Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2008

Marseille: "Petit meurtre entre amis"

705791037.JPG
Stéphane Ravier
COMMUNIQUE DE PRESSE DE STEPHANE RAVIER Tête de liste Front National aux élections municipales de Marseille de mars 2008 Conseiller d'arrondissements du 7ème secteur. Election du Président de la Communauté Urbaine de Marseille : " Petit meurtre entre amis"

·                   

Au lendemain du rappel à l'ordre lancé par le Président de la République à l'encontre des membres du gouvernement, l'élection d'un socialiste, Eugène Caselli,  à la présidence de la C.U.M. préféré à l'UMP Muselier, démontre que  " la loyauté et la solidarité " au sein de l'UMP ne seront jamais que de vains mots.

·                    Cette élection qui ne changera strictement rien aux problèmes des habitants des 18 communes concernées, aura pour mérite de renvoyer M. Muselier à son projet d'hôtellerie de luxe dans les Caraïbes et M. Sarközy à ses illusions ( chacun son tour ! )

Ainsi, M. Muselier, sûr de lui et dominateur comme à son habitude, s'était déjà couronné Roi d'une Communauté Urbaine qui, composée d'une majorité dite de droite" semblait acquise à sa cause. Aujourd'hui le choc est rude pour ce conseiller municipal du 3ème secteur de Marseille qui se retrouve nu et cru, et comme tout citoyen ordinaire, assis bien humblement sur son c.u.m. trahis par ceux qu'il pensait être ses "amis"

·                    Outre la très anecdotique disparition de l'ancien "sous-ministre aux affaires étrangères" de la scène politique sur laquelle il n'était jamais vraiement monté, Stéphane RAVIER tête de liste Front National aux élections municipales de Marseille en mars dernier, constate avec tristesse, que c'est l'image de la politique qui ne sortira pas grandie de cette énième version de " Petit meurtre entres amis" et invite par conséquent les électeurs provençaux à se tourner vers le seul mouvement qui ne leur a jamais menti, et qui ne les a jamais  trahi : le Front National de Jean-Marie Le Pen.

14/03/2008

FN MARSEILLE: pas d'abstention dans le 7ème secteur!

705791037.JPG
Stéphane RAVIER, FN, tête de liste pour Marseille et tête de liste pour le 7ème secteur (13 et 14èmes arrondissements)
Triangulaire dans le 7ème secteur  dimanche 16 mars:
Stéphane RAVIER se maintient au second tour des élections municipales
Electeurs du 7ème secteur qui avaient voté pour Stéphane RAVIER au 1er tour des Municipales, il faut confirmer votre vote dimanche 16 mars!
La consigne d'abstention du Front National ne s'applique pas pour le 7ème secteur où se déroule une triangulaire entre Sylvie Andrieux, Valérie Boyer et Stéphane Ravier.
 Résultats: Au premier tour des élections municipales, la liste PS-PC-Verts-PRG conduite par Sylvie Andrieux recueille 46% des intentions de vote, devant la liste UMP-Nouveau centre conduite par Valérie Boyer (30%), la liste FN conduite par Stéphane Ravier (14%), la liste MoDem conduite par Mohammed Laqhila (5%), la liste LCR conduite par Babette Sirvent-Johsua (4,5%)
Site de Stéphane Ravier: http://www.lesmarseillaisd'abord.com

10/03/2008

Marseille: le FN appelle à l'abstention sauf pour le 7ème secteur

Marseille : le FN appelle à l'abstention

Le Front national (FN) qui a obtenu plus de 8% des voix à Marseille au premier tour de l'élection municipale a appelé ses électeurs à l'abstention au second tour, à l'exception du 7e secteur où son chef de file, Stéphane Ravier, a pu se maintenir pour une triangulaire.

"Messieurs Gaudin et Muselier (chefs de file de la liste UMP) font preuve de mépris à l'égard du FN. Ils estiment qu'ils peuvent se passer de ses quelque 20.000 électeurs dans les secteurs où nous "avons pas pu nous maintenir", a dénoncé Stéphane Ravier.

"Je demande à ces 20.000 électeurs d'observer le même mépris dimanche au deuxième tour que celui que montrent pour eux les équipes Gaudin et Guérini", a-t-il ajouté. "Puisque nous n'existons plus, selon M. Gaudin, nous ne serons pas là non plus au 2e tour", a indiqué Stéphane Ravier.

Source : AFP 10 mars 2008