Docteur en droit

Directeur du Centre européen pour le droit et la justice

 

Avant même le vote de la loi sur « le délit d’entrave numérique », la page Facebook « IVG, vous hésitez, venez en parler« , sur laquelle on trouvait témoignages et discussions, et qui comptait 40.000 fans, a été brutalement fermée.

Aucune explication n’a été donnée aux initiateurs de cette page, le site www.ivg.net

La veille, la responsable de cette page était auditionnée à l’Assemblée nationale par la députée Catherine Coutelle, militante pro-IVG et rapporteur de la loi visant à réprimer tout discours dissuasif en la matière. Il y avait été question, Grégor Puppinck en a été témoin, du succès de cette page.

Grégor Puppinck s’interroge : est-ce un hasard ?

BV