Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2016

Crèche de Noël : Julien Sanchez (FN) gagne son procès contre la Ligue des Droits de l’Homme

Beaucaire-Julien-Sanchez-Creche-Noel-Hotel-de-Ville-15-1030x685.jpg

 

16h57

Le juge des référés du tribunal administratif de Nîmes, statuant en urgence après l’audience de mardi après-midi a tranché : il a rejeté ce mercredi la requête de la Ligue française de défense des droits de l’Homme (LDH) qui demandait le démontage de la crèche de Noël, dans la mairie de Beaucaire, dans le Gard.

 

À l’audience, Julien Sanchez, le maire (FN) de Beaucaire a invoqué la tradition de la nativité. La crèche de Beaucaire, installée dans la mairie fin novembre, était jusqu’à aujourd’hui complètement passée inaperçue, excepté évidemment auprès des habitants de la commune. Au nom du sacro-saint principe de laïcité, la LDH souhaitait que la crèche soit enlevée.

Mardi après-midi, un incident a opposé l’avocate de la LDH, Sophie Mazas du barreau de Montpellier au juge qui présidait l’audience. L’avocate a évoqué « un parti pris », se disant « scandalisée de constater que le président du tribunal n’écoutait pas sa plaidoirie », avant d’estimer que cette crèche constituait un trouble à l’ordre public.

Me Sylvie Josserand du barreau de Nîmes, pour la commune de Beaucaire lui a répondu : « S’il y a trouble, il vient du fait que la mairie est traînée devant la justice et non à cause de la crèche ». Elle a relevé que les critères du Conseil d’Etat étaient réunis : « Nous sommes dans l’exception. Certes la crèche représente la nativité, mais aussi les métiers, les paysages, toute cette vie d’autrefois ».

Le juge a tranché. Les Beaucairois et les autres pourront venir admirer le Petit Jésus, dimanche matin.

E-Metropolitain

BRAVO au courageux maire de Beaucaire!

 

01:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Crèche de Noël : Bravo à Julien Sanchez qui remporte là une belle victoire. Comme d’habitude, pour la LDH la laïcité c’est la guerre contre la religion catholique et plus généralement contre le christianisme, comme en 1905 : 110 ans de guerre ne leur suffisent pas !

Écrit par : abad | 22/12/2016

Bravo à Julien Sanchez qui démontre qu'en ne lâchant jamais rien, on peut gagner ! Les ayatollahs de la LDH en sont pour leurs frais. L'avocate de la mairie de Beaucaire a bien résumé. Dit autrement et plus trivialement, la Ligue des Droits de l'Homme est une fouteuse de merde !

Écrit par : dirk | 22/12/2016

Bravo à la ténacité du Maire , j,aurais aimer voir la tête déconfite de l,avocate LDH , une bonne nouvelle . . j,apprécie , car ce n,est pas tous les jours.
salutations.

Écrit par : parvus | 22/12/2016

Les commentaires sont fermés.