Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2017

26 mars 1962 : massacre de la rue d’Isly, par les gendarmes gaullistes

26 mars 2017 par admin4

Il y a cinquante ans environ, alors que De Gaulle avait trahi et abandonné l’Algérie aux égorgeurs du FLN, des Français manifestaient pacifiquement rue d’Isly à Alger. Une centaine d’entre eux furent abattus et des centaines furent blessés par les balles des gendarmes français. Ils sont tombés victimes de la haine gaulliste.

T. de Chassey
Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com/il-y-a-50-ans-le-26-mars-1962 |

21:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Merci Gaëlle de rappeler ce triste massacre perpétré par les troupes gaullistes ! Il est bon de le rappeler au sinistre Macron- maquereau-étron !!!!
Malheureusement tous les merdiats cachent soigneusement ce crime contre l’humanité : car cela fut un véritable crime contre l’humanité : tirer ainsi sur une foule désarmée, et à cette échelle ; cela ne s’est jamais vu !

Écrit par : abad | 26/03/2017

Répondre à ce commentaire

Une messe est dite chaque année à cette date au Sacré-Coeur de Marseille, sur le Prado. Ma fille y était avec d'autres membres du FN. Mais il y avait peu de monde, des femmes et des hommes qui avaient vécu ce massacre, qui se souvenaient, et une dame qui pleurait. Le prêtre était un pied-noir. Comme politiques, il n'y avait donc que des identitaires et des nationaux FN. Ils étaient jeunes et apprenaient l'Histoire, très émus.

Écrit par : Gaëlle Mann | 27/03/2017

Gaelle : à part le FN et les identitaires , ne jamais songer qu,un élu de gauche , vert ou de la fausse droite viennent prier pour les innocents massacrés de cette époque , ils et elles préfèrent aller se prosterner devant Boutef . .comme Macron. .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 27/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.