Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2017

Des températures allant jusqu'à 38° à Paris. Un nouveau pic de chaleur mardi.

Les températures ressenties pourraient être plus importantes encore, jusqu'à 44°C, en raison d'une accumulation d'humidité.

Vite, de l'ombre ! Un pic de chaleur est attendu en France mardi, selon les instituts météorologiques, qui tablent sur des températures allant jusqu'à... 38°C ! «On assiste à une dépression sur le proche Atlantique, décrypte Frédéric Decker, météorologue chez MeteoNews. Celui-ci va avoir un effet de pompe à chaleur en faisant remonter de l'air en provenance d'Espagne et du Maghreb.»


Dans le détail, le mercure pourrait atteindre les 35°C dans le bassin parisien ainsi qu'à Tours ou Orléans, 33°C à Strasbourg, 32°C à Rennes, 31°C à Marseille mais surtout jusqu'à 38°C dans le sud-ouest, notamment au nord de l'Aquitaine et en Poitou-Charente. Il devrait notamment faire 37° C à Biarritz et Agen. Les températures ressenties pourraient être plus importantes encore, jusqu'à 44°C, en raison d'une accumulation d'humidité due à la même dépression.


Selon Météo France, les autorités sanitaires recommandent d’être particulièrement vigilant dans les transports, «notamment en prévoyant d’emporter pour tout déplacement en voiture ou en train des quantités d’eau suffisantes». Un épisode orageux devrait permettre de faire sensiblement baisser les températures dès mercredi.

 

  leparisien.fr
 
 

00:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

"Températures ressenties" ? Mais c'est idiot ! Quand il fait 35°, on a très chaud, on va mal, on ne "ressent pas 45°" ! Pourquoi cette expression qui n'était jusqu'à cette année employée qu'en hiver ?
Il-y-a des intentions malicieuses dans cette perte de temps en parlant ainsi, certainement des "raisons supérieures" qui nous dépassent, non ?

Écrit par : verdier | 19/07/2017

c est vrai que cette excpression à la mode est idiote ! , qui se cache derriere ce "subliminal"..??.. GAUTHIER M

Écrit par : gauthier michel | 20/07/2017

J’approuve totalement les commentaires de verdier et de gauthier. En effet la notion de température ressentie n’a pas grand sens. D’abord en physique toute grandeur doit être mesurable par un appareil, même théorique. Or une température « ressentie » (sic !) n’est pas mesurable car elle ne résulte que d’un calcul selon des hypothèses hasardeuses et qui ne seraient valables que pour des hommes : quid d’une température ressentie par un ours, qu’il soit au pôle nord ou à Paris ? Les ours ne ressentent rien du tout !

En fait une température (par définition, il s'agit toujours de la température de l'air) est une grandeur physique difficile à mesurer et sa mesure ne peut être faite que selon une procédure et avec des appareils spécialement conçus pour cette mesure. D’ailleurs, pendant longtemps la météo nationale précisait « température mesurée sous abris » et, à Paris, il s’agissait de la station de Montsouris spécialement construite pour cela. Toute autre condition de mesure donnerait des résultats fantaisistes !

Mais pour convaincre le « vulgum pecus » du « dérèglement climatique » dû, bien entendu aux activités humaines et surtout au gaz carbonique que nous produisons (le célèbre dioxyde de carbone !), on a inventé la très fantaisiste température ressentie qu’aucun appareil de mesure objectif ne saurait donner car son calcul est tout ce qu’il y a de plus subjectif et surtout d’idéologique !

Écrit par : abad | 22/07/2017

Les commentaires sont fermés.