Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 379

  • Photos de Daech sur Twitter : le ton monte entre le FN et Cazeneuve

    http://www.leparisien.fr/politique/photos-de-daech-tweetees-par-marine-le-pen-cazeneuve-alerte-la-police-16-12-2015-5377915.php

    + VIDEO  à voir absolument

    5378515_le-pen-cazeneuve_545x460_autocrop.jpg

    Une enquête préliminaire est ouverte contre Marine Le Pen

  • Marxisme culturel : Comprendre et détruire le discours gauchiste (vidéo de Boris Le Lay)

    http://breizatao.com/2015/10/24/marxisme-culturel-comprendre-et-detruire-le-discours-gauchiste-video-de-boris-le-lay/

  • Bruxelles relance les négociations d’adhésion de la Turquie malgré les critiques

    https://francais.rt.com/international/12162-bruxelles-relance-negociations-dadhesions-turquie-union-europ%C3%A9enne

  • Portraits de jeunes et nouveaux conseillers régionaux du FN en Alsace

     




    1
     
    Download PDF

    Reportage de France 3 ce lundi 14 décembre 2015 sur deux jeunes élus du FN en Alsace : Andréa Didelot et Marion Wilhelm

  • Allocations : la prime de Noël versée à partir de mercredi

     

    0h05

    Le montant de cette prime de Noël, qui varie selon la composition du foyer, est de 152,45 euros pour une personne seule, 228,67 euros pour un couple sans enfant ou une personne isolée avec enfant, 335,39 euros pour un couple avec deux enfants, et atteint par exemple 457,35 euros pour un couple avec quatre enfants, précise le ministère dans un communiqué.

    Manuel Valls avait annoncé le 1er décembre la reconduction de cette prime et son versement à compter du 16 décembre. Elle est destinée notamment aux allocataires du Revenu de solidarité active (RSA) et de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS). [...]

    Source

  • Escroquerie : 14 gardes à vue à Metz dans le milieu des associations d’aide aux migrants

    EHTxRkO.jpg jungle.jpg

     

    15h43

    La brigade mobile de recherche zonale de Metz enquête depuis un an sur cette organisation huilée où tous les rouages se sont parfaitement imbriqués dans un seul but, l’argent. En haut de la pyramide, on trouve des interprètes et traductrices œuvrant dans des associations d’aide aux demandeurs d’asile et même devant les tribunaux. Les trois principales mises en cause auraient signé des attestations d’accueil pour faire venir des familles sur le sol français. Elles les auraient ensuite guidées dans leurs dossiers administratifs de demande d’asile, en les conseillant notamment d’engager des démarches pour obtenir un titre de séjour pour raisons médicales.

     

    C’est là que se situe le deuxième niveau du réseau : les forces de l’ordre ont interpellé hier quatre médecins. Ils se montraient visiblement très compréhensifs, ou peu regardants, sur l’état de santé réel des Albanais et Kosovars amenés par les interprètes…

    Dernier rouage : des agents de la préfecture de la Moselle. Deux sont actuellement en garde à vue. Eloignés des postes clés, ces fonctionnaires auraient fourni des renseignements sur la situation administrative des demandeurs d’asile. Sans que l’on sache à ce jour combien de titres de séjour ont été illégalement délivrés sur la base de fausses informations médicales. C’est un des enjeux de l’information judiciaire en cours.

    Cette aide fournie aux étrangers avait bien sûr un prix que cette population hésite rarement à payer.

    Le Républicain Lorrain

  • Patriotes, préparez-vous pour le grand combat !

    Oui, la victoire est possible ! Mais elle exige des ruptures, elle nécessite une méthode.

      

    Le Front national vient d’obtenir un score historique : plus de 6,8 millions de voix. Face à la coalition de tous les partis, il confirme qu’il est bien le premier parti de France. Mais il ne gagne aucune région. Dans le même temps, l’ensemble des droites en France est largement majoritaire. Et pourtant, la gauche l’emporte dans cinq régions, alors qu’elle n’est majoritaire que dans une seule.

    Le plafond de verre du système s’est fissuré mais il a résisté. Rien n’indique qu’il cèdera en 2017. Il convient donc de s’interroger sur la stratégie au regard de la situation actuelle, telle qu’elle est et non telle qu’on la souhaiterait. Il convient avant la prochaine bataille de prendre le temps de la préparer, de réfléchir à une nouvelle stratégie. En d’autres termes, de se donner les moyens de gagner. À partir du socle considérable de 28 % d’électeurs, tout est possible pour la droite patriote. Mais sous conditions. J’en vois quatre à cette heure, il peut y en avoir d’autres.

    D’abord, il faut bâtir un programme présidentiel. Sans rien céder sur l’essentiel, sur ce qui constitue le noyau du vote Front national et lui permet d’arriver en tête du premier tour, à savoir la question identitaire, ce programme doit viser à effacer les réticences qui existent au sein de l’électorat des Républicains. Il doit permettre la grande réunification des électeurs des droites au deuxième tour.

    Pour des raisons évidentes, ce programme ne peut pas être le seul fruit d’un travail interne au Front national. C’est la raison pour laquelle la deuxième condition de la victoire est la capacité à fédérer des personnalités indépendantes de la droite patriote et à les intégrer dans l’élaboration de ce programme.

    Ceci fait, ou en parallèle, afin de montrer la capacité d’ouverture du Front national, qui ne doit plus apparaître comme une force isolée, il doit être constitué un Comité national de direction stratégique de la campagne ouvert à des personnalités n’appartenant pas au Front national. Ce comité ne doit pas être un parlement pléthorique et bavard, mais un bureau exécutif ayant en charge la campagne.

    La quatrième condition de la victoire est la création d’une synergie en ouvrant, plusieurs mois avant la Présidentielle, les investitures aux Législatives à des personnalités locales ou nationales extérieures au mouvement de Marine Le Pen.

    Je peux comprendre les réserves que peuvent susciter mes propositions au sein d’un parti comme le Front national. Mais l’ouverture que je propose n’est pas celle de Nicolas Sarkozy. Elle n’est pas le germe d’une trahison, mais la condition essentielle d’une extension électorale conduisant à la victoire finale.

    Oui, la victoire est possible ! Mais elle exige des ruptures, elle nécessite une méthode. C’est dans ce but que, dès janvier, je m’engagerai totalement et annoncerai diverses initiatives.

    Parce que je souhaite la victoire de Marine Le Pen, parce que je la crois indispensable pour le salut de la France, j’appelle tous les patriotes à se préparer pour ce grand combat.

     
    BOULEVARD VOLTAIRE
  • Incroyable ! Un chœur d’enfants canadiens chante sa soumission à l’islam pour accueillir des migrants syriens !

    chant-musulman-copie.png

     

     

     


     

    Voici ce qu’on pouvait lire hier sous la plume de Ftouh Souhail sur le blogue Dreuz Info… C’est vraiment à se taper la tête contre les murs !

    Lors d’un coup médiatique hautement symbolique destiné à promouvoir l’Islam de façon détournée, des enfants canadiens ont été manipulés en donnant un concert de bienvenue pour le premier contingent des réfugiés syriens arrivés en Ontario. Un chœur d’enfant a chanté en arabe, ce vendredi 11 décembre 2015, un chant islamique humiliant qui célèbre la soumission officielle des habitants de la péninsule arabe à l’Islam en juillet 622. Le choix de ce chant islamique n’est pas innocent. Il semble que ceux qui ont soufflé ce choix (des ONG musulmanes proches des Frères Musulmans très actifs au Canada) ont voulu faire passer un message tout en induisant sans doute volontairement en erreur les organisateurs canadiens qui voulaient accueillir au mieux les réfugies syriens qui commencent à affluer vers le Canada depuis cette semaine. Le fait que « Tala `al-badru`alaynâa » (la pleine lune s’est levée) a été chanté en arabe par des enfants canadiens autochtones démontre que cette initiative a été minutieusement préparée en profitant de l’ignorance des organisateurs occidentaux de la symbolique de ce chant, qui s’inscrit dans le contexte spécifique des débuts de l’Islam. Dans le texte qui accompagne la vidéo sur YouTube, il est prétendu que ce chant avait accueilli Mahomet comme réfugié à Yathrib (future Médine). Une contre-vérité historique, car en réalité les notables de la cité avaient fait précédemment acte de soumission à Mahomet en l’accueillant pour éviter les combats dans cette grande oasis voisine de La Mecque (Médine) […] Depuis le début 2014, le Canada a accueilli 3 500 réfugiés syriens et le nouveau gouvernement libéral envisage la venue de 25 000 syriens supplémentaires en 2016. Il est évident que l’accueil des réfugiés syriens s’annonce essentiellement comme une initiative du gouvernement canadien pour participer aux efforts internationaux afin de soulager la souffrance de ce peuple venant d’un pays ravagé par la guerre civile. Il n’y’a donc, en principe, aucune similitude entre l’arrivée des réfugies syriens au Canada et l’arrivée d’un conquérant pour établir un Califat et une nouvelle religion à Médine. Le choix de ce chant historique n’a aucune raison d’être dans le contexte canadien. Mais pour les auditeurs musulmans, en tout cas, ce chant évoque indiscutablement la soumission de celui qui accueille. Mahomet a montré à Médine comment un nouvel arrivant peut supplanter son hôte. On fait mine d’arriver comme réfugié et on finit par s’imposer comme maître sur la terre d’accueil. Ci-dessous une traduction littérale en français :

    « La pleine lune s’est levée, de la colline des adieux. Rendons-lui grâce, c’est une obligation, toute la vie à notre Dieu. Toi, Son apôtre, parmi les tiens; nous t’accueillons avec ferveur ! Médine grandit de ton destin. Bienvenue au meilleur prêcheur ! »

    Dans quelques décennies, on verra si le destin du Canada sera comparable à celui de Médine, et si le sort des Canadiens sera comparable aux polythéistes de l’Arabie.

    Observatoire de la christianophobie

  • Prières de rue: Marine Le Pen relaxée

    La présidente du FN a été relaxée mardi par le tribunal correctionnel de Lyon dans une affaire d'incitation à la haine raciale. En 2010, elle avait comparé les prières de rue musulmanes à l'Occupation nazie.

     
     

     

    Battue il y a deux jours aux élections régionales, Marine Le Pen vient de remporter une bataille judiciaire. L'eurodéputée a été relaxée par le tribunal correctionnel de Lyon dans une affaire d'incitation à la haine.

    En décembre 2010, lors d'une réunion publique à Lyon, Marine Le Pen, alors en campagne pour la présidence du parti, avait comparé les prières de rue de musulmans à l'Occupation nazie. Cinq ans plus tard, lors de son procès le 20 octobre 2015, le parquet avait requis la relaxe, estimant qu'«en dénonçant ces prières dans l'espace public, imputables non à l'ensemble de la communauté musulmane mais à une minorité», Marine Le Pen n'avait «fait qu'exercer sa liberté d'expression».

    La présidente du Front national, poursuivie par quatre associations, dont la Licra, pour «provocation à la discrimination, à la violence ou à la haine envers un groupe de personnes à raison de leur appartenance à une religion», encourait un an de prison et 45.000 euros d'amende.

    Marine Le Pen satisfaite

    «Cinq ans de calomnies, une relaxe... Et maintenant combien de diffamateurs présenteront des excuses?», a-t-elle réagi sur son compte Twitter.

    LE FIGARO

  • "Hitler n’en a peut-être pas tué assez" : le maire de Cholet n’est pas condamné

     

    La Cour de cassation a annulé mardi la condamnation du député-maire de Cholet Gilles Bourdouleix à 3000 euros d’amende, pour avoir dit lors d’une altercation avec des gens du voyage qu’Hitler « n’en avait peut-être pas tué assez ».

     

    C’est parce que les propos de Gilles Bourdouleix n’ont pas été « tenus à haute voix dans des circonstances traduisant une volonté de les rendre publics » que la condamnation à 3000 euros d’amende du député-maire de Cholet a été annulée par la Cour de cassation. Ce n’est donc pas la teneur des propos qui a motivé ce jugement. Le 21 juillet 2013, lors d’une altercation avec des gens du voyage, l’élu, accueilli par des saluts nazis et des accusations de racisme, avait glissé à un journaliste qu’Hitler« n’en avait peut-être pas tué assez ».

    Dans la mesure où le délit d’apologie de crime contre l’Humanité ne peut être constitué que si la volonté de leur auteur de rendre publics ses propos est établie, ce qui n’est pas le cas ici, a considéré la Cour de cassation, la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire a annulé la condamnation de M. Bourdouleix, purement et simplement, sans ordonner de nouveau procès, cassant ainsi le jugement en appel.

    Lire la suite de l’article sur franceinfo.fr

  • Thomas Fabius placé en garde à vue pour faux, blanchiment et escroquerie

    5230095_a66378878149b6b8b486e272d4788f0af4864845_545x460_autocrop.jpg

    Si Laurent Fabius sort d'un succès diplomatique avec la COP21, son fils Thomas est dans une position bien plus délicate. Selon iTélé, ce dernier a été placé en garde à vue à Nanterre (Hauts-de-Seine) dans le cadre d'une affaire de faux, de blanchiment et d'escroquerie. Son appartement du boulevard Saint-Germain a été perquisitionné ce mardi matin, ajoute la chaîne d'information.

    Une information judiciaire avait été ouverte en 2013. Depuis trois ans, la cellule anti-blanchiment de Bercy - Tracfin - traque les mouvements suspects sur les comptes de Thomas Fabius, connu pour être un joueur de poker invétéré. Une note de Tracfin récemment révélée par Le Point mettait en évidence deux virements douteux sur l'un de ses comptes : le premier d'un montant de 235 000 € versé en 2013, le second d'un montant de 316 000 € qui émanerait de la tante de l'enfant terrible.

    Avant cette note, qui rejoint les investigations de l'Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), les spécialistes du blanchiment s'étonnaient de l'achat d'un appartement de luxe à Paris pour la somme de 7,4 millions d'euros.


     

    En 2011, une plainte avait été déposée par la Société Générale à la suite d'un faux courrier réalisé par Thomas Fabius pour obtenir près de 200 000 € dans un casino de Marrakech. Toujours en 2011, il avait aussi été condamné à 15 000 € d'amende - dont 10 000 € avec sursis - après avoir détourné, en 2009, de l'argent destiné à la création d'une carte bancaire sonore.

    C'est la première fois que Thomas Fabius est entendu dans cette affaire par les enquêteurs de l'OCRGDF. Son avocat Me Cyril Bonan a confirmé la garde à vue mais n'a pas fait d'autre commentaire.

    Thomas Fabius est par ailleurs persona non grata aux Etats-Unis. En octobre dernier, on apprenait que le fils du ministre des Affaires étrangères faisait l'objet d'un mandat d'arrêt outre-Atlantique pour avoir effectué des chèques sans provision dans trois casinos de Las Vegas.

    LE PARISIEN

  • Poutine signe une loi qui affranchit la Russie des décisions des cours internationales

    2499659.jpg   Poutine.jpg

     

    15/12/15 à 12:16 - Mise à jour à 12:15

    Source : Belga

    Le président russe Vladimir Poutine a signé une loi permettant à son pays de rejeter les décisions des cours et tribunaux internationaux, y compris donc celles de la Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH), rapportent des médias d'Etat mardi.

    © REUTERS

    Cette nouvelle loi est déjà passée par le parlement en début de mois. Elle donne à la Cour constitutionnelle le pouvoir de rejeter toute décision internationale si elle estime que celle-ci contredit la Constitution russe.

    L'année dernière, la CEDH, basée à Strasbourg, avait ordonné à la Russie de payer près de deux milliards d'euros de compensations aux anciens actionnaires du groupe pétrolier Ioukos. Le groupe avait été démantelé par les autorités au début des années 2000, après des accusations de fraude fiscale. La nouvelle loi est d'ailleurs largement vue comme un moyen d'éviter le paiement de ces compensations. Elle pourrait toutefois porter atteinte à la crédibilité du pays au niveau international.

    Pour rappel, la Russie a signé la Convention européenne des Droits de l'Homme en 1998.

  • MIEGE

    gdt4v001-770x1062.jpg

  • Résultats élections régionales: un zéro pointé en trompe-l'oeil pour le Front national

     

    Publication: Mis à jour:

    Imprimer

     

     

     
     

    ELECTIONS REGIONALES - C'est donc le scénario noir qui l'a emporté au Front national. Arrivé en tête dans six régions métropolitaines sur treize au soir du premier tour, le parti de Marine Le Pen n'est pas parvenu à remporter le moindre exécutif au soir du second, cédant même du terrain dans plusieurs régions au profit de cet "UMPS" tant décrié.

    Si droite et gauche ont poussé un ouf de soulagement en jurant qu'on ne les y reprendrait plus, ce zéro pointé du FN ne doit pas occulter sa progression très nette non seulement depuis le dernier scrutin régional de 2010 mais également depuis les élections européennes de 2014 qu'il avait très largement remportées. Symbole de cette dynamique infructueuse, le Front national a dépassé de 400.000 voix son record historique du premier tour de la présidentielle 2012 avec plus de 6.800.000 suffrages recueillis ce dimanche contre 6,421 millions en 2012. Le tout malgré une abstention bien plus importante que pendant la dernière présidentielle.

    Constatant une "montée inexorable" du FN et de ses idées, dont certaines ont d'ailleurs été reprises par des candidats de droite pendant la campagne, Marine Le Pen s'est montrée confiante en dépit de la déception: "rien ne pourra nous arrêter", a-t-elle promis à ses partisans les yeux rivés sur 2017. "Ce qui s'est levé aujourd'hui en France, et déjà dimanche dernier, est une véritable lame de fond patriote", qui "ne redescendra pas" d'ici à 2017, a également juré son vice-président Florian Philippot.

    Un nombre de conseillers régionaux multiplié par trois

    Les indices de cette "lame de fond" ne sont pas virtuels, même s'ils ont parfois été occultés par des effets d'optique électoraux. Florian Philippot n'a ainsi guère progressé d'un tour à l'autre avec 36,08% des voix, après avoir battu un record historique en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne au premier tour (36,07%). Mais en nombre de voix, celui-ci gagne 150.000 voix d'un dimanche à l'autre. Idem pour Louis Aliot, très largement distancé en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, mais qui progresse lui aussi de plus de 150.000 voix entre les deux tours.

    Le compagnon de Marine Le Pen n'a pas manqué de relever que si les régions n'avaient pas fusionné, celui-ci serait arrivé en tête en Languedoc-Roussillon.

    Quoi qu'il arrive, et même si le Front national échoue une fois encore aux portes du pouvoir, ce scrutin restera comme un succès d'estime pour le parti d'extrême droite. Ses adversaires devant partager leurs places avec leurs alliés, ce dernier devrait d'ailleurs obtenir un contingent d'élus capable de rivaliser avec le PS et Les Républicains. Alors qu'il ne disposait que de 110 conseillers en 2010, le FN devrait en détenir plus de 350 à partir de l'année prochaine.

    Une étape supplémentaire dans l'implantation locale du parti d'extrême droite, déjà bien entamée avec ses succès aux élections municipales. Plus d'élus régionaux, c'est l'opportunité de faire émerger une nouvelle génération de cadres qui seront demain les candidats tout désignés pour mener la campagne des législatives. C"est aussi un gain de temps précieux et d'argent pour trouver les 500 signatures synonymes de qualification pour le premier tour de l'élection présidentielle.

    Un plafond de verre faute d'alliances possibles

    Si ce scrutin régional n'est pas la déroute que certains voudraient espérer, il pose néanmoins la question de la capacité de l'extrême droite à réunir 50% des voix sur son seul nom. Car, faute d'alliances avec d'autres partis comme Nicolas Dupont-Aignan, le parti de Marine Le Pen semble condamné à ne jamais réussir à franchir le cap d'une majorité absolue.

    En témoigne ce sondage paru dès dimanche soir. Selon cette enquêt Harris Interactive pour M6, Marine Le Pen se qualifierait facilement au second tour de l'élection présidentielle mais serait largement battue face à Alain Juppé, Nicolas Sarkozy comme François Hollande. Dans des duels de second tour face à Marine Le Pen, Alain Juppé obtiendrait 71% des voix, Nicolas Sarkozy 62% et François Hollande 60%.

    Autre indice que le vote FN de premier tour continue de comporter une dimension contestataire, ce dernier a reculé par endroits entre les deux tours. "Il n'y a plus de plafond de verre. Il était de 25% en 2010, il est aujourd'hui de 48%! Demain nous serons majoritaires", promet d'ores et déjà Marion Maréchal Le Pen qui a obtenu 51,3% des voix dans le département du Vaucluse. Demain peut-être pas. Mais après-demain?

  • Islam et Porte Avion Charles de Gaulle

    rationssansporc.jpg

     
    Le porte avion Charles de Gaulle est parti pour la Syrie. À son bord, 1/10 ème des militaires embarqués sont de confession musulmane.

    Ingénieur d’affaires en automatismes industriel
    Délégué régional du SIEL région Nord Pas de Calais Picardie.
    Retraites complémentaires : et les robots, dans tout ça ?
     

    Le porte-avion Charles de Gaulle est parti pour la Syrie.

    A son bord, 1/10 ème des militaires embarqués sont de confession musulmane (source Olivier Roy, le spécialiste bien connu de l’Islam). La première question qui va se poser est : accepteront-ils de contribuer à lutter contre leurs frères de même confession ? C’est une question qu’on est en droit de se poser car le passé nous a déjà appris que le refus de combattre s’est posé, voire transformé en mutinerie. En effet, en 1999, à bord du porte-avion Foch, des marins s’étaient mutinés pour s’insurger contre des frappes sur le Kosovo, considéré comme un sanctuaire islamique. En 2009 des militaires musulmans refusaient de partir en Afghanistan contre leurs frères de religion.

    On pourrait penser que le cadre militaire nous protège de révoltes communautaires au sein même de notre « outil » de défense. Il n’en est rien. En 1990, Jean-Pierre Chevènement avait reçu un rapport sur les Beurs et le service national qui précisait que « les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission  » (source : Centre d’études sur la sélection du personnel de l’armée de terre).

    Or, ces dernières années, il semble que le communautarisme se développe doucement, mais surement, dans les rangs de l’armée, et principalement dans la marine. En effet, le caractère confiné d’un navire de guerre ne permet pas aux musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent: 5 prières par jour, refus du porc à la cantine, ramadan.

    Même si on peut constater que tous les musulmans ne pratiquent pas un islam rigoureux et s’adaptent aux contraintes évidentes de la vie militaire, des réunions s’organisent dans les chambres des militaires musulmans pour parler de religion et prier ensemble. On ne peut qu’espérer que ces réunions se déroulent en présence d’aumôniers triés sur le volet pour éviter toutes dérives. De plus, certains de ces musulmans demandent des aménagements (principalement alimentaires) pour être en conformité avec leur religion , je comprendrais cela dans le cadre d’une conscription. Mais là, il s’agit bel et bien d’engagement volontaire (et j’insiste sur le mot volontaire)..

    En tant qu’ancien engagé dans la Marine Nationale, je peux vous dire que lorsque l’ on signe son engagement, c’est en parfaite connaissance de cause ; personne ne vous force et vous êtes  suffisamment informé sur les contraintes que cela entraîne.

    C’est donc là, que commencent mes inquiétudes sur l’unité militaire, car, bien que le mot unité soit devenu en ce moment un outil politique, dans le cadre militaire, il a bien d’autres significations. La première est que, pour rester opérationnelle, notre armée doit pouvoir compter sur chacun de ses soldats, et ce, quel que soit leur rang et à n’importe quel moment. Pas question de religion, couleur de peau ou autre prétexte pour se soustraire à ses obligations.

    La deuxième, et peut-être la plus importante, est qu’un militaire engagé se bat pour sa patrie et non pour sa religion qui doit , encore plus dans l’armée, rester dans sa sphère privée.

     
    BOULEVARD VOLTAIRE
  • Aubervilliers: l'enseignant a reconnu s'être auto-mutilé

    http://www.20minutes.fr/societe/1750391-20151214-agression-aubervilliers-ministre-vallaud-belkacem-place-suspect-fuite

    Une drôle d'histoire...