Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Il a été un grand soldat, c’est une réalité » : Emmanuel Macron défend l’hommage au maréchal Pétain rendu aux Invalides

 

12h23

Fallait-il inclure Philippe Pétain dans la liste des maréchaux de la Première Guerre mondiale à qui un hommage sera rendu, samedi 10 novembre, aux Invalides, dans le cadre du centenaire du 11-Novembre ? « Le maréchal Pétain a été aussi, pendant la Première Guerre mondiale, un grand soldat », a justifié Emmanuel Macron, mercredi 7 novembre, tout en rappelant qu’il avait « conduit à des choix funestes » pendant la Seconde Guerre mondiale.

« J’ai toujours regardé l’histoire de notre pays en face. (…) Je n’occulte aucune page de l’histoire », a encore expliqué le président de la République, qui se trouvait à Charleville-Mézières (Ardennes) pour un Conseil des ministres délocalisé, à propos de cette célébration de Philippe Pétain, qui fut ensuite chef du gouvernement collaborationniste de Vichy (de 1940 à 1944).

Un hommage sera rendu à Philippe Pétain et aux sept autres maréchaux de la Grande Guerre, cérémonie à laquelle participeront les responsables militaires français. « Il est légitime que nous rendions hommage aux maréchaux qui ont conduit l’armée à la victoire, comme chaque année », a estimé Emmanuel Macron, précisant que son « chef d’état-major sera présent ».

Commentaires

  • De quel parti aurait été notre président banquier en 1914 ?
    "Si mes fils le veulent, il n’y aura pas de guerre"
    Mme ROTHSCHILD mère (en 1914).
    ...ils n'ont pas voulu.

    Ma pensée va exclusivement aux 1,4 millions de poilus et autres millions de soldats de toutes les armées y compris allemande, morts pour rien ! Rien que dans mon petit village, 5 cimetières militaires du Commonwealth ! Des gamins venus des 4 coins du monde, dont je peux voir les tombes chaque fois que je mets le nez dehors.
    L'Europe est morte à Verdun, dans la Somme et en Flandre, c'est la plus grande tragédie de toute notre histoire, et je n'ai plus rien à cirer des "vainqueurs", malgré le respect que je peux avoir pour le Mal Pétain par ailleurs.
    Pauvres polémiques typiquement françaises !

  • Un grand soldat , nul ne se permettrait d'en douter . Il fut plus encore , un grand Français .
    De Gaulle , le félon , fut lui un grand politique . Il en avait toutes les qualités dont l'ambition et la fourberie . Il pratiquait à la fous Machiavel et Nietzsche .
    L'un comme l'autre communiaient dans le ' Travail , Famille , Patrie " , triptyque sans lequel nulle société complexe ne perdure .

  • les choix funestes ?? si Pétain n,avait pas pris les commandes et cela avec la bénédiction des socialos de l,époque , la France aurait été gouverné par un Gauleter comme en Pologne , et le régime imposé aurait été tout autre .
    donc ni culpabilité , ni pénitence , ni repentance .
    salutations.

  • L'hommage vient d'être annulé sur ordre d'individus dont l'identité est clairement levantine comme ils le proclament d'ailleurs eux- mêmes fièrement.
    Le Maréchal Pétain a signé un armistice qui était inévitable, à moins de souhaiter un nouveau génocide de " mâles blancs ", génocide dont le souhait est exprimé aujourd'hui sans gants, notamment aux États - Unis.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel