoperie !!!

Écrit par : téléphobe | 20/03/2016

La nausée……

Écrit par : abad | 20/03/2016

Les commentaires sont fermés.