Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2017

Seine-Saint-Denis : des violences urbaines dans 21 communes la nuit dernière, 25 interpellations

1702110218170118.jpg voiture brulée.jpg

 

21h49

La nuit dernière, vingt et une communes de Seine-Saint-Denis ont connu des violences urbaines. [...] Pas une soirée sans que des voitures ou des poubelles s’enflamment. Une quarantaine dans la nuit de jeudi à vendredi, autant la soirée précédente. « C’est l’équivalent d’un 31 décembre et cela fait six nuits que l’on a des 31 décembre », indique un officier.

 

D’abord circonscrits à Aulnay, puis aux villes voisines, les débordements contaminent tout le département. Même la tranquille commune de Vaujours a déploré une voiture brûlée et du mobilier urbain dégradé. La nuit dernière, l’Ile-Saint-Denis, Noisy-le-Grand, La Courneuve… ont été à leur tour le théâtre d’incidents.

A Montfermeil, c’est une patrouille de police qui est prise dans un guet-apens. Les dégâts les plus importants seront recensés au Blanc-Mesnil, deux voitures brûlées dans le quartier Pasteur et surtout un incendie allumé dans les sous-sols de la Maison pour tous de la cité des Tilleuls. Dans la nuit de mardi à mercredi la maison pour tous de la cité Pasteur avait été aussi la cible d’incendiaires. [...]

A Noisy-le-Grand, neuf personnes ont été interpellées après des tirs de mortiers dans le quartier du Pavé Neuf. [...] De l’aveu d’un policier : « Il n’y a pas de violences urbaines à Saint-Ouen car le trafic prend le dessus ».

Le Parisien


Vingt-cinq personnes ont été interpellées en Seine-Saint-Denis cette nuit, dont une à Aulnay-sous-Bois, après une nouvelle nuit de violence  [...]

La nuit de jeudi a vendredi a été « comparable à la nuit précédente », avec des incidents « éparpillés » sur le département, a indiqué une source policière qui indique qu’au total, 25 personnes ont été arrêtées dans la nuit. Quelques véhicules et poubelles ont été incendiés à Tremblay-en-France, Pierrefitte, Bobigny, Noisy-le-Grand notamment. Il y a également eu des « jets de projectiles », qui n’ont pas fait de blessés, a précisé cette source. Selon une autre source policière, les jets de projectiles et les voitures brûlées étaient toutefois « en nette baisse ». [...]

Europe 1

23:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Et tout cela a moins de 3 mois d'élections vitales pour la France et en plein état d'urgence!!!!!!!!

Marine peut économiser sur les meetings!

Écrit par : jean | 11/02/2017

Répondre à ce commentaire

C’est curieux, on n’entend ni Cazeneuve, ni Ledriant, ni Hollande, ni aucun membre du gouvernement déplorer ces violences : ces violences doivent leur plaire ! Il est vrai qu’elles sont le fait de certaines populations qui ont tous les droits et qui vivent dans des zones où la police n’a plu le droit de pénétrer. Donc, tout va très bien madame la Marquise !

Écrit par : abad | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

abad : comprenez bien que pour la clique que vous citez , difficile pour eux de dénoncer et déplorer ces violences , car vu qu,il s,agit que de "Suédois" , cela serait de l,amalgame , et en plus le sieur Hamon ne serait pas content , lui qui compte sur toutes ces voix venant des banlieues.
en espérant que cela amène des votes au FN . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 12/02/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.