Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2017

Simone Veil avait passé un accord de don d'organes avec Israël

 Pourquoi "avec une très grande discrétion" ?

Tel Aviv (Daniel Rouach). Juive de cœur et soutien permanent à Israël et au sionisme, Simone Veil est décédée ce vendredi matin à 89 ans. En Israël une grande tristesse touche les franco-israéliens qui l’ont connue.

Très peu de personnes le savent. Elle avait signé lors de son passage au ministère de la Santé un accord franco-israéliens de dons d’organes. En effet Israël manquait cruellement de donneurs. Cet accord réel mais appliqué avec une très grande discrétion aura permis à de nombreux Israéliens de rester en vie.

Plusieurs fois ministre sous les mandats de Giscard d’Estaing et Mitterrand, elle aura marqué la vie politique française avec notamment sa loi sur l’IVG en 1975. C’est aussi la première femme élue présidente au Parlement européen.

Simone Veil est décédée ce vendredi matin à l’âge de 89 ans selon ses proches. C’est l’une des grandes figures politiques du XXe siècle qui s’est éteinte, mais également une grand militante féministe et une grande europhile.

Lire la suite de l’article sur israelvalley.com

Israël et le « don d’organes », une grande histoire :

01:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Cet accord sur le don d' organes s' est - il fait au détriment des Français?
Si c'est le cas , je n' en sais rien , c'est criminel .
A propos de l' avortement, Israël a les conditions parmi les plus restrictives au monde . Ce que n' a jamais dénoncé Veil.
Ca pue .

Écrit par : anonyme | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

Rien d'étonnant pour les gens avertis !
Veil était en conformité avec l’esprit du Talmud, le coran des Juifs

Écrit par : dirk | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

Sans compter que quand elle était ministre de la Santé, elle est aussi à l'origine du "management" de l'Hôpital comme une quelconque entreprise avec rendement et économie (surtout sur le personnel, évidemment). Quarante ans plus tard, l'Hôpital français est moribond sous la dictature des ARS (Agences régionales de santé, toutes aux ordres de la ministre).
Pourquoi ne va t-elle pas se faire enterrer en Israël, son vrai pays ?

Écrit par : Anton | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

Elle doit déjà être enterrée.

Écrit par : Gaëlle Mann | 04/07/2017

Qu'on leur envoie aussi les os et la fourrure de cette chose maléfique ;o)

Écrit par : téléphobe | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

le sieur Kouchner avait aussi pratiquer le don d,organes au Kosovo , avec d,ailleurs un grand rire .
salutations.

Écrit par : parvus | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

"En effet Israël manquait cruellement de donneurs." : mais alors, à quoi leur sert la réserve de Gaza ?

Écrit par : téléphobe | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

J’espère qu’on a prélevé tous ses organes pour les envoyer en Israël : bon débarras !

Écrit par : abad | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.