Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

Éducation nationale : la « réserve citoyenne » au service des clandestins

 

Réserve-citoyenne-migrants-Chard.jpg

 

 

Dès sa présentation aux médias et avant même son lancement en mai 2015, nous savions que cette fameuse « réserve citoyenne » de l’Education nationale serait du grand n’importe quoi. Or nous en avons eu la confirmation lundi, avec l’annonce officielle par le ministre de l’Education que ladite réserve servira principalement à accompagner les clandestins, à leur apprendre le Français ainsi que les « valeurs » dites républicaines.

L’invasion des clandestins mineurs

Une décision qui est loin de surprendre puisque, invitée sur France Info en septembre 2015, Najat Vallaud-Belkacem, tout en affirmant que son ministère savait « prendre en charge des enfants qui ne parlent pas le français », avait quand même ajouté que, si l’afflux était particulièrement important, elle pourrait alors faire appel à la réserve citoyenne. Estimant à l’époque à « 4 500 le nombre de mineurs qui seront accueillis par an », le ministre avait alors déclaré : « S’il y a un service public qui est relativement bien armé pour faire face à l’arrivée des réfugiés, c’est l’Education nationale. » Et on la croyait sans difficulté, tant les effectifs du Mammouth sont pléthoriques… Sauf que le nombre de mineurs étrangers accueillis par notre pays a, depuis, littéralement explosé. Au point que, début octobre, débordé par l’afflux de mineurs clandestins dans son département (+ 45 % par rapport à 2015), le président du conseil départemental de la Côte-d’Or, François Sauvadet, a tenté d’alerter les pouvoirs publics en déposant une plainte contre X pour « suspiscions de réseaux organisés de passeurs implantés sur le territoire côte-d’orien et hors de ce territoire » ! Et la Côte-d’Or n’est, bien évidemment, pas le seul département concerné.

« Mobilisation nationale pour les migrants »

Alors que, face à un tel déferlement, le premier devoir de l’Etat devrait être de mettre fin à cet afflux et d’expulser systématiquement ces mineurs, bien souvent victimes de réseaux de passeurs, Najat Vallaud-Belkacem a au contraire annoncé lundi sur Twitter sa décision « d’amplifier la participation de l’Education à l’effort de la France pour l’accompagnement linguistique des migrants » et a invité « les 6 000 membres de la réserve citoyenne à contribuer à l’accompagnement linguistique des migrants ». Une décision qui revient à annoncer l’accueil définitif de ces gens sur notre sol.

 

Et N.V.B. d’expliquer, dans un communiqué publié sur le site de son ministère : « Ce sont les valeurs de la République qui constituent le moteur de l’effort national pour l’accueil des populations de migrants auquel les services de l’Etat, les collectivités, les acteurs associatifs mais aussi les citoyens sont appelés à contribuer. Un travail de structuration et de renforcement de l’accompagnement linguistique des migrants déjà mené par les acteurs associatifs est en cours sur l’ensemble du territoire national. Par son expertise en matière de formation en français langue étrangère à destination des publics allophones, l’Education nationale a vocation à y contribuer pleinement. Dans ce cadre, chacun d’entre vous est appelé à participer à cette mobilisation. »

Franck Deletraz

Article et dessin parus dans Présent daté du 23 novembre 2016

02:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

L'égalité a tout d'un dogme religieux qui , pour subsister , recourt à des méthodes de type bolcho .
Tout contredit les vérités du Corpus impérissable de la Démocratie universelle . Le terrorisme dont fait preuve la secte des démocrasseux ne maintiendra plus longtemps en vie les billevesées en cours aujourd'hui , n'ayez crainte .
Il s'agit maintenant d'organiser un socialisme adapté à notre temps et imposant :
- une limitation drastique de la démographie des pays pauvres et des classes déshéritées des pays riches
- attribuant des privilèges aux éléments doués de notre population plutôt que de dilapider les deniers publics en faveur de tarés dont rien de bon ne sortira jamais
- combattant le chômage par le retour à la terre de citadins inemployables dans l'industrie et les services
Il va de soi que la presque totalité des étrangers non-européens présents sur notre territoire serait mise en demeure de quitter notre pays pour enrichir de leurs compétences leur pays d'origine
La contrainte serait utilisée à l'encontre de ceux qui entraveraient la rénovation de notre pays . Leurs biens seraient saisis et les membres de leur parentèle frappés d'infââmie .
Ne soyez pas inquiets ! Les mensonges de la démocratie s'estompent et la vérité sur les haplogroupes humains est trop évidente pour rester ignorée .
- les races , ça n'existe pas . Le camarade Holland , un expert reconnu , l'atteste . Le pauvre , il a eu de fort mauvais maîtres , les sinistres cuistres de la République .
Parlons donc d'haplogroupes .
- Akribéia publie une traduction de John Philippe Ruston : Race et comportement .

Écrit par : albert | 23/11/2016

Répondre à ce commentaire

les citoyens eux aussi appelés à contribuer , le message de la belle Najat , qu,elle se le carre où je pense . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 23/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.