Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2013

Mobilisation contre les 100 ans de l'ancien nazi Erich Priebke le 29 juillet

720482-priebke-ete-condamne-1998-reclusion.jpg Erik Priebke.jpg

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/mobilisation-contr...

02:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

En Thaïlande, la mode nazie fait führer

nazi-thai.jpg mode nazie en Thaïlande.jpg

 

   
 
 
 
Joris
Karl
Journaliste.

Tous ceux qui ont un peu baroudé en Thaïlande sont au courant. Là-bas, les choses tournent différemment. Les sauterelles grillées se croquent en guise d’apéro, le massage fait partie des — dangereuses — religions nationales, la pluie est délicieuse… Et on peut trouver Hitler au bout de la rue.

C’est sûrement le plus troublant pour le touriste qui débarque du côté de Pattaya ou Bangkok.

La Shoah, là-bas, personne ne connaît. Aucun tabou. C’est l’atmosphère humide peut-être, la chaleur diffuse, l’encens des autels qui doit perturber les neurones du politiquement correct. Et puis l’extermination des juifs, c’était il y a très longtemps au fin fond de l’Europe. En gros, tout le monde s’en fout. Un peu comme nous nous foutons des indigènes d’Amérique genocidés par les conquistadores. Ou des expériences ignobles de l’Unité 731 en Mandchourie dans les années 30. De toute façon, c’est désolant, ma brav’ dame, les tabous sont toujours vaincus. Soit par la distance géographique, voire l’ignorance (un ado français peut porter sur lui le portrait de l’assassin Che Guevara en allant au lycée), soit par le temps. Louis XIV, cet horrible dictateur fasciste selon nos normes, a encore sa statue à Montpellier ou à Lyon, par exemple. En Allemagne, l’Ostalgie (la nostalgie de la RDA) se porte aussi très bien…

Que voulez-vous, la mémoire ne peut s’écrire que sur le sable.

La géographie, le temps et l’ignorance. En Asie, le tabou hitlérien est vaincu par les trois à la fois. Et en plus, s’habiller en nazi, c’est trop fun.

Il y a une dizaine d’années, au croisement d’une rue d’une ville au sud de Bangkok, j’étais tombé sur un marchand de casques de la Wehrmacht ! Plus tard, dans le nord, à Chiang Mai, pendant le marché de nuit, j’avais été interpellé par un stand qui vendait des T-shirts Hitler, au milieu de ceux de Ben Laden et de Saddam. Bien affichés dans les rues grouillantes de monde. Et ça n’avait pas l’air de susciter la moindre réprobation ! Le vendeur, un Laotien qui parlait un peu français, m’en proposait trois pour le prix de deux, en se marrant…

C’était il y a dix ans. Maintenant, le pays entier semble céder à la mode du « nazi-chic ». La Chine, le Japon et la Corée suivent le même mouvement rétro-trash. Presque un défi à l’Occident apeuré. On transgresse avec un sourire vicelard. Ronald McDonald a l’apparence du Führer dans certains fast-foods et vous pouvez même dîner dans les établissements de la chaîne « Hitler Fried Chicken », tandis que des collégiennes dévergondées vous font le salut hitlérien en gloussant…

C’est ainsi : l’Asiatique a la croix gammée décomplexée, et l’on voit de plus en plus souvent des couples de jeunes mariés où monsieur a revêtu l’uniforme Waffen-SS. Le prince Harry se sentirait comme chez lui durant la cérémonie.

On attend la suite. À quand Auschwitz version Disneyland ? Avec des employés en pyjamas rayés, ce serait du dernier chic.

 

BOULEVARD VOLTAIRE - 24/07/13

02:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Brétigny : des racailles ont bien volé les victimes. La vérité qui dérange Manuel Valls !

 Brétigny : des racailles ont bien volé les victimes                         

 
 

24/07/2013 – 21h00
BRETIGNY-SUR-ORGE (NOVOpress) –
Le procureur de la République d’Évry, Eric Lallement, a indiqué mercredi après-midi, avoir « la certitude » qu’au moins « deux vols ont été commis au préjudice de deux passagers », lors de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet. Des objets appartenant à ces passagers ont été retrouvés à Châtelet, au coeur de Paris, a indiqué le magistrat. Il évoque également des images de vidéosurveillance où les enquêteurs ont pu voir des individus quitter la gare avec des valises qu’ils n’avaient pas en entrant dans le bâtiment.

 

Quelques heures après le drame, des témoins, secouristes et policiers avaient signalé ce type de vols, malgré la détresse humaine et l’immense émotion provoquée par cette catastrophe. « Il y avait des gens qui étaient en train de perdre leurs bras ou leur jambe, et d’autres sont venus voler leur montre ou leur portable ! », notait notamment Christophe Crépin de l’Unsa-police. Manuel Valls ne souhaite pas approfondir cette vérité : « Il n’y a pas eu de scènes de pillage, ni de caillassage d’envergure, ni de détroussage des victimes, comme cela a pu être dit le soir de la catastrophe ». Le ministre de l’Intérieur reconnaît quand même qu’il « y a eu sans doute des vols et des plaintes qui ont été déposées ». Un vrai déni de réalité face à l’ensauvagement de la France.

Crédit photo : Avrillon via Flickr (cc).

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

01:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Nice: deux CRS roués de coups par des mineurs de Seine-Saint-Denis

3005379_nice-new_640x280.jpg Nice.jpg

Deux CRS ont été blessés mardi à Nice (Alpes-Maritimes) par trois mineurs originaires de Seine-Saint-Denis, lors d'un contrôle d'identité qui a mal tourné sur la promenade des Anglais. L'un des , issus de la Compagnie républicaine de sécurité n°4, basée à Lagny (Seine-et-Marne), souffre d'une fracture du poignet gauche et d'une entorse cervicale, et s'est vu délivrer une interruption temporaire de travail de 30 jours, selon la préfecture du département.

 

   Le second, souffrant de contusions, a eu une ITT de deux jours.

Alors qu'ils étaient en mission de sécurisation, les deux fonctionnaires, ont été roués de coups par trois individus «particulièrement agressifs et violents». Ceux-ci enfreignaient un arrêté municipal interdisant de se promener torse nu en ville, a expliqué Philippe Lebrun, directeur adjoint du cabinet du préfet. Les trois mineurs ont été interpellés dès mardi soir et placés en garde à vue. L' a été confiée au groupe d'appui judiciaire de la police nationale. Les trois agresseurs présumés doivent être déférés pour être présentés à un juge des enfants jeudi matin.

Mercredi, le préfet Adolphe Colrat a reçu le commandant de la CRS 4 pour faire un point sur leur état de santé et leur transmettre par son intermédiaire «un message personnel de soutien» de Manuel Valls. «Le ministre de l'Intérieur tient ainsi, par l'intermédiaire du préfet à rendre hommage aux forces de l'ordre, et particulièrement aux unités mobiles, qui sont pleinement mobilisées en cette période estivale pour assurer la sécurité de nos concitoyens», ajoute le communiqué.

Le syndicat Unité SGP Police des Alpes-Maritimes a dénoncé dans un communiqué «une nouvelle fois la violence déployée contre (leurs) collègues», réclamant «la plus grande sévérité de la justice». Le syndicat Alliance estime que «les Alpes-Maritimes ne sont pas un défouloir pour délinquants en vacances».

  LeParisien.fr

01:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Déraillement meurtrier en Espagne: au moins 35 morts - S'agit-il d'un attentat ?

2013-07-24T212907Z_1_APAE96N1NOL00_RTROPTP_3_OFRWR-ESPAGNE-TRAIN-20130724.jpg dérailement en Espagne.jpg

par Miguel Vidal

SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE, Espagne (Reuters) - Au moins 35 personnes ont été tuées et cinquante autres blessées mercredi soir dans le déraillement d'un train près de Saint-Jacques-de-Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne, a annoncé le président de la région de Galice, Alberto Núñez Feijoo.

Il a ajouté qu'il était encore trop tôt pour se prononcer sur l'origine de ce déraillement.

Selon la radio Cadena Ser, un témoin a fait état d'une explosion juste avant le déraillement.

Un porte-parole du gouvernement régional a toutefois parlé d'un accident, semblant écarter une origine criminelle.

Le train qui reliait Madrid à la ville d'El Ferrol transportait 218 passagers, plus le personnel de bord, et le déraillement s'est produit à 20h41, a précisé la Renfe, la compagnie des chemins de fer espagnols.

Ce drame survient à la veille de la fête catholique de saint Jacques, évangélisateur de l'Espagne, et près de son sanctuaire galicien où affluent chaque année de nombreux pèlerins. Toutes les festivités ont été annulées.

Sur le site du journal Voz de Galicia, des photos montrent plusieurs voitures couchées sur le côté, de la fumée s'élevant des wagons accidentés.

"Dans une courbe, le train a commencé à bouger et les wagons se sont empilés les uns sur les autres", a dit un passager rescapé, Ricardo Montesco. "J'étais dans la deuxième voiture et il y avait du feu... J'ai vu plusieurs cadavres."

Selon un journaliste de Cadena Ser, toutes les voitures du convoi ont déraillé et de nombreux corps recouverts de couvertures ont été déposés près de la voie.

Saint-Jacques-de-Compostelle est la ville natale du président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

Sonya Dowsett et Inmaculada Sanz; Guy Kerivel pour le service français

Yahoo!Actu - 24/07/13

 

00:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

24/07/2013

« Kate Middleton : les derniers secrets et mensonges des Windsor »

24 juillet 2013

Tel est le titre d’un petit fascicule (à 2 € !) de Laurent Glauzy, dont nous rappelons l’existence.

Il est consacré à la vulgaire altesse royale anglaise et à sa famille, qui font l’actualité en ce moment.
Edifiant…

Disponible ici.

 

Contre-info.com

22:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Violents affrontements entre racailles et militaires

 23 juillet 2013

 
 

 

Voici le témoignage édifiant d’un ami d’un militaire du 126ème régiment d’infanterie de Brive qui raconte comment des « chances pour la France » agressent des familles de militaire, tabassent une femme enceinte de 7 mois à tel point qu’elle perdra son enfant et poignardent dans le dos un jeune engagé. La police ne fait rien pour protéger les familles et met les militaires qui se défendent en garde à vue. Quant à la réaction de la hiérarchie militaire, ça se passe de commentaire…

Bonjour,
Je tiens à informer que des événements graves se déroulent actuellement sur Brive, garnison du 126ème Ri!
L’histoire commence dans une résidence privée où des familles avec enfants profitent de ce qui paie! Des gens de la cité voisine, viennent squatter,seulement ils commencent à mettre le souk donc une invitation à sortir leur est faite car leur dérive commence à devenir dangereuse, pour les enfants notamment!
Un mili étant avec sa compagne sur les lieux, leur demande de quitter les lieux, le ton monte car ces messieurs sont accompagnés et sont en bande!
ça dégénère, un autre militaire arrive et la situation dégénère, le second militaire accompagné de sa compagne enceinte tente d’arrêter ça car son compagnon se fait passer à tabac! Elle se fait à son tour prendre à partie alors qu’elle est enceinte et que cela se voit!!!
Bilan, elle finit à l’hôpital et perd son petit garçon à la suite des coups reçu!!! Il nous semble que cet acte porte un nom et fait partie d’une certaine catégorie!
Le lendemain, des militaires se réunissent et vont dans le quartier concernés! Ils y vont non armés comme certains pourraient le prétendre! Le ton monte parce que « eh les militaires vous faites quoi chez nous!!! » je ne cite que les débuts des propos qui sont soft car la suite, vous pourrez l’imaginer amplement! ça commence à courir, forcément ça galope bien en face donc aucun coup aura été donné de la part des militaires! seulement en face, les gens du quartier ont tiré sur les militaires à coups de feu!
A l’arrivée des forces de l’ordre et afin de ne pas trop envenimer les choses les militaires décident de quitter les lieux sans heurt avec les forces de l’ordre que nous respectons!!!
Les jeunes eux, par la suite s’en prendront à eux et aux pompiers venus pour éteindre les différents feux!
Le lendemain, 3 militaires isolés en ville dont un gars des îles se sont fait prendre en embuscade par les gens du même quartier, un militaire prendra un coup de couteau et finira à l’hôpital! Les gens de ce quartier n’en resteront pas là, ils iront aux abords de la résidence et donnent des coups de feu sur les appartements des militaires!
Le soir même,tard, après ces événements, le régiment est rassemblé par le chef de corps, annonce faite de la mort du bébé et des incidents, appel au calme fait par le chef de corps et les hautes autorités! Seulement décision d’interdire la sortie aux militaires, notamment à tous les tahitiens!
Renfort de CRS arrivé sur Brive, car peur que d’autres garnisons ne s’en mêlent,il faut dire et surtout avouer que Brive n’est pas la seule garnison à avoir des soucis avec les quartiers!
Seulement impunité des gens du quartier des Chapeliers qui viennent provoquer aux abords direct de la caserne et menacent entre autre tous militaires rentrant du dimanche, trajet gare/ caserne qui passe par chez eux!
Aucune interpellation des gens concernés par la mort de ce bébé,par contre le papa et 2 autres militaires sont placés en garde à vue!!!
Dimanche soir un jeune engagé, rentrant de ses perms et n’étant pas au courant des évenements a été attaqué par derrière et a subi des coups de cutter dans le dos!
A savoir que lors de la venue des militaires dans ce quartier pour voir les auteurs! les militaires n’étaient pas constitués de casseurs, voleurs ou autres types d’individus malsains et sans valeurs!
Ce matin 2 autres étaient appelés pour soi-disant témoignage ce matin à 9 heures du matin, en fait ce n’était pas pour prendre des témoignages mais pour placer des militaires en garde à vue!
Là, je parle pour l’un d’eux, qui est mon ami, mon frère d’arme et je peux garantir les yeux fermés, qu’il n’y a pas plus « CLEAN » que lui car ce CCH est d’une valeur inestimable, toute personne le connaissant pourrait se porter garant de crédibilité!
A notre plus grande surprise (Mauvaise), les médias ne relatent que très peu les faits, laissant même entendre que les fauteurs de trouble seraient les militaires! Les commentaires de certains compatriotes sont tout simplement insultants pour rester au premier degré!
Nous nous demandons où est la justice?
Pourquoi les policiers ne sont-ils pas avec nous alors qu’ils ont tous les éléments?
Pourquoi les médias nous salissent-ils comme ça??
Pourquoi? et de qui viennent les ordres?
Je crois que si nous nous posons les bonnes questions, les réponses font peur…………!

Pour l’instant il n’y a que France 3 qui parle de cette affaire en déformant la réalité.

 

Contre-info.com

03:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

CHOPIN - Dinu LIPATTI

Mise en ligne le 22 juil. 2009

Dinu Lipatti, piano.
Frédéric Chopin: Valse Op. 64 n. 2 in C sharp minor n. 7
Genava, studio recording of 1950
(not from Besançon).

01:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

"On peut attaquer un chrétien mais pas un frère musulman "

Publiée le 21 juil. 2013

« Vous savez, entre frères, entre musulmans, ca se passe pas comme ça normalement. On peut attaquer une autre personne, on peut attaquer un chrétien, mais on peut pas taper un frère musulman». Viviane, antillaise, mère de Cassandra (la femme voilée contrôlée)

 

NdB: Cette personne ne sera-t-elle pas poursuivie pour incitation à la haine des non-musulmans ? 

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Tournesol et tourterelle

photo.JPG  tournesol.JPG

photo.JPG tourtetrelle.JPG

Photos EB -  15 juillet 2013

00:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

23/07/2013

Dubaï : coupable d'avoir été violée, mais finalement graciée par l'émir


Dubaï : coupable d'avoir été violée, mais... par euronews-fr

 

NdB: elle avait été violée par son patron, un Soudanais d'une trentaine d'années

23:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Trappes: Douillet dénonce à l'Assemblée les propos scandaleux d'Esther Benbassa

20:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Emeutes à Trappes - Valls répond à Douillet avec véhémence: "pas d'amalgames!"

http://www.bfmtv.com/politique/violences-a-trappes-valls-...

 

+ VIDEO

 

20:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Paris: un automobiliste poignardé - 23/07/13

20:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Près de 70 ans après la fin du conflit, la traque des nationaux-socialistes continue

 

Vous trouverez ici la liste des nazis recherchés pour « crime contre l’humanité » et « crimes de guerre ». Le centre Simon-Wiesenthal vient de lancer une campagne d’affichage dans les plus grandes villes allemandes pour inciter à la délation et faire condamner quelques vieillards sur des lois érigés à la fin de la seconde guerre mondiale. Pour motiver les troupes, l’organisation sioniste promet 25.000€ pour tout renseignement conduisant à l’arrestation d’un nazi en cavale. Et ça presse car « Nous n’avons plus beaucoup de temps. Deux ou trois ans au maximum » selon l’historien juif Efraim Zuroff.
Impossible d’en réchapper, même pour les innocents et les mourants : « En 2011, un ancien garde du camp de Sobibor, John Demjanjuk, avait été condamné à cinq ans de prison pour complicité de crime contre l’humanité. Malgré l’absence de preuves et de témoins, il avait été jugé, en tant que garde du camp, coresponsable des meurtres qui y furent perpétrés. Condamné à cinq ans de prison, il est mort un an plus tard, à 91 ans. » (Le Figaro)
C’est beau de voir tant d’humanité chez ceux qui nous ont « délivré  de la barbarie nazi ».

Depuis le procès de Nuremberg (1945-1946), 106.000 soldats allemands ou nazis ont été accusés de crimes de guerre. Parmi eux, 13.000 ont été jugés et la moitié condamnés.

 

Contre-info.com

18:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Valls interpellé à Trappes par une habitante devant les caméras - 23/07/13

18:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florence Cassez s’est mariée ce samedi avec un jeune franco-mexicain !

 

Publié: 21/07/2013
Source: Revue de Presse

1857377773 B97776407Z.1 20130720173143 000 GIM11RTAU.1 0 300x163 Florence Cassez s’est mariée ce samedi !

Juste quelques gouttes de pluie en début de matinée, afin que les superstitieux puissent parler de mariage heureux, et puis un grand soleil pour une jeune femme radieuse. Six mois après sa sortie de la prison de Tepepan, Florence Cassez a épousé Fausto, un jeune franco-mexicain rencontré lorsqu’elle était encore détenue.

C’était ce samedi matin, à la mairie de quartier de Malo, devant Michel Delebarre qui a une nouvelle fois rendu hommage à la ténacité et au courage de la jeune femme. Le maire de Dunkerque avait également fait la connaissance de Florence Cassez à la prison où elle était détenue, à l’occasion d’un voyage professionnel, et il avait salué son retour, au début de l’année, en lui remettant la médaille de la ville.

Après cette union civile, les deux jeunes époux et leur petite centaine d’invités sont allés à l’église Saint-Martin, en centre-ville, pour une cérémonie toute en décontraction, à l’orée de laquelle le jeune marié a eu quelques mots pour cette union franco mexicaine qu’on pourrait trouver surprenante. « Mais le Mexique, ce n’est pas que ces mauvaises choses qui sont arrivées à Florence », dit-il.

Ce qui lui est arrivé ce samedi ressemble en effet à un grand bonheur. Un bonheur tant attendu, au long des sept années qu’elle a passées enfermée à crier toujours son innocence, à supporter les épreuves les unes après les autres. Après une période de réacclimatation un peu délicate, la jeune femme a aujourd’hui retrouvé son équilibre, et partage la vie de Fausto, installé depuis plus de dix ans dans les Alpes. Son projet, aujourd’hui, est de trouver un emploi le plus rapidement possible.

Source – LaVoixduNord.fr

 

LE GRAND JOURNAL

 

 

03:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Effondrement de falaise près du Havre, des images impressionnantes

La Seine-Maritime, déjà concernée par de fréquents phénomènes d’érosion, a été le théâtre, lund 15 juillet, d’un important éboulement de falaise. Près de 30.000 tonnes de roches se sont subitement détachées pour se répandre sur la plage de la commune de Saint-Jouin-Bruneval. Le phénomène a commencé dans la nuit pour se poursuivre vers midi. Un Témoin BFMTV était sur les lieux et a filmé l’impressionnant spectacle.

C’est le pied de la falaise, constitué d’une partie argileuse, qui a cédé. La mairie, avertie dès les premiers éboulements, a aussitôt délimité un périmètre de sécurité.

 

"Tout a été instable jusqu'à midi, heure du dernier éboulement"

Sur place, les services municipaux, mais aussi le Bureau de recherches géologiques et minières, ainsi que la gendarmerie et les pompiers. Le maire, François Auber, interrogé par le site d’informations 76Actus, raconte: “Tout a été très instable jusqu’à midi, heure du dernier éboulement.”

Les autorités en ont profité pour rappeler aux promeneurs que la circulation au pied des falaises est dangereuse, même si ce phénomène, rare en été, se produit plutôt en hiver à cause du gel.

Le site est relativement éloigné de la “zone loisirs”, dont l’accès est toujours possible pour les visiteurs et la baignade est toujours ouverte.

 

NdB: Tout s'effondre en France, pas seulement les falaises...

03:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Gilles Bourdouleix s'explique et se défend - 22/07/13

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Réactions des habitants de Trappes après trois jours d'émeute - 22/07/13

02:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)