Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2017

Un parachutiste tué au combat en zone irako-syrienne

7281534_soldat_1000x625.jpg

Le communiqué ne précise pas dans lequel des deux pays le soldat a trouvé la mort, sans doute pour préserver la confidentialité de ses opérations.

Le président Emmanuel Macron a annoncé samedi soir la mort, dans la zone Syrie/Irak, d'un adjudant parachutiste des forces spéciales françaises «tué au combat», dans un communiqué publié par l'Elysée.

Selon des sources militaires, c'est la première fois qu'un soldat français est tué dans cette zone irako-syrienne depuis le début de l'opération Chammal, en septembre 2014.

Le chef des armées «salue le sacrifice» de cet «adjudant du 13e régiment de dragons parachutistes», «tué dans l'accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays, la protection de nos concitoyens et la lutte contre la barbarie». Le 13e RDP fait partie des forces spéciales françaises.  

La «tristesse» de Macron


Le 13e RDP fait partie des forces spéciales françaises qui, officiellement, ne sont présentes ni en Syrie ni en Irak.

Dans le communiqué, le président de la République dit avoir «appris avec une profonde tristesse la mort au Levant ce matin» de ce soldat. Interrogée, l'Elysée a refusé de préciser le lieu exact où le parachutiste a perdu la vie. Emmanuel Macron exprime aussi «sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage et abnégation les groupes terroristes au Levant comme au Sahel».

   leparisien.fr

RIP

21:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Un chocolatier suisse accusé de racisme pour ses « têtes de Maures » – par José Meidinger

suisse-e275051e4fbbbcdc136c86ad20a29b3f-600x395.jpg

 

 
 
 
 

La police du langage sévit même chez nos amis suisses.

Miam, miam… De la meringue moelleuse sur de la gaufre, recouverte de chocolat ou d’un glaçage : apparue en Allemagne au siècle dernier, cette friandise était appelée « Mohrenkopf », littéralement « tête de Maure », vu sa forme et sa couleur sombre, avant que cette appellation ne soit remplacée par d’autres, politiquement plus correctes, comme boule meringuée au chocolat, boule choc, etc. Il n’y a qu’en Suisse et dans les pays alémaniques que la dénomination de « Mohrenkopf » allait se maintenir.

Il n’en fallut pas davantage pour accuser de racisme le chocolatier Dubler, l’un des derniers fabricants suisses à maintenir l’appellation d’origine sur ses emballages. La police du langage sévit même chez nos amis suisses : une pétition, mise en ligne sur la Toile par un « comité contre les sucreries nauséabondes », intime à notre chocolatier de changer ses « têtes de Maures » en un terme non « raciste » telles « les têtes de mousse ».

« Têtes de Maures » était déjà un euphémisme. Anciennement, en Suisse romande comme dans les pays francophones, on appelait ces petites gourmandises chocolatées des « têtes de nègre », mais la censure allait y mettre bon ordre. Et voilà belle lurette que le terme « tête de nègre » a été banni des pâtisseries françaises. Les bonbons « têtes de nègre » à la réglisse de la marque Haribo avaient connu le même sort : d’abord rebaptisés « Melting pote », ils ont été retirés de la vente en 2013 pour éviter toute action judiciaire. On se souvient que Banania avait fait l’objet d’une accusation similaire, avec son slogan « Y’a bon » et son image du tirailleur sénégalais, une illustration que la marque avait dû supprimer suite à une décision de justice.

Notre fabricant de « sucreries nauséabondes », en revanche, ne se laisse pas intimider. Malgré les propositions à l’eau de rose de ses censeurs, le chocolatier Dubler ne produira ni « têtes de mousse » ni écumes de mousse », mais explicitement des « Mohrenkopf » ou « têtes de Maures ». Comme il le fait depuis 1946…

« J’attends le moment, remarque fort opportunément Claire sur le site des Observateurs, où l’on va demander aux Corses de supprimer la tête de Maure de leur drapeau, d’autant qu’en fait, il s’agit d’une tête décapitée, remontant aux invasions mauresques, afin de montrer aux Maures ce qui les attendait s’ils osaient envahir la Corse! » Et, pour revenir à nos têtes de maures chocolatées, poursuit-elle,

On peut toujours manger des religieuses et des pets de nonnes sans offusquer personne ! Mais, bien sûr, les cathos, on peut les ridiculiser, ce n’est pas grave, au contraire.

Enfin, réagit un lecteur suisse, non sans humour : « Et quand attaquerons-nous les fabricants français des « petits-suisses » ? Plutôt avilissant de se faire traiter de petit fromage fade et mou par nos voisins français ! »

José Meidinger

Texte repris du site Boulevard Voltaire

 

20:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Les photos de Brigitte Macron seraient retouchées avant d'être publiées

http://www.fdesouche.com/886741-photos-de-brigitte-macron...

Image1-17 (1).jpg

Et voilà!

 

04:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Relaxe de la policière municipale poursuivie par Bernard Cazeneuve

https://francais.rt.com/france/43604-attentat-nice-polici...

59c5404e488c7bbf258b4567.jpg

Sandra Bertin

03:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Louis Aliot face à Ruth Elkrief

03:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen face à Jean-Jacques Bourdin en direct

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/marine-le-pen-face...

01:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Désintox - Il n'y a jamais eu de "couscousgate" au sein du FN !

http://www.liberation.fr/desintox/2017/09/22/il-n-y-a-jam...

Lire

00:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)