Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2012

Gérard Depardieu cherche à obtenir la nationalité belge

Lire: http://www.lefigaro.fr/cinema/2012/12/16/03002-20121216AR...

+ 2 VIDEOS

Un non-événement, parmi d'autres dans les médiats...

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Avant la « fin du monde » les pèlerins vont à la bibliothèque de Dresde

sans-titre.png codex maya.png

 

 
16.12.2012, 18:57, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

 

 
© Photo : en.wikipedia.org/Madman2001/cc-by-sa 3.0

La bibliothèque nationale et universitaire de Saxe à Dresde connaît un afflux record de visiteurs ces derniers mois. A l'approche du 21 décembre, le jour qui serait le dernier dans l'histoire de l'humanité selon une prophétie Maya, des foules de touristes font la queue pour voir un livre manuscrit de cet ancien peuple conservé dans la bibliothèque.

Le Codex de Dresde, daté de 1200-1250, est l'un des trois codex Mayas ayant survécus —les manuscrits idéographiques créés par cette civilisation antique. Deux autres codex se trouvent à Madrid et à Paris, mais ils ne sont pas disponibles pour le grand public. Il y a aussi un quatrième livre— le Codex Grolier, mais il est représenté avec quelques fragments, dont l'authenticité n'a pas été prouvée.

La Voix de la Russie

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Exclusif : des milliers d'Algériens demandent à la France leur retraite du combattant... d'Algérie

  

Ils ont servi dans l'armée française contre le FLN et résident toujours en Algérie.

 


Exclusif : des milliers d'Algériens demandent à la France leur retraite du combattant... d'Algérie
A quelques jours de la visite de François Hollande en Algérie, les 19 et 20 décembre, c'est un dossier bien embarrassant que les autorités algériennes éviteront d'aborder avec les Français. En effet, près de 30.000 citoyens et résidents algériens ont déjà demandé à la France leur "carte du combattant" qui ouvre droit à la "retraite du combattant". Pour cela, il faut qu'lls aient servi dans l'armée française et pris part à des opérations de guerre... en l'occurence d'Algérie ! Car la génération de la Seconde guerre mondiale , voire de l'Indochine a aujourd'hui presque disparue. Et les milliers d'Algériens qui demandent aujourd'hui leur retraite ont été du côté français, c'est-à-dire contre le FLN... Les plus jeunes ont 68 ans.

Pendant longtemps, cette question était taboue en Algérie. Il y avait d'un côté les Moudjahidines, couverts d'honneurs et d'avantages sociaux, et de l'autre les harkis, c'est-à-dire les traîtres aux yeux du pouvoir algérien. Et l'on découvre (sic) que le réalité était beaucoup plus compliquée que cela, que des milliers d'anciens soldats de l'armée française qui ont combattu le FLN en Algérie y vivaient toujours... Ils réclament aujourd'hui leur droit à la France, dont l'administration est un peu dépassée par l'ampleur de l'affaire.

Une certaine libéralisation du régime algérien a permis à ces vétérans de sortir de la clandestinité. D'autant que le jeu en vaut la chandelle. Deux mesures administratives ont rendu cette démarche plus attractive : en 2004, les critères d'attribution de la carte du combattant ont été assouplis puisqu'il suffit de 120 jours de présence dans l'armée sur le territoire algérien pour en bénéicier. Surtout, en 2007, l'alignement des retraites versées à l'étranger sur celles versées en France (la "décristallisation") en a fait sérieusement augmenter leur montant. Elle est aujourd'hui de 665 euros par an, soit 68000 dinars algériens. C'est-à dire l'équivalent de trois et demi de salaire minimum local ! En France, cela correspondrait à plus de 5000 euros.

Entre 2007 et 2010, 16.564 cartes du combattants ont ainsi été attribuées par la France à des Algériens, puis 6821 en 2011 et sans doute autant cette année. Soit environ 30.000. Une fois ce document obtenu, le vétéran peut demander à toucher sa retraite du combattant. On estime actuellement à 10.000 le nombre de dossiers traités ou en cours de traitement. A terme tous les titulaires de la carte y auront droit, de manière rétroactive depuis la date de délivrance de la crte;

Au final, combien de personnes seront-elles concernées ? Diffiicile de le savoir, mais certains avancent des chiffres supérieurs à 100.000. En tout cas, plusieurs dizaines de milliers.

A Alger, les bureaux de l'ONAC français (Office national des anciens combattants) sont débordés et Bercy sort sa calculette... 30.000 retraites du combattants, c'est 20 millions d'euros par an.

De l'argent bienvenu de l'autre côté de la Méditerranée, même si, aux yeux des autorités, il n'est vraiment pas politiquement correct...
 

 

Jeudi 13 Décembre 2012
Jean-Dominique Merchet
 
Secret Défense - Marianne

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Frigide Barjot veut-elle faire “capoter” la manifestation “unitaire” du 13 janvier ?

sans-titre.png FB.png

 

 

Sûrement grisée parce qu’elle semble être l’interlocuteur privilégié des médias pour représenter la lutte contre le mariage homo, Frigide Barjot ne sait plus quoi déclarer pour justifier sa position tout en restant le plus politiquement correct possible, quitte à donner dans la surenchère en matière d’homofolie !

Déjà, en novembre, avant la manifestation du 17, elle avait demandé aux participants d’applaudir les homosexuels qui feraient de la provocation sur le parcours de la « Manif Pour Tous »en s’embrassant sous les yeux des manifestants. Elle a même suggéré, au cas où des activistes de Femen feraient irruption que « les manifestantes se déshabillent aussi pour être en situation d’entamer un dialogue équitable ».

Pour la manifestation dite « unitaire » du 13 janvier, voici les déclarations, digne des consignes pour une manif nord-coréenne, de la grande organisatrice en chef dont la tête semble avoir doublé de volume :

« Toutes les banderoles et les pancartes autres que celles autorisées (…) seront retirées du cortège, ainsi que leurs éventuels porteurs récalcitrants. »

« Civitas, c’est clair et net, ils viendront et ils seront obligés de défiler contre l’homophobie et d’enlever leurs bannières… S’ils arrivent avec leurs trucs Civitas et leurs chapelets, ce sera gentiment : dehors ! »
« Si des participants sont sollicités par des journalistes, ils sont invités à reprendre les messages du tract d’appel à manifester , les slogans annoncés au micro, sur les banderoles et panneaux, et l’objectif de La Manif Pour Tous : Nous sommes attachés au mariage républicain et souhaitons le retrait du projet de loi Mariage pour tous. »

« Les participants sont invités à suivre les consignes données par les Volontaires (en jaune) ou les services de sécurité et à reprendre les slogans de la manifestation annoncés au podium. Tout slogan de nature politique ou mettant en cause des personnes est proscrit. »

« Les participants sont encouragés à venir habillés en bleu, blanc, rose. »

Et le meilleur pour la fin : « Le 13 janvier il y aura un char des homos… et j’appellerai tout le monde à venir danser sur le char gay. »

Face à ce totalitarisme délirant, voici ce que propose avec bon sens le site Riposte Catholique :

« Opposants au projet de loi gouvernemental sur la dénaturation du mariage, nous nous sommes réjouis du succès des premières manifestations et nous ferons tout ce qui sera en notre pouvoir pour que la grande manifestation du 13 janvier soit un succès tel que le gouvernement soit obligé de retirer son texte.

Cependant, nous nous inquiétons de certaines dérives discriminatoires survenues lors des manifestations des dernières semaines. Nous avons ainsi appris que, le 8 décembre, un prêtre avait été prié par le service d’ordre, sans doute animé d’un zèle juvénile autant qu’indiscret, de la manifestation de Lille de cacher au milieu du cortège son habit ecclésiastique trop voyant, alors qu’un imam était invité à y prendre la parole ès qualité. Lors des “happenings” d’octobre, certains cols romains avaient de la même façon été priés de se cacher derrière un foulard. Alors que des militants socialistes ou des penseurs homosexuels sont invités régulièrement à s’exprimer en tête de manifestation. Les catholiques seraient-ils les seuls à n’avoir aucun droit de s’opposer à ce texte ?

De toute évidence, ce sont là des erreurs dues à l’extrême jeunesse des services d’ordre – qui ont pris au pied de la lettre des indications forcément humoristiques des organisateurs sur le “dress code”. Car on voit mal comment il pourrait avoir été sérieusement envisagé de dissimuler les chrétiens qui constituent évidemment le gros des cortèges. On pourrait aussi manifester cachés. Ce serait original… et aussi cohérent qu’un cercle carré! Si on manifeste, c’est naturellement pour être vus et entendus, pas pour disparaître derrière l’ombre de notre petit doigt !

C’est pourquoi, afin que la manifestation du 13 janvier soit une manifestation vraiment pour tous, nous demandons instamment que les organisateurs accueillent tous et chacun – sans discrimination, positive ou négative, d’aucune sorte.

Malgré l’admiration que nous avons tous pour l’éblouissante beauté des défilés de Pyongyang, aucune consigne, aucun “dress code” ne parviendra à donner à ce cortège bigarré la solennelle unité de l’armée nord-coréenne. N’allons surtout pas demander aux rabbins de cacher leur kippa, aux imams de raser leur barbe, aux prêtres de cacher leur col romain, aux marcheurs de la gay pride hostiles au projet de ranger leur cuir et leurs chaînes, ou aux Femen repenties (qui sont les bienvenues aussi !) de revêtir la burqa…

Comme disait voici peu la publicité d’une chaîne de restauration bien de chez nous, on vient comme on est. Vous pouvez venir en bombers ou en blouson de cuir clouté, en soutane ou en djellabah, en carré hermès ou en jean troué, en kippa ou en casque de moto, en mocassin ou en santiag, avec un crâne de skin ou avec une barbe de salafiste, avec un pins de SOS Racisme ou avec un “Espoir et salut de la France”, avec vos huit enfants cyrillus ou avec votre compagnon, avec votre équerre et votre compas ou avec votre cornette… Venez comme vous êtes.

Inutile d’essayer d’uniformiser. C’est de toute façon peine perdue. Et c’est, en outre, contre-productif. Il est beaucoup plus simple de montrer que, malgré nos différences, nous sommes tous unis derrière un seul mot d’ordre : le retrait du texte gouvernemental. Même si nous le voulions, nous aurions quelques difficultés à faire croire qu’une mère de famille nombreuse de Versailles est une drag-queen, ou qu’un imam de Villeurbanne est une bonne sœur. Certes, le niveau intellectuel et culturel de la caste médiatique n’est pas franchement en progression, mais il est douteux que nous parvenions à “enfumer” à ce point les observateurs.

Alors, de grâce, un seul mot d’ordre : retrait du texte. Et, pour le reste : unité dans la diversité. »

source: Thomas Joly

ALTERMEDIA FRANCE

19:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Conférence de presse de Marine Le Pen: " Six mois de gouvernement Hollande: la grande glissade" - 14.12.12

18:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Profanation de Toulon: un communiqué de l'évêque aux Armées

http://www.christianophobie.fr/communique/profanation-de-...

00:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Noël 2012 aux côtés des enfants du Kosovo

L’hiver approche et, pour la huitième année consécutive, Solidarité Kosovo organise un voyage de Noël au profit des enfants serbes du Kosovo-Métochie.

Comme à chaque fin d’année depuis 2004, toutes les petites mains de l’association s’affèrent à organiser le traditionnel convoi de Noël qui n’a pas perdu l’actualité de sa mission. Parce que la souffrance des familles chrétiennes reste une indignation, Solidarité Kosovo poursuit passionnément son engagement de fin d’année: apporter des vêtements chauds aux aînés, des jouets récréatifs aux enfants et un soutien moral à tous les foyers de ces enclaves atrophiées par la pauvreté et l’abandon.

Cette année, grâce à la générosité conjuguée des donateurs particuliers et industriels, ce sont plus de 50m3 de vêtements, de matériel scolaire et de jouets qui ont été récoltés. L’heure est à présent au tri et à la confection des colis. Dans quelques jours, ce ne seront plus quatre camionnettes conduites par des bénévoles qui prendront la route du Kosovo mais un véritable poids-lourd affrété spécialement par Solidarité Kosovo pour ce convoi d’une ampleur exceptionnelle ! Sur place, le matériel sera réceptionné par les bénévoles de l’association qui prendront le relais afin d’effectuer les distributions jusqu’aux enclaves.

C’est ce message de fraternité envoyé depuis la France qui scellera l’année 2012. Une année qui marque une étape importante dans le développement de Solidarité Kosovo en termes de projets d’envergure réalisés et du partenariat consolidé avec l’Église serbe du Kosovo-Métochie.

Pour réaliser cette mission à bien et couvrir les frais d’une telle expédition, Solidarité Kosovo a besoin de vous, de vous tous. A la veille de ce convoi de Noël particulièrement symbolique, Solidarité Kosovo en appelle donc à votre générosité pour satisfaire aux derniers frais qu’un tel projet nécessite.

Merci par avance, au nom des Serbes du Kosovo et de la Métochie.

- Envoyez vos dons à Solidarité Kosovo - BP 1777 - 38 220 Vizille (chèques à l’ordre de Solidarité Kosovo).

L'équipe de "Solidarité Kosovo"

 

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Georges BIZET/Herbert von KARAJAN - Farandole

 

La Farandole tirée de l'Arlesienne, partition de Georges BIZET, dirigé par Herbert Von KARAJAN avec l'orchestre philarmonique de Berlin en 1978

00:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)