Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2012

Les Pays-Bas vont placer les "marginaux" dans des camps

 

 

 

Le maire d’Amsterdam a annoncé son projet de construire des camps pour personnes antisociales et/ou violentes. Des « scum villages » (« villages pour marginaux ») comme les ont baptisé les opposants à ce projet.


Le programme, qui doit débuter en janvier, a pour but de lutter contre les comportements antisociaux, a expliqué le maire travailliste de la ville, Eberhard van der Laan. Concrètement, comment ça marche ? Les personnes violentes ou familles à problèmes seront logées dans des conteneurs maritimes et rassemblées dans des banlieues, où on leur apprendra « à se comporter ». Ceux qui ne montreront aucune amélioration seront expulsés de chez eux et contraints de rester dans ces « scum villages ».

Comment en est-on arrivé à un tel projet ? Le porte-parole du maire a calculé que 13 000 plaintes pour violence étaient enregistrées chaque année aux Pays-Bas. D’où l’idée de placer ces personnes à problèmes à l’écart de leurs concitoyens : « Le but n’est pas de récompenser les gens qui agissent mal en les installant dans un cinq-pièces avec vue sur jardin. C’est supposé être dissuasif ».

Comment les autorités décideront-elles qui doit être placé dans ces villages ? Une ligne d’urgence sera installée pour que les victimes de violence puissent porter plainte plus vite. Une équipe spécialisée devra repérer les lieux à problèmes et tenir un rapport sur les responsables des violences enregistrés. Les personnes qui se retrouvent le plus fréquemment sur ces listes seront envoyées dans les camps. Celles qui montrent une amélioration de comportement pourront rentrer chez elles. Les autres auront accès aux docteurs et à des travailleurs sociaux. Le gouvernement planifie de placer dix familles par an dans ces camps. Le coût de la procédure : 1 million € par an.

Les opposants au projet rappellent que l’idée est proche de celle que Geert Wilders avait lancée il y a un an. « Il faut mettre toutes les ordures ensemble et laisser les gens normaux tranquilles », avait-il lancé à l’époque. Mais elle date de bien avant. Au XIXe siècle, les fauteurs de troubles étaient embarqués dans des villages spécialisés en dehors d’Amsterdam, rappelle le journal Parool. Et insiste sur le fait que l’initiative n’avait pas porté ses fruits. Les villages se transformant en véritables taudis où la violence était décuplée.

Sources : lesoir.be / Le Journal du Siècle

23:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Une étude indique l’ampleur du remplacement de population à l’œuvre en France

sans-titre.png carte.png

 

13/12/2012 — 14h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) — L’Institut de veille sanitaire, établissement rattaché au ministère de la Santé, a publié en juillet 2012 une étude montrant le pourcentage de naissances en France concernées par le risque de drépanocytose en 2010. Cette maladie génétique a pour particularité de concerner quasi exclusivement les populations extra‑européennes, principalement « originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord. »

 

La drépanocytose permettrait donc de chiffrer l’ampleur de l’immigration. En 2010, en Ile‑de‑France, par exemple, 60% des naissances étaient considérées à risque (carte ci-dessus). Ces chiffres permettent d’affirmer que 60% des naissances en Ile‑de‑France sont issues de populations extra‑européennes. En comparaison, la précédente étude basée sur les données de 2005 fait état d’un chiffre de 54%, ce qui montre que la proportion de naissances extra‑européennes, déjà énorme, augmente rapidement. Les chiffres des autres régions parlent d’eux‑mêmes.

Cette étude fournit — partiellement — quelques chiffres fondamentaux de ces fameuses « statistiques ethniques » toujours interdites en France. Ils permettent d’appréhender dans toute son ampleur la réalité effrayante de la substitution démographique actuellement en cours.

Ce phénomène se constate partout ailleurs en Europe de l’Ouest. Le Royaume‑Uni, par exemple, présente une situation proche de la France. Selon le dernier recensement, en 2011, le pays compte 7,5 millions d’immigrés, en forte hausse en 10 ans, soit 13% de la population. Enfin, moins de 45% des Londoniens sont des Blancs de souche britannique. Ils sont devenus minoritaires dans leur propre capitale…

Cette immigration massive a un coût non moins massif… Plusieurs travaux ont été effectués sur la question, notamment par la Fondation Polémia, ou par Jean‑Paul Gourévitch pour Contribuables associés, dans une étude intitulée Le vrai coût de l’immigration. Cette dernière montre que l’immigration représente un coût net de plus de 17 milliards d’euros pour la France. Cela signifie que le coût de l’immigration régulière et irrégulière, des politiques d’intégration, des investissements publics en écoles ou en logements, de sécurité, est nettement supérieur à la plus value apportée au PIB par le travail des immigrés.

Crédit carte Une : Institut de veille sanitaire, via Fdesouche.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

22:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Une église profanée à Lyon

RL'église de Saint-Rambert, située dans le IXe arrondissement de Lyon, a été profanée dans la nuit du 27 au 28 novembre par une ou des personnes qui ont cassé et détruit de nombreux objets liturgiques. La porte du tabernacle a été fracturée, les plaques de l'autel arrachées, des objets liturgiques volés, le Saint-Sacrement profané.

Le curé a déposé plainte pour vol et vandalisme et explique :

"Je n'ai pas pu déposer plainte pour le motif de profanation car c'est uniquement réservé aux tombes et je le regrette, nous vivons dans un monde où il n'y a plus rien de sacré".

Le diocèse organise une messe de réparation le vendredi 14 décembre.

Michel Janva

Le Salon Beige

 

21:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Mirout ar Briedelezh naturel

Suite à l'appel des évêchés de Vannes et de Quimper à s'opposer au projet de loi de gouvernement, une association catholique bretonne appelle à manifester le 13 janvier derrière une banderole en breton:

sans-titre.png Breton.png

Source

Michel Janva

Le Salon Beige

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Violence du lobby LGBT : La Manif pour Tous demande une protection rapprochée

 

Extraits d'un communiqué de La Manif pour tous :

M"Face à la recrudescence des invectives insultantes et des attaques diffamatoires dont est destinataire le collectif de la Manif pour Tous, ses représentants demandent au Ministre de l’Intérieur et au Préfet de Police de Paris de mettre en œuvre tous les moyens pour empêcher les débordements et les violences physiques et verbales lors des manifestations PS-LGBT-APGL-LCR,etc. et des contre-manifestations qui s’en suivront les samedi 15 et dimanche 16 décembre prochain. [...]

En revanche, La Manif Pour Tous ne peut admettre la légalisation de la procréation artificielle de la PMA (et à terme de la GPA) pour tous, ni la création d’une nouvelle parenté par une adoption plénière contraire à l'analogie de la filiation biologique, qui conduira inéluctablement à la fabrication et à la marchandisation des êtres humains.

Devant cette nouvelle surenchère qui va crisper les mécontentements, La Manif pour Tous demande à Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur, de mettre en place une garde policière rapprochée pour les porte-parole du mouvement, Frigide Barjot et Xavier Bongibault, afin de leur permettre de poursuivre leurs débats pour tous dans toute la France et de préparer sereinement la ManifPourTous nationale du 13 janvier 2013.

Plus encore, La Manif pour Tous demande au président de la République de prendre ses responsabilités pour préserver la paix civile : au lieu de céder aux pressions des lobbys, François Hollande doit suspendre ce projet de loi qui divise profondément les Français [...]

Les 17 [et 18] novembre, 8 et 9 décembre 2012, près de 350 000 personnes ont défilé dans la joie et le calme en métropole et dans les Dom-Tom pour réclamer la suspension du projet de loi Taubira et l’ouverture d’Etat Généraux du mariage et de la filiation. Au cours de ce manifestations pacifiques, des contre-manifestants inter-LGBT, mais surtout LCR et d’extrême gauche, sont systématiquement venus « au contact », parfois avec violence (crachats, insultes, fumigènes sur les enfants…)Depuis le 17 novembre, nos porte-parole reçoivent des messages de haine et de diffamation : insultes, menace de mort ou de viol, notamment via les réseaux sociaux. Florilèges : « Un hétéro une balle, sa famille une rafale », « 2 planches, 3 clous, Jésus l’a a fait pourquoi pas vous ! », « Il est où lejuriste ? » « Dans ton cul ! », « Chrétiens, tendez l’autre joue, vous aurez des planches et des clous », , « On veut des droits, pas ton avis ! », « Mes 2 papas te pètent la gueule quand tu veux ! »etc… [...]"

Michel Janva

Le Salon Beige

 

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Syrie: va-t-en guerre et pousse au crime - Par Bruno Gollnish

 

SyrieEncore une minute Monsieur le bourreau : les ministres des Finances de l’UE se sont entendus ce matin à l’aube, après d’âpres discussions, sur les modalités du mécanisme de supervision bancaire par la Banque centrale européenne qui prendra effet le 1er mars 2014. Le mécanisme de supervision unique rapporte l’Afp « est une condition pour permettre la recapitalisation directe des banques en difficulté par le fonds de sauvetage de la zone euro. » Errare humanum est, perserverare diabolicum…mais les euromondialistes qui nous dirigent sont-ils capables d’admettre qu’ils font fausse route, de remettre en question l’idéologie constructiviste, déconnectée du réel qui est la leur, en capacité d’imaginer une alternative à leur Europe…étrangère au vrai génie européen ? La question se pose aussi avec la fuite en avant des pays de l’UE dans le dossier syrien, soutenue dans leur folie par une large fraction des faucons du département d’Etat à Washington.

Le mois dernier, sous l’égide de ce parangon d’Etat démocratique qu’est le Qatar, les différentes factions de l’opposition syrienne au régime de Bachar al-Assad signaient un accord visant à ne former qu’une seule et même entité. Cet accord a été immédiatement salué par la France et les Etats-Unis. «Nous avons hâte de soutenir la Coalition nationale -largement contrôlée par les Frères musulmans, NDLR- qui ouvre la voie à la fin du régime sanglant d’Assad et à l’avenir de paix, de justice et de démocratie que méritent tous les Syriens», avait déclaré avec un bel aplomb le porte-parole adjoint du Département d’Etat américain Mark Toner.

De son côté, Laurent Fabius, le chef de la diplomatie française, estimait qu’il s’agissait là d’une «étape majeure», pour «constituer une alternative crédible au régime de Bachar al-Assad».

Un pas supplémentaire a été franchi hier, à Marrakech (Maroc) , puisque ladite Coalition a reçu le soutien des alliés et supplétifs des Etats-Unis dont la France à travers la voix de M. Fabius. Son chef Ahmed Moaz al-Khatib, a été reconnu comme le « représentant légitime » du peuple syrien, recevant une invitation officielle à se rendre à Washington.

Alors qu’on évoque déjà le chiffre de 42 000 morts depuis le début de l’insurrection armée en avril 2011, les « rebelles « , avec l’aval des « démocraties » ne chôment pas sur le terrain. Entre 125 à 150 civils ont été tués mardi après l’assaut de terroristes islamistes contre un quartier alaouite au centre de la Syrie, tandis que trois attentats à la voiture piégée faisaient hier à Damas des dizaines de morts et de blessés. Selon la chaîne Ukraine rapportait le site La voix de la Russie , « les rebelles syriens qui ont enlevé le 10 octobre dernier la journaliste ukrainienne Anhar Kotchneva, menacent désormais d’attaquer les ambassades russe et ukrainienne en Syrie. »

Une nouvelle preuve que l’Armée syrienne libre (ASL), branche « présentable » ou en tout cas présentée comme telle de l’opposition armée au régime de Damas, n’est pas en mesure en terme de rapport de force, de contenir les velléités sanglantes des bandes djihadistes. Ce qui laisse supposer un bain de sang généralisé en cas de victoire des « combattants de la liberté » . Ce qui plonge les Etats-Unis dans un certain embarras.

La milice appelée Front djihadiste Al-Nosra qui a écarté l’ASL dan le nord-ouest du pays en prenant notamment le contrôle de la base Cheikh Souleimane, a été placée hier sur la liste des organisations terroristes par Washington, après l’avoir présenté comme une émanation de la branche irakienne d’Al-Qaïda. Ahmed Moaz al-Khatib, une marionnette actionnée à tour de rôle par Mme Clinton et les fous d’Allah, a immédiatement demandé aux Américains de revenir sur leur décision…

Au moment ou l’Otan vient également d’installer des missiles Patriot en Turquie, Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe, a dénoncé ce nouveau soutien apporté à la Coalition y voyant un prélude à « une intervention militaire étrangère» et relevé que Washington mise ainsi « sur une victoire par les armes » de l’opposition. La Russie ne permettra pas l’évolution des événements en Syrie sur le « le scénario libyen » a averti en début de semaine M. Lavrov.

Cela n’étonnera personne, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a relayé la propagande officielle ce jeudi matin sur Europe 1, en affirmant que « le vent est en train de tourner » (dans le bon sens atlantiste) en Syrie et a déroulé son discours anti-russe en affirmant que Moscou « qui est le principal obstacle pour une intervention efficace afin d’arrêter les combats et les meurtres, est en train de perdre. »

M. Kouchner plaidait il y a déjà plusieurs mois pour une intervention militaire en Syrie à l’instar de son ami Bernard-Henry Lévy. Ce dernier, fort d’avoir contribué activement à semer le chaos en Libye, et indirectement aujourd’hui au Mali avec la prolifération par contrecoup des métastases terroristes islamistes, a pondu ce matin un de ces bloc-notes dont il a le secret.

Le stratège pipo(le) de Saint-Germain-des-Prés y plaide de nouveau pour une intervention militaire aérienne de l’Otan et/ou la livraison d’armes aux rebelles comme « (il l’a) dit et redit, en privé, aux responsables français et américains qui ont bien voulu (l’)’écouter. » « Je sais que les deux options sont à l’étude dans les états-majors. Il manque un feu vert politique » note-t-il .

Aussi pour contourner le « veto » « chinois » et « russe », recommande-t-il de faire « ce que les Américains ont fait en Irak, c’est-à-dire en ignorant une obstruction qui, avec le temps, devient une farce macabre » et « en faisant ce qu’avec leurs alliés les Américains firent jadis au Kosovo. »

Deux exemples particulièrement frappants en effet, d’agressions militaires atlantistes iniques qui ont conduit à une somme colossale de souffrances, de destructions, de sang et d’exils pour les populations des pays concernés, et notamment pour les chrétiens irakiens et les orthodoxes serbes du Kosovo.

Minorités il est vrai qui ne sont apparemment que quantité négligeable sur le chemin du sens de l’histoire mondialiste emprunté par le navrant BHL et sur lequel il veut nous entraîner avec ses amis…

Encore une fois souligne Bruno Gollnisch, l’honneur de l’opposition nationale est de dénoncer ce sinistre discours belliciste, de pointer les mécanismes de la propagandastaffel du Nouvel ordre mondial qui prépare les esprits à un conflit généralisé dans cette partie du monde.

La France, l’Europe et plus largement tous les résistants-défenseurs des indépendances nationales ont tout à y perdre et rien à y gagner.

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le Journal de Syrie 13 décembre 2012

20:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Syrie: des terroristes obligent des enfants à décapiter des prisonniers

http://lejournaldusiecle.com/2012/12/11/syrie-des-rebelle...

+ VIDEO

ATTENTION – CETTE VIDÉO  EST INTERDITE AU MOINS DE 18 ANS

19:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Syrie: soutenue de l'extérieur, l'opposition pourrait gagner selon Moscou

Moscou, 13 décembre - RIA Novosti

sans-titre.png syrie terrroristes.png

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov n'a pas exclu jeudi la victoire de l'opposition dans la confrontation armée en Syrie.

"On doit regarder la réalité en face. Selon la tendance actuelle, le régime et le gouvernement en Syrie perdent de plus en plus le contrôle du territoire national. La victoire de l'opposition syrienne n'est malheureusement pas à exclure", a déclaré le diplomate lors d'une réunion du conseil pour la coopération internationale auprès de la Chambre civile de Russie.

Et d'ajouter que l'entraînement de commandos, leurs équipement en armes et munition depuis l'étranger et, enfin, la reconnaissance de la Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution syrienne comme seul pouvoir légitime du pays ne faisaient que renforcer leur certitude de la victoire.

"Ils (opposants syriens, ndlr) affirment que la victoire est proche (…) et qu'ils contrôlent d'ores et déjà 60% du territoire du pays", a constaté le vice-ministre.

La Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution syrienne a été créée à Doha (Qatar) le 11 novembre dernier. Réuni mercredi 12 décembre à Marrakech (Maroc), le groupe des "Amis de la Syrie" a reconnu cette nouvelle Coalition comme seule représentante légitime du peuple syrien.

En plus de vingt mois, le conflit sanglant en Syrie entre le pouvoir et l'opposition a fait, selon différentes estimations, 20.000 à 40.000 morts. Un demi-million de Syriens sont réfugiés. L'économie du pays a essuyé des pertes énormes.

19:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marseille: l'avocate tuée pour son sac ?

 

 
 
 
Publié le jeudi 13 décembre 2012 à 07H09
 

Un vol qui tourne mal serait bien à l'origine de la mort de Raymonde Talbot, sauvagement poignardée dans son cabinet de la rue Saint-Ferréol

C'est au troisième étage de cet immeuble que la PJ est intervenue hier matin pour arrêter les trois suspects. Dans l'appartement, se trouvaient encore le sac et les bijoux de la victime.

C'est au troisième étage de cet immeuble que la PJ est intervenue hier matin pour arrêter les trois suspects. Dans l'appartement, se trouvaient encore le sac et les bijoux de la victime.

Photo thierry garro

Un vol qui tourne mal serait bien à l'origine de la mort de Raymonde Talbot, sauvagement poignardée dans son cabinet de la rue Saint-Ferréol, le 30 novembre dernier. Un sac, des effets personnels et des bijoux appartenant à la victime ont été retrouvés au domicile de la famille S., où le père et ses deux fils ont été arrêtés hier matin.

Un élément de poids pour les enquêteurs qui tentaient toujours d'en savoir plus sur le scénario du crime. La brigade criminelle dispose d'éléments précis, permettant de mettre en évidence la présence d'au moins un des suspects, qui pourrait être le plus jeune des enfants. Mais il manque encore aux policiers toute l'articulation d'un puzzle aux mille éléments éparpillés.

Quand la PJ a investi le domicile des suspects, au troisième étage d'un immeuble de la cité La Maurelette, dans le quartier de Saint-Joseph, au nord de Marseille, les fonctionnaires y ont appréhendé leurs trois objectifs.

Un ancien client

Il y a d'abord Azziez, 53 ans, le père de famille. Un quinquagénaire au lourd passé, qui focalisait toute l'attention de la "crime" dès le départ. En décortiquant la clientèle de l'avocate, les enquêteurs s'étaient intéressés de très près à son profil. Au début des années 2000, il avait été impliqué dans une affaire d'homicide. Une bagarre, au couteau, sur la commune de Vitrolles, contre un rival, pour une dispute peut être liée à son épouse d'alors.

C'est lors de son parcours judiciaire qu'il aurait croisé la route de Maître Talbot, devenue son conseil. Revenu au foyer familial, voilà environ quatre ans, Azziez se serait ensuite heurté à l'hostilité de son épouse, qui aurait réclamé le divorce. Il aurait donc fait à nouveau appel à l'avocate pour s'occuper de son dossier. Qui ne portait la trace d'aucune animosité entre les différentes parties.

Et l'homme, considéré comme un bon père par ses proches et le voisinage, n'a pas vraiment suscité les soupçons des enquêteurs, qui ne l'ont pas considéré comme leur suspect numéro un. En revanche, ils se sont vite penchés sur la personnalité de ses deux enfants. Deux garçons de 25 et 27 ans décrits comme très instables, voire souffrant de troubles psychologiques.

Deux frères au profil psychologique perturbé

L'aîné, Hadou, est présenté comme le plus turbulent. La police l'aurait d'ailleurs arrêté pour des violences. Son éducation tronquée par l'absence du père et par une mère elle aussi rongée par des défaillances psychiques l'aurait durablement déséquilibré.

Le portrait brossé de son frère, Samir, paraît équivalent. Même s'il n'a jamais eu affaire aux forces de l'ordre, il se serait déjà manifesté par des mouvements d'humeur inquiétants. Ce sont sa silhouette et son visage qui seraient apparus sur les films des caméras de vidéosurveillance, le matin des faits, à la sortie du cabinet.

Etait-il seul, son frère l'accompagnait-il ? Voilà tout l'enjeu des auditions qui vont se prolonger jusqu'à demain soir. Raymonde Talbot l'avait manifestement invité à entrer dans son bureau. Pour quelle raison avait-il décidé de se présenter dans son cabinet ? Et pourquoi s'est-il à ce point acharné sur la victime pour le simple vol d'un sac et de quelques bijoux ?

Autant de zones d'ombre qui devraient s'éclaircir d'ici la fin des garde à vue.

La Provence

18:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Condamnation de Robert Bourgi à 1000 euros pour avoir diffamé Jean-Marie Le Pen

http://www.nationspresse.info/?p=196639

+ 2 VIDEOS... à voir!

 

 

17:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen intervient lors de la préparation de la réunion du Conseil européen en décembre 2012

17:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Interview de Marion Maréchal Le Pen - "La Matinale" sur Canal +

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

17:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Le lynx boréal

sans-titre.png Lynx boréal.png

Le lynx boréal est l’un des plus grands prédateurs de France, mais aussi l’un des plus discrets et des plus rares. Longtemps menacé de disparition par la réduction des forêts et par la raréfaction du gibier, celui qu’on appelle également « loup-cervier » a progressivement disparu des campagnes françaises à partir du XVIe siècle. Ce sont les massifs de l’est de la France qui ont longtemps abrité les derniers lynx de l’Hexagone. Une politique de réintroduction menée à la fin du XXe siècle a permis d’élargir la population de ce grand félin, qui est revenu naturellement dans les Alpes. Aujourd’hui, on dénombre environ 150 individus, dispersés entre le Jura, les Vosges et le massif alpin.

Corbis / GEO.fr

00:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)